Cathédrale Saint-Nicolas de Dalat

La cathédrale Saint-Nicolas est une cathédrale catholique, siège du diocèse de Dalat, suffragant de l'archidiocèse d'Hô-Chi-Minh-Ville (toujours communément appelé Saïgon). Elle se trouve à Dalat, capitale de la province de Lâm Đồng dans les hauts plateaux du centre du Viêt Nam. Il y a cinq messes le dimanche.

Vue du clocher de la cathédrale de Dalat.

Historique

Intérieur de la cathédrale.

L'édifice est construite[1] en tant qu'église paroissiale par les Français en 1931-1932 dans un style éclectique sur le modèle néoroman, mais la décoration intérieure ne s'achève qu'en 1942[2]. Elle remplace une ancienne petite église construite en 1917 et transformée en presbytère.

La ville située dans les montagnes à 1 500 mètres d'altitude est alors un lieu de villégiature et de cure où les coloniaux et l'élite vietnamienne viennent se reposer et fuir les grandes chaleurs. C'est également un lieu où les tuberculeux viennent se faire soigner dans les sanatoriums. L'institut Pasteur de Dalat ouvre en 1935. Il existait un cimetière européen autour de l'église qui a depuis été détruit.

Dalat était aussi une ville où existaient plusieurs établissements d'enseignement catholique prestigieux, externats et internats (dont Notre-Dame du Langbian), avant l'arrivée des communistes du Nord Viêt Nam en 1975. Ainsi on remarque un vitrail à l'intérieur représentant Jésus et les enfants qui est offert par les élèves de l'institution de Nazareth, comme l'indique l'inscription en français. Un autre vitrail, représentant le Sacré-Cœur se montrant à sainte Marguerite-Marie, indique qu'il est un don reçu par le P. Crowley-Boevey de Saïgon. On remarque d'autres vitraux (ils sont soixante-dix) représentant entre autres saint Hubert, saint Antoine de Padoue ou sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus. Les vitraux proviennent de la maison Balmet de Grenoble et ont été commandés entre 1935 et 1949. Les noms des donateurs y figurent[3].

Lorsque le diocèse de Dalat a été érigé le (à l'époque du Sud Viêt Nam), l'église en est devenue la cathédrale. Elle est dédiée à saint Nicolas.

L'édifice a été restauré en 2011. Les habitants surnomment la cathédrale « l'église du coq » à cause du coq en bronze qui se trouve en haut de la croix dominant le toit du clocher[4].

L'édifice mesure 65 mètres de longueur sur 14 mètres de largeur et son clocher, visible de toute la ville, s'élève à 47 mètres. Une statue de Notre-Dame est installée de l'autre côté de la rue Tran Phu, en face de l'entrée de la cathédrale.

Illustrations

Notes et références

  1. À l'initiative du curé, le P. Céleste Nicolas
  2. La première pierre est bénite le 19 juillet 1931 par Mgr Colomban Dreyer, délégué apostolique en Indochine et en Thaïlande
  3. Belle Indochine
  4. Guide du Routard

Voir aussi

  • Portail du catholicisme
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du Viêt Nam
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.