Canton de Vitrey-sur-Mance

Le canton de Vitrey-sur-Mance est un ancien canton français situé dans le département de la Haute-Saône et la région Franche-Comté.

Canton de Vitrey-sur-Mance
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement(s) Arrondissement de Vesoul
Chef-lieu Vitrey-sur-Mance
Conseiller général Serge Deroy
2008-2014
Code canton 70 28
Démographie
Population 2 118 hab. (2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Superficie 181,74 km2
Subdivisions
Communes 19

    Géographie

    Ce canton, le plus petit et, selon son dernier conseiller général, sans doute le moins peuplé avec ses 2 118 habitants[1], était organisé autour de Vitrey-sur-Mance dans l'arrondissement de Vesoul. Son altitude varie de 222 m (Rosières-sur-Mance) à 447 m (Bourguignon-lès-Morey) pour une altitude moyenne de 291 m.

    Histoire

    Administration

    Liste des conseillers généraux successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    1833 1852 Charles Auguste
    Leroy de Lisa[2]
      Ancien officier de cavalerie
    Ancien sous-préfet de Toulon
    Ancien maire de Vesoul (1830→1832)
    Maire de Chauvirey-le-Châtel
    1852 1866
    (décès)
    Marie Antoine Alphonse
    Faivre du Bouvot de Chauvirey
      Ancien garde du corps de Ferdinand VII Roi d'Espagne
    Maire de Chauvirey-le-Vieil
    1866 1871 Claude Decaen   Général de division
    1871 1880 Charles
    Faivre du Bouvot de Chauvirey
    Droite Propriétaire, Maire de Chauvirey-le-Vieil (1866 → 1879 et 1895)
    Fils d'Alphonse du Bouvot[3]
    1880 1910 Armand Marichal Rad. Notaire - Maire de Vitrey-sur-Mance
    1910 1928 Aster Baissey Droite Vétérinaire - Maire de Morey
    1928 1934 Gaston About URD Député de la Haute-Saône (1919 → 1932)
    1934 1940 Marcel Rousselot URD Voyageur de commerce à Ouge
    1943 1945 Armand Royer   Conseiller d'arrondissement, maire de La Quarte
    Nommé conseiller départemental en 1943[4]
    1945 1951 Auguste Gulot Rad. Cultivateur
    Maire de Malvillers
    1951 1964 M. Berthiaux RPF puis RI  
    1964 1994 Lucien Royer RI puis UDF  
    1994 2008 Charles Multon[5] RPR Maire de Molay (1968 → 2008)
    2008[6] 2015[1] Serge Deroy UMP Maire de La Quarte (1972 → 2014)

    Composition

    Le canton de Vitrey-sur-Mance groupe 19 communes et compte 2 225 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

    Communes Population
    (2012)
    Code
    postal
    Code
    Insee
    Betoncourt-sur-Mance527050070070
    Bourguignon-lès-Morey547012070089
    Charmes-Saint-Valbert487012070135
    Chauvirey-le-Châtel1497050070143
    Chauvirey-le-Vieil377050070144
    Cintrey1407012070153
    Lavigney1147012070298
    Malvillers747012070329
    Molay517012070350
    Montigny-lès-Cherlieu1527050070362
    La Roche-Morey3307012070373
    Ouge1427050070400
    Preigney1037012070423
    La Quarte607012070430
    La Rochelle377012070450
    Rosières-sur-Mance747050070454
    Saint-Marcel1077050070468
    Vernois-sur-Mance1667050070548
    Vitrey-sur-Mance3357050070572

    Démographie

    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
    2 9873 4142 9412 6472 3342 225-
    Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
    Population municipale à partir de 2006
    (Sources : INSEE et cassini)

    Le canton de Vitrey-sur-Mance est le moins peuplé du département de Haute-Saône.

    Voir aussi

    Liens externes

    Notes et références

    1. « Serge Deroy : une page se tourne », L'Est républicain, (lire en ligne).
    2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH130/PG/FRDAFAN83_OL1610032v001.htm
    3. http://gw.geneanet.org/hdesandre?lang=fr;pz=hugues+benoit+pierre;nz=desandre;ocz=0;p=charles+marie+joseph+alphonse;n=faivre+du+bouvot+de+chauvirey
    4. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 juin 1943, (en ligne).
    5. « Cantonales 2001 », RFO, (consulté le 30 mars 2008)
    6. « Cantonales 2008 », RFO, (consulté le 30 mars 2008)


    • Portail de la Haute-Saône
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.