Brad Rubachuk

Brad Rubachuk (né le à Winnipeg dans le Manitoba au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il évolue entre 1991 et 1999 en tant que professionnel, commençant sa carrière en Amérique du Nord avant de jouer cinq saisons au Royaume-Uni[1].

Brad Rubachuk
Nationalité Canada
Naissance ,
Winnipeg (Canada)
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la Gauche
A joué pour Americans de Rochester (LAH)
Komets de Fort Wayne (LIH)
Rangers de Binghamton (LAH)
Swindon Wildcats (BNL)
Manchester Storm (ISL)
Repêc. LNH 250e choix au total, 1990
Sabres de Buffalo
Carrière pro. 1991-1999

Biographie

Rubachuk commence sa carrière dans la Ligue de hockey de l'Ouest avec les Hurricanes de Lethbridge en 1988-89. Lors de l'été 1990, il participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey et est choisi en douzième ronde, le 250e joueur au total. Il est un des choix des Sabres de Buffalo[2],[3].

Il joue encore une saison avec les Hurricanes avant de commencer sa carrière professionnelle en portant le maillot des Americans de Rochester de la Ligue américaine de hockey en 1991-1992, les Americans étant l'équipe affiliée à la franchise des Sabres. Lors de sa dernière saison dans la LHOu, il est le deuxième meilleur pointeur de son équipe avec 132 points derrière Jason Ruff qui a quatre points de plus[4].

Il joue trois saisons en Amérique du Nord dans la LAH et également dans la Ligue internationale de hockey sans parvenir à se faire une place dans l'effectif de l'équipe des Sabres. En 1995, il quitte son pays pour devenir joueur au Royaume-Uni pour les Swindon Wildcats de la British National League. Lors de la première saison, il finit meilleur buteur de la ligue avec 124 buts inscrits[5].

Lors de la saison suivante, il signe avec le Manchester Storm. Il remporte le titre de la saison régulière en 1999 et également la Coupe Benson & Hedges. Il doit mettre fin à sa carrière à la suite de cette saison en raison d'une blessure[6] au cou lors d'un choc avec Paxton Schulte, joueur des Bracknell Bees. Son numéro, le 41, est retiré par le club à la suite de sa retraite[7].

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1988-1989Hurricanes de LethbridgeLHOu66191332161631425
1989-1990Hurricanes de LethbridgeLHOu6737367317916371051
1990-1991Hurricanes de LethbridgeLHOu7064681322371614142855
1991-1992Americans de RochesterLAH701816342011340419
1992-1993Americans de RochesterLAH611015252181231463
1993-1994Americans de RochesterLAH65181836246411210
1994-1995Komets de Fort WayneLIH1103316
1994-1995Rangers de BinghamtonLAH30681454823533
1995-1996Swindon WildcatsBNL4812498222323
1996-1997Manchester StormLEH610159
1996-1997Manchester StormCoupe B&H83698
Manchester StormISL4112172913462464
1997-1998Manchester StormLEH511229
1997-1998Manchester StormCoupe Express1454932
Manchester StormCoupe B&H12571224
Manchester StormISL2310142453952729
1998-1999Manchester StormLEH623518
1998-1999Manchester StormCoupe B&H1044816
Manchester StormISL4112162852100014
Totaux en carrière 6543513476982 06091373370303

Références

  1. (en) « Brad Rubachuk profile », sur Eurohockey.com (consulté le 1er novembre 2011).
  2. (en) « Choix du repêchage 1990 des Sabres de Buffalo », sur www.nhl.com (consulté le 15 novembre 2009)
  3. « Brad Rubachuk - Statistiques », sur www.nhl.com
  4. (en) « Effectif et statistiques 1990-91 des Hurricanes », sur www.hockeydb.com (consulté le 15 novembre 2009)
  5. (en) « Meneurs 1995-96 de la division 1 de la BHL », sur www.hockeydb.com (consulté le 15 novembre 2009)
  6. (en) « Tribute to The Rock, Brad Rubachuk », sur www.inthecrease.co.uk (consulté le 15 novembre 2009)
  7. (en) Peter Collins, « Interview de Rubachuk », sur www.manchesterstorm.co.uk (consulté le 15 novembre 2009)

Voir aussi

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Manitoba
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.