Cangas de Onís

Cangas de Onís (Cangues d'Onís en asturien) est une commune (concejo aux Asturies) située dans la communauté autonome des Asturies en Espagne. C'est également le nom d'une des paroisses qui forment la commune.

Pour les articles homonymes, voir Cangas.

Cangas de Onís
Cangues d'Onís (ast)

Héraldique

Drapeau

Le « pont romain », avec la Croix de la Victoire de Covadonga, suspendue au milieu.
Administration
Pays Espagne
Communauté autonome  Asturies
Province Asturies
Comarque Oriente
Maire José Manuel González Castro (PP)
Code postal 33547 à 33559
Démographie
Gentilé cangués
Population 6 163 hab. ()
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 21′ 00″ nord, 5° 08′ 00″ ouest
Altitude 87 m
Superficie 21 275 ha = 212,75 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Asturies
Cangas de Onís
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Cangas de Onís
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Cangas de Onís
Liens
Site web cangasdeonis.com

    La commune de Cangas de Onis

    Elle fait partie de la comarque d'Oriente, dont le chef-lieu est Llanes.

    Elle est limitrophe des communes de Parres et Ribadesella au nord, d'Onís et Llanes à l'est, d'Amieva et Parres à l'ouest et de la Province de León au sud.

    Elle comprend 11 paroisses dont Cangas de Onis : Abamia, Con, Covadonga, Grazanes, La Riera, Labra, Margolles, Triongo, Villanueva, Zardón.

    La paroisse de Cangas de Onis

    Point culminant : la Torre de Santa María 2 478 m

    Elle fut la capitale du Royaume des Asturies jusqu'en 774, sous le règne de Pélage le Conquérant.

    Démographie

    Évolution démographique
    1991 1996 2001 2004 2005
    6 4046 2856 0686 4946 574

    Monuments

    El Palacio de Cortés.

    Palais Renaissance du XVIe siècle, à côté du marché de ville. Il est de plan rectangulaire à deux étages, avec une mansarde, et une tour adossée.

    L'Hôpital de Pèlerins.

    En limite du Palacio de Cortes, il possède une porte en arc de cercle, ornementé d’un bourdon qui vient de l'ancien Hôpital de Pèlerins de Cangas de Onís, fondé 1676.

    L'Hôtel de Ville.

    De style classique, il a été construit fin du XIXe siècle. Il est composé d’un corps central, articulé par des pilastres et encadré par deux ailes.

    L'Église Paroissiale de la Asunción.

    Située près de la maison natale de Vázquez de Mella et de l'ancienne Mairie, c’est un grand bâtiment à trois nefs avec un transept. Sur la croisé du transept une tour à trois niveaux de plan pyramidal.

    Elle a été construite en 1963, grâce à un riche sud-américain dont la famille était originaire de la région.

    Statue de Pélage.
    La statue de Pélage.

    Devant l'église dans les jardins se trouve la statue de Pélage le Conquérant de Félix Alonso Arena (es).

    L’Église Santa María.

    Ancienne église paroissiale désaffectée depuis 1963, date de l’inauguration de la nouvelle église de Cangas. Elle conserve un chevet gothique du XVe siècle, avec une nef et une abside carrée. Les décorations intérieures dates du XVIe siècle. Elle possède un atrium, avec un porche d'ordre toscan du XIXe siècle. La chapelle est dédiée à San Antonio.

    L’Ermitage de Santa Cruz.

    Il a une valeur historique importante par l'ancienneté de sa fondation, sur un dolmen, vers l’an 437. Reconstruit par le roi Favila en 737 pour garder la Croix de la Victoire, on suppose qu'il lui a servi de tombe.
    La dernière réédification est postérieure à la guerre civile, en laissant à découvert le dolmen, dont sont extraits les blocs latéraux.

    Le Pont romain ou le Puentón.

    Bien que du début du Moyen Âge, il a probablement pour origine un pont romain, restauré à la fin du Moyen Âge. Il a été à nouveau restauré à la fin des années quatre-vingt.

    À proximité

    Divers

    Notes et références

      Voir aussi

      Articles connexes

      Liens externes

      • Portail des Asturies
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.