Canton de Marchiennes

Le canton de Marchiennes est une ancienne division administrative française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

Canton de Marchiennes

Situation du canton de Marchiennes dans le département de Nord.
Administration
Pays France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement(s) Douai
Chef-lieu Marchiennes
Conseiller général Jean-Claude Quenesson
2008-2015
Code canton 59 42
Démographie
Population 41 852 hab. (2012)
Densité 405 hab./km2
Géographie
Superficie 103,4 km2
Subdivisions
Communes 13

    À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton est supprimé.

    Composition

    Histoire

    Liste des conseillers généraux successifs
    (Attention de 1833 à 1848 le Conseiller général du Canton de Marchiennes est aussi celui du Douai-Nord[1])
    PériodeIdentitéPartiQualité
    1833-1856
    (décès)
    Comte Charles-Édouard de Montozon Majorité
    ministérielle
    Propriétaire du château de Lallaing,
    Pair de France (1845-1848),
    Député du 4e arrondissement électoral du Nord (Douai) (1831-1845),
    Député du 7e arrondissement électoral du Nord (Douai) (1830-1831),
    Président du Conseil général du Nord (1839-1840),
    Conseiller général du Canton de Douai-Nord (1833-1848),
    Conseiller général du Nord (1831-1833),
    Maire de Lallaing.
    1856-1870Baron Eugène Joseph
    de Bouteville
    Propriétaire à Hornaing.
    1870-1871
    (décès)
    Félix LambrechtTiers-Parti
    Centre gauche
    Propriétaire du château de Montigny-en-Ostrevent,
    Ingénieur des ponts et chaussées,
    Ministre de l'Intérieur (Juin à octobre 1871),
    Ministre de l'Agriculture et du Commerce (Février à juin 1871),
    Député du Nord (Février à octobre 1871),
    Député de la 5e circonscription du Nord (1863-1869),
    Maire de Lallaing (1857-1871).
    1871[2]-1883
    (décès)
    Jean François Michel Bottin[3]Président de chambre à la Cour d'appel de Douai.
    1883-1884
    (décès)[4]
    Baron Eugène Joseph
    de Bouteville
    Propriétaire à Hornaing.
    1884[5]-1898Émile DuboisRépublicain
    Opportuniste
    Magistrat et notaire,
    Sénateur du Nord (1897-1905),
    Député de la 2e circonscription de Douai (1889-1897).
    1898-1910Henri-Narcisse Dransart[6]ConservateurDocteur en médecine à Somain.
    1910-1911
    (décès)[7]
    Georges RichezSFIOMineur
    1911[8]-1919Hippolyte DebèveSFIOGérant de coopérative,
    Adjoint au Maire de Hornaing.
    1919-1931
    (décès)
    Pierre Antoine MercierPCF
    (exclu en 1929)[9]
    Cheminot,
    Maire de Villers-Campeau.
    1932-1940Victor BracheletPCFNégociant en vins,
    Maire de Somain (1912-1939 et 1945-1947).
    1943-1945Gustave LongelinOuvrier mineur
    Maire de Fenain
    Nommé conseiller départemental en 1943[10]
    1945-1951
    (démission
    d'office)[11]
    Édouard GaillardPCF
    1951-1970
    (décès)
    Grégoire Leleux
    (1910-1970)[12]
    PCFMineur,
    Maire de Fenain.
    1970-1976Robert Deneuvillers
    (1913-1997)
    CNIPMaire de Vred.
    1976-1985Pierre GérardPCFConseiller d'orientation.
    1985-2008Jean-Jacques CandelierPCFCadre A de la fonction publique territoriale
    Maire de Bruille-lez-Marchiennes depuis 1977
    Député (2007-2017)
    2008-2015Jean-Claude QuennessonPCFMaire de Somain (1977-2015).

    Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)

    Liste des conseillers d'arrondissement successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    1895 1901 Gustave Pennequin Radical Brasseur, maire de Somain
    1901 1913 René Duflot Radical Négociant en lin à Marchiennes
    1913 1925 Victor Brachelet[13] SFIO Négociant en vins, maire de Somain (1912-1939)
    1925 1931 Albert Delevallée
    (1881-1944)[14]
    PCF Avocat, adjoint au maire de Somain
    1931 1940 Joseph Bouliez
    (1891-1942)
    PCF Ouvrier tourneur , adjoint au maire de Somain
    Révoqué en 1939 par le "décret Daladier"
    fusillé comme otage le 14 avril 1942 au fort du Vert-Galant (Wambrechies)
    1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
    et n'ont jamais été réactivés

    Historiques des élections

    Élections de 1985

    Lors des élections de 1985, six candidats se présentent dans le canton de Marchiennes : Vanandrewelt (indépendant), Jean-Jacques Candelier (PCF, maire de Bruille-lez-Marchiennes), Descarpentries (indépendant), Daniel Mio (PS, maire de Rieulay), Pelte (RPR) et Le Carpentier (FN). Lors du second tour, il y a 27 364 inscrits, 19 792 votants (72,32 %), 18 582 suffrages exprimés (67,9 %). Vanadrewelt perd l'élection avec 8 080 voix (43,48 %) et Jean-Jacques Candelier devient conseiller général avec 10 502 voix (56,52 %)[15].

    Élections de 2001

    Lors des élections de 2001, on dénombre cinq candidats : Annie Decoopman-Desor, Jean-Jacques Candelier, Émile Messager, Serge Gaillot et Philippe Bernard. Jean-Jacques Candelier est réélu dès le premier tour[16].

    Démographie

               Évolution de la population  [modifier]
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
    44 03344 03342 32740 29339 83640 27340 60941 49341 852
    (Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[17] puis population municipale à partir de 2006[18])
    Histogramme de l'évolution démographique

    Pyramide des âges

    Comparaison des pyramides des âges du Canton de Marchiennes et du département du Nord en 2006

    Pyramide des âges du Canton de Marchiennes en 2006[19] en pourcentage.
    HommesClasse d’âgeFemmes
    0,1 
    90 ans et plus
    0,7 
    4,9 
    75 à 89 ans
    8,7 
    10,6 
    60 à 74 ans
    12,9 
    20,5 
    45 à 59 ans
    19,1 
    21,3 
    30 à 44 ans
    20,1 
    19,8 
    15 à 29 ans
    18,7 
    22,7 
    0 à 14 ans
    19,8 
    Pyramide des âges du Nord en 2006[20] en pourcentage.
    HommesClasse d’âgeFemmes
    0,2 
    90 ans et plus
    0,8 
    4,3 
    75 à 89 ans
    7,9 
    10,3 
    60 à 74 ans
    11,9 
    19,7 
    45 à 59 ans
    19,4 
    21,1 
    30 à 44 ans
    20,1 
    22,6 
    15 à 29 ans
    21 
    21,6 
    0 à 14 ans
    19 

    Voir aussi

    Notes et références

    1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f186.image.r=cantons%201833
    2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62009350/f4.image.r=canton?rk=4184570;0
    3. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH023/PG/FRDAFAN83_OL0302077v001.htm
    4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63668644/f1.item.r=canton.zoom
    5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63668911/f2.item.r=canton.zoom
    6. Henri Dransart est né le 16 août 1847 à Somain (Nord), fils d’Henri Joseph Dransart et d’Adélaïde Stéphanie Lesens Docteur en médecine à Somain. Ancien interne des hôpitaux de Paris. Membre de la société anatomique de Paris Directeur fondateur de l’institut ophtalmique de Somain et de la clinique d’ophtalmologie à Arras (12 rue des Balances). Membre fondateur de la société française d’ophtalmologie. Membre de la société d’ophtalmologie de Paris, de la société belge d’ophtalmologie, etc. Médecin oculiste des compagnies houillères d’Anzin, Aniche, Nœux, Béthune, Liévin, Dourges, etc. et de la Compagnie du chemin de fer du Nord Conseiller municipal et adjoint au maire de Somain Conseiller général du Nord A servi comme aide-major au bataillon des mobilisés de Douai pendant la guerre de 1870-1871, a été blessé à la bataille de Longpré (Somme) Chevalier de la Légion d’honneur par décret du 7 mai 1921 sur rapport du ministre de la Guerre
    7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6391594h/f1.item.r=canton.zoom
    8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6391632r/f43.item.r=canton.zoom
    9. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article6623
    10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9680902d/f9.item.zoom
    11. Condamné pour atteinte à la liberté du travail (réf. Le Monde du 4 juillet 1950)
    12. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article107863
    13. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article17756, notice BRACHELET Victor par Yves Le Maner, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 26 mars 2011.
    14. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article22033, notice DELEVALLÉE Albert, Maurice par Yves Le Maner, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 3 avril 2011.
    15. « Élections cantonales 2d tour : Jean-Jacques Candelier, candidat unique de la gauche, élu avec une large majorité ! », La Vie Somainoise, no 50, , p. 1 et 2
    16. « Élections municipales et cantonales : les résultats », La Vie Somainoise, no 228, , p. 1, 3
    17. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
    18. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
    19. « Pyramide des âges du Canton de Marchiennes en 2006 », sur site de l'INSEE (consulté le 5 avril 2010)
    20. « Pyramides des âges du département du Nord », sur site de l'INSEE
    • Portail du Nord-Pas-de-Calais
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.