Cérès Philatélie

Cérès Philatélie[1] est une maison d'édition philatélique française. Elle tire son nom et son logotype du premier type de timbre d'usage courant français, dénommé par les philatélistes type Cérès.

Pour les articles homonymes, voir Cérès.

Cérès Philatélie
Repères historiques
Création 03-12-1957
Dates clés 03-12-1957 immatriculation de la société
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée Siren : 572 201 440
Siège social Paris 1
Dirigée par Philippe Loeuillet (depuis 2004)
Spécialités Vente à distance sur catalogue spécialisé.

Philatelie

Site web www.ceres.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 5 140 100 € en 2017
Résultat net 151 400 € en 2017
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Yvert et Tellier

Le catalogue

Depuis 1947[2], la maison d'édition publie un des trois catalogues de cotation de référence en France pour les timbres de métropole, des anciennes colonies françaises et des collectivités et territoires d'outre-mer, avec Yvert et Tellier et Dallay. Cérès a été le premier éditeur philatélique à imprimer le catalogue des timbres de France en couleurs. Depuis les années 1990, il revendique avoir des cotes les plus proches des prix réellement pratiqués sur le marché philatélique. Comme Yvert et Tellier, le catalogue Cérès des timbres de France est vendu depuis le début des années 2000 avec le cd-rom correspondant pour lutter contre la concurrence du nouvel éditeur Dallay.

En , en même temps que Le petit Yvert d'Yvert et Tellier, Cérès publie le Cérès Junior, correspondant au catalogue des timbres de France dans un format réduit ; similaire à des éditions simplifiées existant chez plusieurs éditeurs étrangers, par exemple le Junior-Katalog de Michel pour l'Allemagne. De format réduit, son prix est de 9,90 € (19,90 à 20 € pour un catalogue de France habituel chez les trois éditeurs concurrents en 2006).

Au cours des années 2007-2008, la société International Collectible Network, dont le principal actionnaire est l'homme d'affaires Armand Rousso, fait l'acquisition du catalogue Cérès pour le fusionner avec les catalogues Dallay et celui alors disparu issu du négoce d'Arthur Maury.

Autres

Les autres publications le sont sous le nom de l'Office philatélique de Paris, puis Éditions philatéliques de Paris. Par ailleurs, la maison Cérès vend également du matériel de collection et organise des ventes sur offres.

Voir aussi

Notes et références

  1. « Identité, chiffre d'affaires, résultat, bilans de la société "Cérès Philatélie" », sur www.societe.com (consulté le 19 juin 2019)
  2. Chronique du timbre-poste français, éd. Chroniques/La Poste, 2005, (ISBN 2205057383), page 122.

Lien externe

  • Portail des entreprises
  • Portail de l’édition
  • Portail de la philatélie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.