Brigid Kosgei

Brigid Kosgei (née le ) est une athlète kényane spécialiste des courses de fond, détenant le record du monde du marathon pour les femmes sur course mixte depuis le , avec un temps de 2 h 14 min 4 s.

Brigid Kosgei

Brigid Kosgei lors du marathon de Londres 2018
Informations
Disciplines Courses de fond
Nationalité Kényane
Naissance

Biographie

Au marathon de Lisbonne d', Kosgei arrive deuxième derrière Sarah Chepchirchir, avec un record personnel de 2 h 24 min 45 s. Son temps est plus rapide que le précédent record de la course battu par Chepchirchir[1]. En , elle remporte le semi-marathon de Bogota et se classe troisième au semi-marathon de Copenhague[2]. Elle termine deuxième du marathon de Chicago en avec un record personnel de 2 h 20 min 22 s[3]. Son temps est le sixième plus rapide de l'histoire du marathon de Chicago[4].

Neuf semaines plus tard, elle remporte le marathon d'Honolulu en 2 h 22 min 15 s, battant le record du parcours de plus de cinq minutes. En , Kosgei se classe deuxième au marathon de Londres en 2 h 20 min 13 s, derrière Vivian Cheruiyot[3]. Après s'être blessée lors du marathon de Bogota, Kosgei décide de courir le Great North Run – un semi-marathon – afin de s'entraîner avant le marathon de Chicago. Elle termine deuxième, derrière Cheruiyot[5].

Le , Brigid Kosgei remporte le marathon de Chicago en 2 h 18 min 35 s, nouveau record personnel[6],[7]. En , Kosgei a déjà terminé parmi les deux premières dans huit des neuf marathons qu'elle a couru dans sa carrière[3]. Toujours en , elle remporte au Kenya une épreuve de cross-country à Eldoret[8] et le semi-marathon de Kalya à Kapenguria[9],[10]. En , Kosgei gagne le marathon de Londres en 2 h 18 min 20 s, devenant la plus jeune femme à remporter cette épreuve[11] et avec le troisième meilleur temps de l'histoire de ce marathon.

Le au semi-marathon de Great North Run, Brigid Kosgei bat de 23 secondes le précédent record du monde en course mixte de Joyciline Jepkosgei en réalisant 1 h 4 min 28 s[12], mais ce record n'est pas validé par l'IAAF[13]. Le , elle termine une nouvelle fois première du marathon de Chicago en 2 h 14 min 4 s, effaçant de plus d'une minute le record du monde de Paula Radcliffe, vieux de plus de 16 ans[14].

Palmarès

Statistiques de Brigid Kosgei d'après l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF)[13] :

Les épreuves annotées d'un astérisque ne sont pas enregistrées par l'IAAF.

Date Compétition Lieu Place Épreuve Temps
08/11/2015 Marathon de Porto Porto 1re Marathon 2 h 47 min 59 s
03/04/2016 Marathon de Milan Milan 1re Marathon 2 h 27 min 45 s
02/10/2016 Marathon de Lisbonne Lisbonne 2e Marathon 2 h 24 min 45 s
11/12/2016* Marathon d'Honolulu Honolulu 1re Marathon 2 h 31 min 11 s
17/04/2017 Marathon de Boston Boston 8e Marathon 2 h 31 min 48 s
08/10/2017 Marathon de Chicago Chicago 2e Marathon 2 h 20 min 22 s
10/12/2017* Marathon d'Honolulu Honolulu 1re Marathon 2 h 22 min 15 s
2017* San Silvestre Vallecana Madrid 1re 10 km
22/04/2018 Marathon de Londres Londres 2e Marathon 2 h 20 min 13 s
07/10/2018 Marathon de Chicago Chicago 1re Marathon 2 h 18 min 35 s
28/04/2019 Marathon de Londres Londres 1er Marathon 2 h 18 min 20 s
08/04/2019* Great North Run Newcastle upon Tyne 1re Semi-marathon 1 h 4 min 28 s
13/10/2019 Marathon de Chicago Chicago 1re Marathon 2 h 14 min 4 s

Records personnels

Statistiques de Brigid Kosgei d'après l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF)[13] :

Les épreuves annotées d'un astérisque ne sont pas validées par l'IAAF.

Épreuve Performance Date Lieu
km 15 min 13 19/05/2019 Lisbonne
10 km* 29 min 54 13/12/2018 Madrid
Semi-marathon 1 h 5 min 28 s 15/03/2019 Manama
Semi-marathon* 1 h 4 min 28 s 08/09/2019 Newcastle upon Tyne
Marathon 2 h 14 min 4 s 13/10/2019 Chicago

Notes et références

  1. (en) António Manuel Fernandes, « Chepchirchir breaks marathon course record in Lisbon| News | iaaf.org », sur www.iaaf.org, (consulté le 16 octobre 2019)
  2. (en) Marissa Musso, « 2017 Chicago Marathon Elite Runner: Brigid Kosgei », sur NBC Chicago, (consulté le 16 octobre 2019)
  3. (en) Ayumba Ayodi, « Kenya's Brigid Kosgei wins Chicago Marathon », sur Daily Nation, (consulté le 16 octobre 2019)
  4. (en) « Kosgei Wins 2018 Chicago Marathon Women's Race », sur NBC Chicago, (consulté le 16 octobre 2019)
  5. (en) Press Association, « Mo Farah wins record fifth Great North Run but misses out on personal best », The Guardian, (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 16 octobre 2019)
  6. (en) Erin Strout, « Big Move Pays Off for 2018 Chicago Marathon Champion Brigid Kosgei », sur Runner's World, (consulté le 16 octobre 2019)
  7. (en) « Mo Farah claims first marathon win in Chicago », BBC Sport, (lire en ligne, consulté le 17 octobre 2019)
  8. (en) « Kosgei, Kipchirchir claim Discover cross-country titles », sur Daily Nation, (consulté le 17 octobre 2019)
  9. (en) « Brigid Kosgei wins Kalya Half Marathon », sur Daily Nation, (consulté le 17 octobre 2019)
  10. (en) Muraya Kamunde, « Brigid Kosgei, crowned Kalya Half Marathon Champions », sur KBC | Kenya's Watching, (consulté le 17 octobre 2019)
  11. (en) Sean Ingle, « London Marathon: Eliud Kipchoge and Brigid Kosgei win men and women's elite races », The Guardian, (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 17 octobre 2019)
  12. (en) « Great North Run: Mo Farah wins record sixth straight title », BBC Sport, (lire en ligne, consulté le 17 octobre 2019)
  13. (en) « Brigid KOSGEI | Profile | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 18 octobre 2019)
  14. « La Kenyane Kosgei explose le record du marathon féminin vieux de 2003 », sur 20minutes.fr, (consulté le 25 octobre 2019)

Liens externes

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail du Kenya
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.