Cécile Cauterman

Cécile Cauterman (Gand, – Gand, ) est une artiste belge, spécialisée dans le dessin et la peinture.

Cécile Cauterman
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Gand
Nationalité
Activités

Biographie

Née Maria Cecilia Boonans, elle épouse Émile Cauterman, un ingénieur civil, en 1906. Elle obtient une dérogation spéciale au dessin d'après modèle vivant à l'académie de Gand, qui est réservée aux étudiants de sexe masculin.

En 1937, elle participe à une grande exposition internationale des femmes artistes Européennes au Musée du Jeu de Paume à Paris[1] en compagnie d'autres artistes telles que Charley Toorop, Jacoba Surie (en), Tamara de Lempicka, Lea Halpern (nl) et Julie Winterová-Mezerová (cz)[2].

L'écrivaine gantoise Simone Bergmans publie en 1943 Les peintres de la vie profonde : Cécile Cauterman et Rainer Maria Rilke, qui établit des ponts entre l'œuvre de Cécile Cauterman et du poète allemand Rilke. Le travail de Cauterman est également le sujet de la nouvelle Le Collier d'épines. 7 dessins de Cécile Cauterman illustrés par 7 nouvelles et quelques autres par Simone Bergmans, publié à Gand en 1948.

Cécile Cauterman continue de présenter son travail jusqu'aux années 1950. Elle meurt à Gand, le 11 mars 1957[3], et est enterrée au Campo Santo de Gand (nl).

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de la Belgique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.