Catherine Beaugrand

Catherine Beaugrand est une artiste plasticienne contemporaine française, née en 1953. Elle vit à Paris et travaille dans le Berry.

Catherine Beaugrand à la Biennale de Saint Étienne, édition de 2008

Biographie

Elle développe une pratique artistique qui sollicite des activités différentes: la production de formes, l’écriture, l’enseignement-recherche et la mise en scène de projets collectifs.

Elle associe le dessin, la sculpture et la vidéo dans une démarche de recherche autour de projets nécessitant plusieurs années. Le rapport aux matériaux est investigué depuis la spécificité de chaque situation.

Elle appartient à une génération qui est passée du cinéma expérimental à Instagram, travaillant avec les transformations des modes de représentation induits par les outils numériques.

Elle a enseigné à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon de 2008 à 2015 où elle s'est impliquée sur les questions de recherche artistique et de recherche en art, en développant une unité de recherche 3e cycle consacrée aux relations entre les pratiques artistiques et les cultures numériques.

Catherine Beaugrand
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Œuvres et expositions (sélection)

  • 1983 : Hommage à Diane Agrest, Juxtaposition II, Maison de la Culture, Grenoble
  • 1984 : Histoire contemporaine, CNAP, Paris [1].
  • 1985 : Soyons sérieux, ELAC, Lyon[2].
  • 1986 : Tantôt Roi,Tantôt Reine, MAC Lyon
  • 1986 : Prospect'86, Schirn Kunsthalle Frankfurt, Francfort-sur-le-Main
  • 1989 : C.Beaugrand, A.Cadere, R. Hains, MoMA PS1 New York[3].
  • 1990 : Statues de T'sin Kouei et de sa femme à genoux derrière une grille, MMK, Francfort-sur-le-Main[4]
  • 1991 : Il Signor Paganini fa suonare il suo violin, 14 individualités françaises, Art Gallery of Ontario, Toronto
  • 1991 : Flying Lady, L'amour de l'art, Biennale d'art contemporain, Lyon[5]
  • 1993 : Ava Pandora, au Musée d'Art Contemporain de Lyon
  • 1994 : Les photographes n'ont jamais été si occupés, Institut pour l'art et la ville, Givors
  • 1995 : L'Amérique est une erreur, 3ème Biennale d'art contemporain, Lyon[6]
  • 1996 : Le masque de la Mort Rouge, centre d'art contemporain de Vassivière [7]
  • 1997 : Luna Park, Documenta X , Kassel [8],[9]
  • 1998 : Peter n'est pas Pierre, Biennale d'Enghien
  • 2000 : Le rêve du ciel, Changement de temps, Monum, château de Chambord [10],[11]
  • 2000 : Projet Holbein, Le Quartier, Quimper [12]
  • 2001 : Oh cet écho! (Duchampiana), Musée d'art moderne et contemporain, Genève
  • 2002 : Tournoi d'énigmes, Kyojima, Sumida-ku, Tokyo
  • 2006 : De près de loin, Biennale Arts numériques, Reims
  • 2008 : Sugoroku, Biennale internationale du Design, Saint-Etienne[13]
  • 2009 : Hospitalité, Musée départemental Stéphane Mallarmé, Valvins
  • 2019 : Assez vivant, Les Subsistances, Laboratoire international de pratique et de création artistique, Lyon[14]

Notes et références

  1. « Rechercher et voir les oeuvres », sur www.lescollectionsdesfrac.fr (consulté le 28 février 2020)
  2. Didier Semin, Alain Charre, Catherine Strasser et Michel Nuridsany, Jean-Luc Vilmouth, Patrick Raynaud, Daniel Tremblay, Catherine Beaugrand : Soyons sérieux, ELAC/Espace lyonnais d'art contemporain, (lire en ligne)
  3. « Catherine Beaugrand », sur The Museum of Modern Art (consulté le 28 février 2020)
  4. aboutarchiving, « statues de Tsin Kouei et de sa femme à genoux derrière une grille », sur AboutArchiving (consulté le 28 février 2020)
  5. Biennale d'art contemporain (Lyon, France) (1st : 1991 : Lyon, France), L'Amour de l'art : une exposition de l'art contemporain en France, bac, 3 septembre-13 octobre 1991, Lyon., Biennale d'art contemporain, (ISBN 2-906461-40-7 et 978-2-906461-40-6, OCLC 26013169, lire en ligne), page 234 à 237
  6. Musée Saint-Pierre art contemporain (Lyon, France), 3e Biennale d'art contemporain de Lyon : installation, cinéma, vidéo, informatique : Musée d'art contemporain ... du 20 décembre 1995 au 18 février 1996., Réunion des musées nationaux / La Biennale, (ISBN 2-7118-3207-4 et 978-2-7118-3207-1, OCLC 34659271, lire en ligne), p. 22,299,406-409,520,532,566
  7. Catherine Beaugrand et Ashiya Shiritsu Bijutsu Hakubutsukan, Catherine Beaugrand: le Masque de la Mort rouge = the Mask of the Red Death., Musée de Kitakanto, (OCLC 85238508, lire en ligne)
  8. David, Catherine, 1954-, Chevrier, Jean-François., Documenta GmbH. et Museum Fridericianum Veranstaltungs GmbH., Politics, poetics : Documenta X, the book, Cantz, (ISBN 3-89322-911-6, 978-3-89322-911-6 et 3-89322-909-4, OCLC 38443894, lire en ligne)
  9. David, Catherine, 1954-, Sztulman, Paul., Documenta GmbH. et Museum Fridericianum Veranstaltungs GmbH., Documenta X : short guide = Kurzführer, Cantz, [1997] (ISBN 3-89322-938-8 et 978-3-89322-938-3, OCLC 37542543, lire en ligne), pages 32 et 33
  10. Caisse nationale des monuments historiques et des sites (France), Catherine Beaugrand, Chambord, "Le rêve du ciel": [exposition, Chambord, Château de Chambord, 20 mai-5 novembre 2000]. Catherine Beaugrand? C'est arithmétique!, Centre des monuments nationaux-Éd. du patrimoine, (ISBN 978-2-85822-373-2, OCLC 468869769, lire en ligne)
  11. « Commissariat d'exposition », sur Georges Rey (consulté le 28 février 2020)
  12. Abensour, Dominique., Beaugrand, Catherine (1953-....). et Le Quartier (Quimper)., Catherine Beaugrand [Exposition, Le Quartier, Quimper, du 29 janvier 2000 au 19 mars 2000, Le Quartier, (ISBN 2-908939-29-0 et 978-2-908939-29-3, OCLC 492239684, lire en ligne)
  13. Francès, Elsa, et Biennale internationale design (2008 : Saint-Etienne). Auteur., Biennale internationale design Saint-Etienne 2008 [catalogue], Cité du design éditions, impr. 2008 (ISBN 978-2-912808-22-6 et 2-912808-22-7, OCLC 494455856, lire en ligne)
  14. Honorine Reussard, « Catherine Beaugrand | Les SUBS | Lieu vivant d’expériences artistiques », sur www.les-subs.com, (consulté le 28 février 2020)

Liens externes

  • Portail de l’art contemporain
  • Portail de la photographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.