Branko Grünbaum

Branko Grünbaum est un mathématicien israélien né le 12 octobre 1929 à Osijek (Croatie, royaume de Yougoslavie) et mort le 14 septembre 2018 à Seattle (État de Washington, États-Unis[2]), spécialiste de géométrie discrète.

Pour les articles homonymes, voir Grünbaum.
Branko Grünbaum
Branko Grünbaum en 1975.
Naissance
Osijek (royaume de Yougoslavie)
Décès
Seattle (État de Washington) (États-Unis)
Nationalité Croato-Américain-israélien
Domaines Mathématiques
Institutions Université de Washington
Diplôme Université hébraïque de Jérusalem
Directeur de thèse Aryeh Dvoretzky
Étudiants en thèse Joram Lindenstrauss,
Micha Perles,
etc.[1]
Distinctions Prix Steele de vulgarisation mathématique

Biographie

Branko Grünbaum a commencé en 1948 ses études à Zagreb et a émigré l'année suivante en Israël. Il a soutenu en 1957 un Ph.D. à l'université hébraïque de Jérusalem, sous la direction d'Aryeh Dvoretzky[1], puis a passé deux ans à l'Institute for Advanced Study. Il eut en 1961 un poste à l'université hébraïque, a été en 1965 professeur invité à l'université du Michigan puis, à partir de 1966, professeur à l'université de Washington à Seattle, où il est professeur émérite.

Branko Grünbaum a écrit plus de 200 articles, pour la plupart en géométrie discrète, un domaine dans lequel il est particulièrement connu pour divers théorèmes de classification (en) méticuleux. Il a joué un rôle de pionnier dans la théorie des polyèdres abstraits. Son nombre d'Erdős est 1.

Son article sur les arrangements de droites (en)[3] a peut-être inspiré[réf. nécessaire] un article de De Bruijn sur les pavages apériodiques[4] (dont le plus connu est le pavage de Penrose du plan). Cet article est aussi cité par les auteurs d'un ouvrage sur les arrangements d'hyperplans (en) comme ayant inspiré leur recherche[5]. Grünbaum a également conçu une généralisation multiensemble des diagrammes de Venn. Il est coéditeur et contributeur fréquent du journal Geombinatorics (en).

En 2004, Gil Kalai et Victor Klee ont édité en son honneur un numéro hors-série de Discrete and Computational Geometry, le Grünbaum Festschrift.

Sélection de publications

  • (en) avec Volker Kaibel, Victor Klee et Günter M. Ziegler, Convex Polytopes, New York, Springer, coll. « GTM » (no 221), , 2e éd. (1re éd. 1967), 466 p. (ISBN 0-387-00424-6, lire en ligne)
    Principal manuel sur ce sujet. Grünbaum a reçu un prix Steele pour cet ouvrage de vulgarisation[6].
  • (en) avec G. C. Shephard (en), Tilings and Patterns, New York, W. H. Freeman, (ISBN 0-7167-1193-1)
    A contribué à régénérer l'intérêt pour ce domaine classique et est apprécié à la fois par un public de non mathématiciens et par les spécialistes.
  • (en) avec G. C. Shephard, « Tilings with congruent tiles », Bull. Amer. Math. Soc, vol. 3, , p. 951-973 (lire en ligne)
  • (en) « What Symmetry Groups Are Present in the Alhambra? », Notices Amer. Math. Soc., vol. 53, no 6, , p. 670-673 (lire en ligne)
  • (en) Configurations of Points and Lines, Providence, R.I., AMS, coll. « GSM (en) » (no 103), , 399 p. (ISBN 978-0-8218-4308-6, lire en ligne)

Notes et références

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « Branko Grünbaum » (voir la liste des auteurs) et en allemand « Branko Grünbaum » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Branko Grünbaum », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. (en) « Arrangements of hyperplanes », dans R. C. Mullin et al., Proc. Second Louisiana Conf. on Combinatorics, Graph Theory and Computing, Bâton-Rouge, Louisiana State University, .
  3. (en) N. G. de Bruijn, « Algebraic theory of Penrose's nonperiodic tilings of the plane, I, II », Nederl. Akad. Wetensch. Indag. Math., vol. 43, , p. 39-66 (lire en ligne).
  4. (en) Peter Orlik (de) et Hiroaki Terao, Arrangements of hyperplanes, Springer, (ISBN 3-540-55259-6, lire en ligne), p. 2-3.
  5. (en) « 2005 Steele Prizes ».

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des mathématiques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.