Camille Chabrié

Camille Chabrié est un chimiste français, né le 24 octobre 1860 dans le 9ème arrondissement de Paris et mort le 5 février 1928 dans le 14ème arrondissement de Paris[1].

Camille Chabrié
Biographie
Naissance
Décès
(à 67 ans)
Paris
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Biographie

Camille Chabrié était licencié ès sciences physiques, docteur en médecine et préparateur de chimie à la Faculté de médecine de Paris. Il fut ensuite chef de laboratoire à la Faculté de médecine puis professeur à la Faculté des sciences de Paris et directeur de l'Institut de chimie appliquée, future École nationale supérieure de chimie de Paris. Il est mort en 1928 à Paris.

Parcours

  • 1884: préparateur de chimie à la Faculté de médecine.
  • 1890: chef du laboratoire de chimie à la Faculté de médecine.
  • 1890-1898: autorisé à ouvrir un cours libre de chimie appliquée à la Sorbonne.
  • 1896: chef de travaux de chimie minérale au laboratoire de la Faculté des sciences de Paris.
  • 1897: sous-directeur des laboratoires de l'Institut de chimie appliquée.
  • 1901: chargé de cours de chimie appliquée à la Faculté des sciences.
  • 1904: professeur à l'École des hautes études commerciales de Paris.
  • 1907: directeur des études de l'Institut de chimie appliquée.
  • 1909: professeur de chimie à la Faculté des sciences de Paris.
  • 1909: directeur de l'enseignement de la chimie à l'Université de Paris[2].

Distinctions

Publications

  • Le vingtième anniversaire de l'Institut de chimie appliquée de l'Université de Paris: introduction à la leçon d'ouverture du cours de chimie appliquée, 1916.
  • Notice sur les titres et travaux scientifiques de Camille Chabrié, 1912.
  • Traité de chimie appliquée, tome premier, 1905[3].
  • Programme d'un cours de chimie industrielle, 1898.
  • Notice sur les titres et travaux scientifiques de Camille Chabrié, 1898.
  • Les phénomènes chimiques de l'ossification (essai de chimie anatomique), préface de Félix Guyon, 1895.
  • Les phénomènes chimiques de l'ossification, 1895.
  • Sur la synthèse de quelques composés séléniés dans la série aromatique, 1889.
  • Conférences faites au laboratoire de Charles Friedel, 1889.

Références

  1. Camille Chabrié, sur data.bnf.fr.
  2. Camille Chabrié, dans Les professeurs de la Faculté des sciences de Paris (1901-1939), par Christophe Charle et Eva Telkès, 1989, sur le site Persée.
  3. Traité de chimie appliquée, par Camille Chabrié, en deux volumes, disponible sur le site IRIS.

Liens externes

  • Portail de la chimie
  • Portail des sciences
  • Portail de l’éducation
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.