Brownstone

Le brownstone désigne en anglais un grès rouge du Trias utilisé pour la construction de maisons urbaines. Les premières « brownstones » sont édifiées au milieu du XIXe siècle à New York. La pierre fut utilisée dans le monde entier avant d'être abandonnée vers 1900 à cause de sa fragilité. Les carrières utilisées pour New York étaient situées dans le New Jersey et dans le Connecticut. Parfois ce matériau était importé d'Allemagne.

Cet article concerne un type de maisons. Pour le groupe de musique, voir Brownstone (groupe).
Brownstones à Harlem (New York).

À New York et à Boston, « brownstone » désigne une maison construite en grès rouge. On accède à la porte d'entrée du premier étage par un escalier. Ce dispositif évitait à l'origine d'apporter la boue de la rue sous les chaussures. À New York, les « brownstones » sont particulièrement nombreuses dans l'arrondissement de Brooklyn, par exemple dans les quartiers de Bedford-Stuyvesant et Park Slope. De nombreuses « brownstones » ont été rénovées pour accueillir une population nouvelle, dans le cadre de l'embourgeoisement de certains quartiers comme Harlem.

Galerie d'images

Article connexe

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.