Catherine Langlais

Catherine Langlais, née le , est une ingénieure et chimiste française spécialiste de la chimie du solide.

,

Catherine Langlais
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Biographie

Inspirée par Anne Chopinet, elle intègre l'école nationale supérieure des mines de Nancy, d'où elle sort diplômée. Elle effectue son stage de fin d’études sur des maisons solaires passives au laboratoire PROMES-CNRS. Elle passe ensuite une année en Californie où elle passe une maîtrise en génie mécanique à l'Université Stanford et se spécialise dans l'énergie solaire. En 1978, elle entre comme ingénieur de recherche au centre de recherches industrielles de Rantigny rattaché à l'activité isolation de Saint-Gobain. Elle y occupe successivement différentes fonctions centrées autour de la connaissance des propriétés physiques des isolants à base de laine minérale et du développement de produits innovants.

Depuis 2000, elle a pris la direction générale de Saint-Gobain Recherche, un grand laboratoire industriel dans le domaine des matériaux[1].

Responsabilités

De 2009 à 2013, elle est vice-présidente du Haut Conseil de la science et de la technologie[2]. Elle est vice-présidente de la société française de physique depuis 2014[3]. Elle est membre du jury du prix Roberval[4] et membre de l'académie des technologies depuis 2013[5]

Distinctions

Références

  1. « Catherine Langlais : une femme de science qui s’est épanouie dans la direction d’équipes au sein d’une grande société industrielle », Reflets de la Physique, no 52, , p. 39 (lire en ligne)
  2. Décret du 15 octobre 2009 portant nomination du président, de la vice-présidente et des membres du Haut Conseil de la science et de la technologie (lire en ligne)
  3. « Bureau national de la société physique de France »
  4. « Présentation sur le site du Prix Roberval »
  5. « Catherine Langlais », sur académie des technologies
  6. « Prix Aniuta Winter Klein, les lauréats » [PDF], sur academie-sciences (consulté le 13 juin 2019)
  7. « Les lauréates du Prix Irène Joliot-Curie 2008 », sur Ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation (consulté le 13 juin 2019)
  8. « Décret du 6 avril 2012 portant promotion et nomination », sur Legifrance (consulté le 13 juin 2019)
  • Portail des technologies
  • Portail de la chimie
  • Portail de la physique
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.