Bulgares

Le terme Bulgares (en bulgare Българи, prononcé [ˈbəlɡari]) correspond à un peuple de langue slave des Balkans partageant une origine, une histoire, et une culture communes, vivant principalement en Bulgarie, mais avec des minorités dans les pays voisins et en Ukraine (région du Boudjak).

Cet article concerne le peuple bulgare actuel. Pour le peuple historique d'Asie centrale, voir Proto-Bulgares. Pour les autres significations, voir Bulgare (homonymie).
Bulgares

Populations significatives par région
Bulgarie environ 6 000 000 (2011)
Turquie 351 000 à 600 000
Allemagne 263 320
Ukraine 204 574 à 500 000
Espagne 126 997 à 350 000
États-Unis 115 012 à 300 000
Royaume-Uni 91 000
Moldavie 79 520
Grèce 72 893 à 300 000
Argentine 70 000
Brésil 62 000
Italie 58 620 à 120 000
Canada 30 485 à 70 000
Belgique 29 100
Pays-Bas 23 612
Population totale entre 9 et 10 millions
Autres
Langues bulgare
Religions orthodoxie bulgare, minorité musulmane, catholique, protestante
Ethnies liées Slaves méridionaux, en particulier Macédoniens

Selon la constitution bulgare, un Bulgare est un citoyen de la Bulgarie quelle que soit son origine, sa langue et sa culture. Selon un recensement en 2011, seulement 77 % des citoyens bulgares se considèrent, eux-mêmes, comme Bulgares[1].

Origines

Au sein du Premier Empire bulgare s'effectue l'ethnogenèse des Bulgares actuels, par osmose entre :

Thraces

Hellénisés (au sud de la ligne Jireček) ou non, romanisés (au nord de la ligne Jireček) ou non, les Thraces sont les habitants antiques de la Bulgarie et d'autres territoires d'Europe : comme ils ont été en grande partie assimilés par les Slaves qui arrivèrent dans les Balkans à partir du VIe siècle, les Bulgares actuels les comptent parmi leurs ancêtres.

De nos jours, la Thrace orientale est une partie intégrante de la Turquie, et on y trouve la grande ville de Istanbul. De nos jours, évoquer les Bulgares de Turquie est un tabou : le bulgare semble beaucoup parlé en Thrace orientale et à Istanbul, mais il n'y a pas de statistiques, tout comme les statistiques des Bulgares de Turquie. Une partie des Bulgares de Thrace orientale et de Turquie sont islamisées, et les autres sont chrétiens orthodoxes. Les Bulgares de Turquie indiquent qu'ils sont au moins 3 000 000, mais les dirigeants turcs ne reconnaissent absolument pas ces chiffres. Traditionnellement, les Bulgares en Turquie sont en Thrace orientale, à Istanbul, dans le Nord-Ouest de l'Anatolie, et les côtes ouest, vers la région de Bursa.

Slaves

Majoritaire, l'élément slave apporte la langue du peuple bulgare actuel : cet apport est prépondérant. C'est pour les Slaves que les saints Cyrille et Méthode ont développé l'alphabet cyrillique. Avant d'être unifiés par les Proto-Bulgares, les Slaves vivaient en petits duchés, les Sklavinies, qui avaient progressivement échappé à l'autorité byzantine, comme le raconte le chroniqueur Procope, qui les appelle « Sklavènes ». L'évolution de leur langue (initialement écrite au moyen de l'alphabet glagolitique) a produit trois langues actuelles, fortement apparentées entre elles : le slavon (devenu liturgique), le bulgare et le macédonien.

Proto-Bulgares

Les Proto-Bulgares étaient un peuple turcophone originaire des steppes d'Eurasie, qui s'est mélangé partiellement avec des populations iranophones, qui les précédèrent (Sarmates, Roxolans, Alains…). Ces populations de cavaliers des steppes du nord de la mer Noire formèrent l'État bulgare. Ils ont progressivement adopté majoritairement une langue slave.

Démographie

Notes

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Bulgarie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.