Caisse claire

La caisse claire est un instrument de percussion membranophone muni d'un timbre vibrant sur sa peau inférieure. C'est l'un des éléments principaux de la batterie.

Pour les articles homonymes, voir caisse.
Une caisse claire de batterie sur son trépied.

Constitution

Elle est composée d'un fût qui peut être en bois, en aluminium, en acier ou en divers alliages à base de cuivre, de deux peaux (de frappe et de résonance), de parties métalliques fixes ou mobiles comme le timbre qui la différencie du tambour. Les peaux peuvent être d'origine animale ou synthétique. Elle partage plusieurs caractéristiques des autres éléments d'une batterie, à savoir la grosse caisse et les toms (aiguë, médium et grave). Elle est souvent fixée sur un trépied mais peut aussi être fixée à une sangle notamment pour la Samba.

Déclencheur de timbre de caisse claire.
Le timbre d'une caisse claire, situé sous la caisse.

Le timbre est constitué d'une bande de fils métalliques torsadés, fixée sous la caisse claire, et qui peut être mis en contact avec la peau inférieure une fois mis en tension. C'est lui qui donne un son aigre et puissant. Il peut être désactivé à volonté via le déclencheur, qui l'éloigne de la peau. Le son de la caisse claire rappelle alors clairement le tambour militaire, assez simple et sourd.

Une caisse claire à fût en bois de marque Sonor avec le déclencheur visible à gauche.

Les matériaux de fabrication et le niveau de finition des caisses claires varient selon le fabricant et la gamme de prix. Elles partagent les caractéristiques des autres éléments de percussion constitutifs d'une batterie traditionnelle, à savoir la grosse caisse et les toms.

Utilisation

La caisse claire est une évolution du tambour militaire, et reste donc longtemps cantonnée dans ce registre.

Bibliographie

  • Jean-Paul Vanderichet, Jean Batigne : Les Instruments de percussion, collection Que sais-je ? no 1691 au Presses universitaires de France, 1975.
  • {{Dictionnaire de la musique : technique, formes, instruments}}
  • Denis Arnold : Dictionnaire encyclopédique de la musique en 2 tomes, (Forme rondo T. I, p. 831) Université d'Oxford — Laffont, 1989. (ISBN 2-221-05654-X)
  • (en) John Beck[1] : Encyclopedia of Percussion, éditions Routledge, (p. 466) (ISBN 978-1138013070).

Notes et références

  1. Percussive Arts Society, biographie de John Beck

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail des percussions
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.