Cabanisation

La cabanisation est la construction sans permis et avec des moyens de fortune, d'habitations permanentes ou provisoires — dites « cabanes » ou « cabanons ». Elle comprend aussi l'utilisation, comme logements, de caravanes et de véhicules utilitaires restant au même emplacement pour une longue durée[1].

Le terme est surtout utilisé dans le sud de la France.

Histoire

Aux XVIIIe, XIXe et XXe siècles, la cabane implantée en milieu naturel ou en zone agricole a correspondu à des activités de production (agriculture, chasse, pêche) mais aussi de sociabilité (lieu de détente et de convivialité).

Nouveau phénomène

Au tournant du XXIe siècle, on constate un phénomène important de cabanisation sur le littoral français, en particulier sur la côte landaise et la côte méditerranéenne : « Plus de 6500 cabanes ont été identifiées dans les 54 communes du littoral du Languedoc-Roussillon »[2], souvent construites illégalement sur la zone d'exclusion littorale (du bord de mer, jusqu'à 100 mètres à l'intérieur des terres).

À côté du phénomène de cabanisation littorale, se développe également un habitat précaire situé en périphérie des villes. Ce phénomène rappelle les bidonvilles, mais s'en distingue par son échelle plus petite, les lieux de cabanisation regroupant rarement plus d'une cinquantaine de personnes.

Camping à l'année

La pauvreté amène parfois les gens à se loger dans des campings (caravanes, tentes) de façon permanente. Parfois c'est aussi le désir de vivre autrement, l'envie d'être plus libre en étant dégagé de ce que beaucoup nomment entre eux « le Système »[réf. nécessaire].

Terrains occupés

Ils sont souvent situés dans des lieux à l'abandon (entre deux autoroutes, le long de voies de chemin de fer, ou dans d'anciennes zones d'activité désaffectées). On y voit des baraques en planches, de vieilles caravanes et d'anciens véhicules utilitaires.

À la différence des campings, ces terrains n'ont souvent accès ni à l'eau, ni à l'électricité, ce qui accroît les risques sanitaires liés à l'hygiène, et les maladies liées au froid et à l'humidité : rhumatismes, engelures, hypothermie et aggravation des problèmes respiratoires tels que pneumonies et bronchites.

Population

Références

  1. La « Charte de bonne conduite dans le cadre de la lutte contre la cabanisation dans les Pyrénées-orientales » signée entre le Préfet, le conseil Général et divers partenaires, définit ce terme comme suit : « La cabanisation consiste en une occupation et/ou une construction illicite servant d’habitat permanent ou occasionnel. Elle se matérialise par une réappropriation et/ou une extension de cabanons traditionnels et par le stationnement, sans autorisation, de caravanes ou de mobil homes auxquels sont ajoutés terrasses, auvents ou clôtures ». Cf
  2. Selon la revue Espaces Naturels, n° 15 de juillet 2006.

Articles connexes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la société
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.