Canton de la Région-Limouxine

Le canton de la Région-Limouxine, précédemment dénommé canton de Limoux, est une division administrative française située dans le département de l'Aude et la région Occitanie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 23 à 35.

Canton de la Région Limouxine

Situation du canton de la Région Limouxine dans le département de Aude.
Administration
Pays France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement(s) Limoux
Bureau centralisateur Limoux
Conseillers
départementaux
Pierre Bardies
Rose-Marie Jalabert-Tailhan
2015-2021
Code canton 11 09
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 13 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 14 802 hab. (2016)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Superficie 390,02 km2
Subdivisions
Communes 35

    Géographie

    Ce canton est organisé autour de Limoux dans l'arrondissement de Limoux. Son altitude varie de 146 m (à Cépie) à 781 m (à Véraza) pour une altitude moyenne de 368 m.

    Représentation

    Représentation avant 2015

    Liste des conseillers généraux successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    1833 1848 Louis Auguste de Peyre Centre Conseiller référendaire à la Cour des Comptes
    Maire de Limoux (1830-1845)
    Député (1832-1848)
    avril
    1848
    août
    1848
    Pierre Rousseau Tailhan   Maire de Limoux (avril à juillet 1848)
    1848 1852 Pierre Pons   Propriétaire à Limoux
    1852 1856 Laurent François Auguste
    Espardelier
      Avoué, maire
    1856 1861 Marc Gazel   Maire de Limoux (1855-1860)
    1861 1870 Jean Pierre Georges Détours   Maire de Limoux (1860-1867)
    1870 1871 Léonce de Guiraud[5] Centre gauche Propriétaire-viticulteur - Député (1870 et 1871-1873)
    1871 1873
    (décès)[6]
    Fortuné Brousses   Propriétaire à Pieusse
    et Maire de Limoux (1870-1871)
    1873[7] 1874 François Rougé Républicain
    puis Boulangiste
    Avoué et Maire de Limoux
    Député (1876-1877 et 1878-1885)
    1874 1875
    (décès)[8]
    Ferdinand-Auguste Lapasset
    (1817-1875)
      Général de division
    1887 1913
    (décès)[9]
    Étienne Dujardin-Beaumetz Rad. Rentier - Député (1889-1912)
    1913 1922 Pierre Constans   Avoué et Maire de Limoux (1912-1914 et 1919-1943)
    1922 1940 Achille Prax Rad. Médecin, adjoint au maire de Limoux
    Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[10]
    Nommé conseiller départemental en 1942[11]
    1945 1951 Casimir Lacroux SFIO Maire de Limoux (1945-1947)
    1951 1952
    (décès)
    M. Astruc Rad.  
    1952 1958 Fernand Albigès Rad.  
    1958 1970 François Clamens Rad. puis UNR
    puis UDR
    Député (1962-1967)
    Maire de Limoux de 1952 à 1971
    1970 1988 Robert Badoc SFIO puis PS Maire de Limoux de 1971 à 1989, Député suppléant de Jacques Cambolive (1981-1986 et 1988-1993)
    1988 1994 Serge Granovsky UDF Chef d'entreprise
    Conseiller municipal de Limoux de 1989 à 1995
    1994 2001 Jean-Paul Dupré PS Cadre bancaire retraité
    Député (1997-2017)
    Maire de Limoux depuis 1989
    2001 2015 Pierre Bardies PS Responsable administratif
    Maire de Saint-Martin-de-Villereglan
    Vice-Président du Conseil général

    Représentation à partir de 2015

    Conseillers départementaux successifs
    Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
    2015 2021 2015 en cours Pierre Bardies   PS Retraité de l'administration
    Maire de Saint-Martin-de-Villereglan
    5ème Vice-Président du Conseil départemental
    2015 en cours Rose-Marie Jalabert-Tailhan   PS Cadre administratif à Limoux

    À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Pierre Bardies et Rose-Marie Jalabert-Tailhan (PS, 36,1 %) et Carole Greboval et Fabien Raynier (FN, 29,07 %). Le taux de participation est de 59,96 % (8 401 votants sur 14 010 inscrits)[12] contre 57,46 % au niveau départemental[13] et 50,17 % au niveau national[14].

    Au second tour, Pierre Bardies et Rose-Marie Jalabert-Tailhan (PS) sont élus avec 58,84 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 61,12 % (4 464 voix pour 8 562 votants et 14 008 inscrits)[15].

    Composition

    Composition antérieure à 2015

    Situation du canton de Limoux dans le département de l'Aude avant 2015.

    Le canton de Limoux regroupait vingt-trois communes.

    Liste des communes du canton
    Nom Code
    Insee
    Intercommunalité Population
    (dernière pop. légale)
    Limoux
    (chef-lieu)
    11206 CC du Limouxin 10 275 (2014)
    Ajac 11003CC du Limouxin193 (2014)
    Alet-les-Bains 11008CC du Limouxin441 (2014)
    La Bezole 11039CC du Limouxin40 (2014)
    Bouriège 11045CC du Limouxin118 (2014)
    Bourigeole 11046CC du Limouxin50 (2014)
    Castelreng 11078CC du Limouxin190 (2014)
    Cépie 11090CC du Limouxin665 (2014)
    Cournanel 11105CC du Limouxin667 (2014)
    La Digne-d'Amont 11119CC du Limouxin288 (2014)
    La Digne-d'Aval 11120CC du Limouxin542 (2014)
    Festes-et-Saint-André 11142CC du Limouxin201 (2014)
    Gaja-et-Villedieu 11158CC du Limouxin291 (2014)
    Loupia 11207CC du Limouxin242 (2014)
    Magrie 11211CC du Limouxin523 (2014)
    Malras 11214CC du Limouxin367 (2014)
    Pauligne 11274CC du Limouxin339 (2014)
    Pieusse 11289CC du Limouxin1 016 (2014)
    Saint-Couat-du-Razès 11338CC du Limouxin66 (2014)
    Saint-Martin-de-Villereglan 11355CC du Limouxin379 (2014)
    Tourreilles 11394CC du Limouxin126 (2014)
    Véraza 11406CC du Limouxin35 (2014)
    Villelongue-d'Aude 11427CC du Limouxin309 (2014)

    Composition à partir de 2015

    Un nouveau découpage territorial de l'Aude entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[16]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour six ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au premier tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[17]. Dans l'Aude, le nombre de cantons passe ainsi de 35 à 19. Le nombre de communes du canton passe de 23 à 35.

    Au , le canton de Limoux devient le canton de la Région Limouxine par décret pris le [18].

    Le canton comprend alors trente-cinq communes entières[4] :

    Liste des communes du canton
    Nom Code
    Insee
    Intercommunalité Population
    (dernière pop. légale)
    Limoux
    (bureau centralisateur)
    11206 CC du Limouxin 10 275 (2014)
    Ajac 11003CC du Limouxin193 (2014)
    Alet-les-Bains 11008CC du Limouxin441 (2014)
    Belcastel-et-Buc 11029CC du Limouxin64 (2014)
    La Bezole 11039CC du Limouxin40 (2014)
    Bouriège 11045CC du Limouxin118 (2014)
    Bourigeole 11046CC du Limouxin50 (2014)
    Castelreng 11078CC du Limouxin190 (2014)
    Caunette-sur-Lauquet 11082CC du Limouxin6 (2014)
    Cépie 11090CC du Limouxin665 (2014)
    Clermont-sur-Lauquet 11094CC du Limouxin27 (2014)
    Cournanel 11105CC du Limouxin667 (2014)
    La Digne-d'Amont 11119CC du Limouxin288 (2014)
    La Digne-d'Aval 11120CC du Limouxin542 (2014)
    Festes-et-Saint-André 11142CC du Limouxin201 (2014)
    Gaja-et-Villedieu 11158CC du Limouxin291 (2014)
    Gardie 11161CC du Limouxin120 (2014)
    Greffeil 11169CC du Limouxin80 (2014)
    Ladern-sur-Lauquet 11183CC du Limouxin268 (2014)
    Loupia 11207CC du Limouxin242 (2014)
    Magrie 11211CC du Limouxin523 (2014)
    Malras 11214CC du Limouxin367 (2014)
    Pauligne 11274CC du Limouxin339 (2014)
    Pieusse 11289CC du Limouxin1 016 (2014)
    Pomas 11293CC du Limouxin869 (2014)
    Saint-Couat-du-Razès 11338CC du Limouxin66 (2014)
    Saint-Hilaire 11344CC du Limouxin766 (2014)
    Saint-Martin-de-Villereglan 11355CC du Limouxin379 (2014)
    Saint-Polycarpe 11364CC du Limouxin138 (2014)
    Tourreilles 11394CC du Limouxin126 (2014)
    Véraza 11406CC du Limouxin35 (2014)
    Villar-Saint-Anselme 11415CC du Limouxin99 (2014)
    Villardebelle 11412CC du Limouxin52 (2014)
    Villebazy 11420CC du Limouxin126 (2014)
    Villelongue-d'Aude 11427CC du Limouxin309 (2014)

    Démographie

               Évolution de la population  [modifier]
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
    14 81615 65215 74815 45015 60015 59816 50117 16517 206
    (Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[19] puis population municipale à partir de 2006[20])
    Histogramme de l'évolution démographique

    En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 19 978 habitants[21].

    Notes et références

    1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 376
    2. Notice communale de Limoux sur le site de l'EHESS.
    3. Bernard Gaudillère (1995), p. 791.
    4. Décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Aude.
    5. http://gw.geneanet.org/pierfit?lang=fr;p=leonce;n=de+guiraud
    6. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62086059/f5.image.r=canton?rk=1931340;0
    7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6208624n/f1.image.r=canton?rk=1759665;2
    8. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6211676g/f1.image.r=canton?rk=2789713;2
    9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6281353c/f1.item.r=canton.zoom
    10. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 30 janvier 1941, - https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9615610j/f7.image.r=commission%20administrative
    11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 31 décembre 1942, (https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9771784v/f4.item.r=canton.zoom.lire en ligne]).
    12. « Résultats du 1er tour pour le canton de Limoux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
    13. « Résultats du 1er tour pour le département de l'Aude », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
    14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
    15. « Résultats du second tour pour le canton de Limoux », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
    16. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté en 41751)
    17. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
    18. « Décret no 2015-1767 du 24 décembre 2015 modifiant le décret no 2014-204 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l’Aude », Journal officiel de la République française, no 300,
    19. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
    20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
    21. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

    Liens externes

    Voir aussi

    Bibliographie

    • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
    • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
    • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

    Liens externes

    • Portail de l’Aude
    • Portail du Languedoc-Roussillon
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.