Carmen Santos

Maria do Carmo Santos Gonçalves surnommée Carmen Santos (Vila Flor, - Rio de Janeiro, ), et est une actrice, productrice et réalisatrice brésilienne, d'origine portugaise.

Pour les articles homonymes, voir Santos (homonymie).
Carmen Santos
Carmem Santos, en 1935
Nom de naissance Maria do Carmo Santos Gonçalves
Naissance
Vila Flor
Décès
Rio de Janeiro
Profession Actrice, productrice, réalisatrice

Biographie

Originaire du Portugal, Carmen Santos arriva au Brésil à l'âge de 18 ans et débuta une carrière de comédienne dès 1920. Elle devint, au cours des années 1930, une personnalité importante du cinéma brésilien et l'une des premières femmes à produire des films, notamment pour Humberto Mauro.

En 1933, elle a créé à Rio de Janeiro sa propre société de production : la Brasil Vox Filmes, transformée en Brasil Vita Filmes en 1935. Toutefois, contrairement à la Cinédia, la firme d'Adhemar Gonzaga (pt), la Brasil Vita Filmes ne parvint pas à tourner avec un quota d'activités suffisantes pour assurer son fonctionnement régulier.

Le projet le plus ambitieux de Carmen Santos, Inconfidência Mineira, basé sur l'un des épisodes les plus marquants de l'indépendance brésilienne au XVIIIe siècle, situé dans l'État du Minas Gerais, fut d'un coût exorbitant pour l'époque et réclama sept à dix ans de tournage. Lorsque le film fut enfin distribué, il apparut dépassé par rapport à l'évolution du cinéma brésilien. Son lancement passa inaperçu, et peu de temps après la pellicule disparut dans un incendie. Passionné par l'art et les techniques cinématographiques, Carmen Santos n'était peut-être pas une femme d'affaires. Lorsqu'elle mourut, elle inclut dans son testament une clause prohibant la fermeture des studios de la Brasil Vita Filmes[1].

Filmographie sélective

Comme productrice

  • 1930 : Sang de Minas (Sangue mineiro) (coproductrice)
  • 1933 : Onde a Terra Acaba
  • 1933 : Là où finit la terre (Onde a Terra Acaba)
  • 1935 : Favella dos Meus Amores
  • 1936 : Cidade Mulher
  • 1940 : Argila
  • 1948 : Les Insurgés de Minas (Inconfidência Mineira)
  • 1949 : Inocência
  • 1952 : O Rei do Samba

Comme actrice

  • 1930 : Sang de Minas (Sangue mineiro)
  • 1931 : Limite (Limiteo)
  • 1933 : Là où finit la terre (Onde a Terra Acaba)
  • 1935 : Favella dos Meus Amores
  • 1936 : Cidade Mulher
  • 1940 : Argila
  • 1948 : Les Insurgés de Minas (Inconfidência Mineira)

Comme réalisatrice

  • 1948 : Les Insurgés de Minas (Inconfidência Mineira)

Références

  1. in : Le cinéma brésilien, Éditions du Centre Georges-Pompidou, 1987, articles de Maria Rita Galvão, Carlos Roberto de Souza, Elice Munerato, Maria Elena Darcy de Oliveira, pages 71 à 72 et p. 213.

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.