Canton de Templeuve

Le canton de Templeuve est une division administrative française du département du Nord créée par le décret du 17 février 2014. Elle tient lieu de circonscription d'élection des conseillers départementaux et entre en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Canton de Templeuve

Situation du canton de Templeuve dans le département de Nord.
Administration
Pays France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement(s) Lille
Bureau centralisateur Templeuve-en-Pévèle
Conseillers
départementaux
Joëlle Cottenye
Luc Monnet
2015-2021
Code canton 59 36
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 78 246 hab. (2017)
Densité 354 hab./km2
Géographie
Superficie 221,24 km2
Subdivisions
Communes 32

    Histoire

    Un nouveau découpage territorial du Nord entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 17 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans le Nord, le nombre de cantons passe ainsi de 79 à 41.

    Le canton de Templeuve est formé de communes des anciens cantons de Lannoy (5 communes), de Pont-à-Marcq (12 communes), de Cysoing (14 communes) et de Seclin-Nord (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Lille. Le bureau centralisateur est situé à Templeuve-en-Pévèle.

    Composition

    Le canton de Templeuve comprend les trente-deux communes suivantes[1] :

    Liste des communes du canton
    Nom Code
    Insee
    Intercommunalité Population
    (dernière pop. légale)
    Templeuve-en-Pévèle
    (chef-lieu)
    59586 CC Pévèle-Carembault 5 892 (2014)
    Anstaing 59013Métropole européenne de Lille1 375 (2014)
    Attiches 59022CC Pévèle-Carembault2 253 (2014)
    Avelin 59034CC Pévèle-Carembault2 666 (2014)
    Bachy 59042CC Pévèle-Carembault1 618 (2014)
    Baisieux 59044Métropole européenne de Lille4 720 (2014)
    Bersée 59071CC Pévèle-Carembault2 203 (2014)
    Bourghelles 59096CC Pévèle-Carembault1 662 (2014)
    Bouvines 59106Métropole européenne de Lille698 (2014)
    Camphin-en-Pévèle 59124CC Pévèle-Carembault2 244 (2014)
    Cappelle-en-Pévèle 59129CC Pévèle-Carembault2 277 (2014)
    Chéreng 59146Métropole européenne de Lille2 976 (2014)
    Cobrieux 59150CC Pévèle-Carembault521 (2014)
    Cysoing 59168CC Pévèle-Carembault4 914 (2014)
    Ennevelin 59197CC Pévèle-Carembault2 157 (2014)
    Fretin 59256Métropole européenne de Lille3 365 (2014)
    Genech 59258CC Pévèle-Carembault2 649 (2014)
    Gruson 59275Métropole européenne de Lille1 144 (2014)
    Lesquin 59343Métropole européenne de Lille7 249 (2014)
    Louvil 59364CC Pévèle-Carembault826 (2014)
    Mérignies 59398CC Pévèle-Carembault2 828 (2014)
    Moncheaux 59408CC Pévèle-Carembault1 461 (2014)
    Mons-en-Pévèle 59411CC Pévèle-Carembault2 128 (2014)
    Mouchin 59419CC Pévèle-Carembault1 406 (2014)
    La Neuville 59427CC Pévèle-Carembault669 (2014)
    Péronne-en-Mélantois 59458Métropole européenne de Lille906 (2014)
    Pont-à-Marcq 59466CC Pévèle-Carembault2 816 (2014)
    Sainghin-en-Mélantois 59523Métropole européenne de Lille2 541 (2014)
    Thumeries 59592CC Pévèle-Carembault3 970 (2014)
    Tourmignies 59600CC Pévèle-Carembault837 (2014)
    Tressin 59602Métropole européenne de Lille1 422 (2014)
    Wannehain 59638CC Pévèle-Carembault1 177 (2014)

    En 2014, la population municipale du canton était de 75 570 habitants[3].

    Représentation

    Conseillers départementaux successifs
    Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
    2015 2021 2015 en cours Joëlle Cottenye   UDI Professeure
    Maire-adjointe de Hem
    Ancienne conseillère générale du Canton de Lannoy (2011-2015)
    Vice-présidente chargée de l'Education et des Collèges
    2015 en cours Luc Monnet   DVD Chef d'entreprise
    Maire de Templeuve-en-Pévèle
    Ancien conseiller général du Canton de Cysoing (1998-2015)
    Président du groupe Union pour le Nord

    À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Joëlle Cottenye et Luc Monnet (Union de la Droite, 32,02 %) et Julie Ducroquet et Christian Fiquet (FN, 25,56 %). Le taux de participation est de 55,56 % (32 187 votants sur 57 934 inscrits)[4] contre 46,81 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Joëlle Cottenye et Luc Monnet (Union de la Droite) sont élus avec 68,38 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 53,99 % (19 444 voix pour 31 281 votants et 57 935 inscrits)[7].

    Notes et références

    1. Décret no 2014-167 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Nord.
    2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
    3. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
    4. « Résultats du premier tour pour le canton de Templeuve », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
    5. « Résultats du premier tour pour le département du Nord », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
    6. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
    7. « Résultats du second tour pour le canton de Templeuve », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)

    Voir aussi

    Articles connexes

    • Portail du Nord-Pas-de-Calais
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.