Buddingtonite

La buddingtonite, ainsi nommée en l'honneur du pétrologue américain Arthur Francis Buddington (en), est un silicate d'ammonium de formule chimique NH4AlSi3O8 (anhydre[1],[2]) ou NH4AlSi3O8 ∙ 0,5 H2O (hydraté[3]). Ce minéral de la famille des tectosilicates (sous-famille des feldspaths) cristallise dans le système monoclinique. Sa structure est analogue à celle de la sanidine de haute température KAlSi3O8. Ses cristaux sont incolores à blancs, avec un éclat vitreux. La buddingtonite a une dureté de 5,5 et une densité de 2,32.

La buddingtonite se forme dans les zones hydrothermales par altération de feldspaths primaires. C'est un indicateur d'une possible présence d'or et argent car ces éléments peuvent être concentrés par les processus hydrothermaux.

La buddingtonite a été découverte en 1964 dans la mine de Sulfur Bank près de Clear Lake (Comté de Lake, Californie)[4], à l'extrémité nord de la zone géothermique The Geysers. On en trouve aussi aux environs de Tonopah (Nevada)[5] et dans des zones hydrothermales de Nouvelle-Zélande[6] et du Japon. La présence de buddingtonite a également été signalée dans la formation sédimentaire Phosphoria dans l'Idaho[7], le Dakota du Sud[8], le Wyoming et le Montana, ainsi que dans les schistes bitumineux proches de Proserpine (Queensland, Australie)[9].

Notes et références

  1. Handbook of Mineralogy
  2. Mindat.org
  3. Webmineral data
  4. (en) Erd RC, White DE, Fahey JJ, Lee DE, « Buddingtonite, an ammonium feldspar with zeolitic water », American Mineralogist, vol. 49, nos 7–8, , p. 831–50.
  5. (en) Felzer B, Hauff P, Goetz AFH, « Quantitative reflectance spectroscopy of buddingtonite from the Cuprite mining district, Nevada », Journal of Geophysical Research, vol. 99, no B2, , p. 2887–95 (DOI 10.1029/93JB02975, Bibcode 1994JGR....99.2887F).
  6. (en) Yang K, Browne PRL, Huntington JF, Walshe JL, « Characterizing the hydrothermal alteration of the Broadlands-Ohaaki geothermal system, New Zealand, using short-wave infrared spectroscopy », Journal of Volcanology and Geothermal Research, vol. 106, , p. 53–65 (DOI 10.1016/S0377-0273(00)00264-X, Bibcode 2001JVGR..106...53Y).
  7. (en) Gulbrandsen RA, « Buddingtonite, ammonium feldspar, in the Phosphoria Formation, southeastern Idaho », USGS Journal of Research, vol. 2, no 6, , p. 693–7.
  8. (en) Solomon GC, Rossman GR, « NH4<super>+</super> in pegmatitic feldspars from the southern Black Hills, South Dakota », American Mineralogist, vol. 73, , p. 818–21.
  9. (en) Loughan FC, Roberts FI, Linder AW, « Buddingtonite (NH4-feldspar) in the Condor Oilshale Deposit, Queensland, Australia », Mineralogical Magazine, vol. 47, no 344, , p. 327–34 (DOI 10.1180/minmag.1983.047.344.07).
  • Portail des minéraux et roches
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.