Catherine de Thouars

Catherine de Thouars (Nantes, 1er/ - v. 1239/1240) est la deuxième fille de Constance, duchesse de Bretagne et comtesse de Richmond et de son troisième époux Guy de Thouars, et la première épouse d'André III, baron de Vitré.

Catherine de Thouars
Titre
Dame de Vitré
1239/1240
Prédécesseur Luce Paynel
Successeur Thomasse de La Guerche
Dame d'Aubigné
Prédécesseur Foulques Paynel[1].
Successeur Philippa de Vitré
Biographie
Dynastie Maison de Thouars
Date de naissance
Date de décès 1237/1240
Père Guy de Thouars
Mère Constance de Bretagne
Conjoint André III de Vitré
Enfants Philippa
Eustachie
Alix

Famille

Catherine est la deuxième fille de Constance de Bretagne et de Guy de Thouars. Sa mère est morte peu après sa naissance. Catherine avait une sœur jumelle, Marguerite, et leur mère serait morte des suites de l'accouchement[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10]. Après la mort de sa mère, son père se remarie avec Eustachie de Chemillé, dont il a deux fils, Pierre et Thomas.

Catherine était la demi-sœur cadette d'Aliénor, Mathilde et Arthur, les enfants de Constance et de Geoffroy Plantagenêt, la sœur d'Alix et de Marguerite, et la demi-sœur aînée de Pierre et Thomas de Chemillé, les fils de Guy et d'Eustachie de Chemillé.

Union et descendance

En 1212, Catherine épousa André III de Vitré, dont le père était un allié de Constance. Le couple eut trois enfants[11] :

Références

  1. « AUBIGNE »
  2. Chaillou, Léa (2017). On Constance of Brittany's Family. Publié dans Foundations volume 9, 2017, Foundation for Medieval Genealogy, pp 35-46).
  3. Marguerite, troisième fille de Constance et de Guy, est nommée par les historiens Dom Morice, Dom Charles Taillandiers, Prudence-Guillaume de Roujoux et Arthur Le Moyne de La Borderie.
  4. Pierre-Hyacinthe Morice, Histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, Tome premier, p. 129 et 150
  5. Charles Taillandier, Histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, Tome second, p. IX
  6. Prudence Guillaume de Roujoux, Histoire des rois et des ducs de Bretagne, Tome second, p. 231
  7. Une troisième fille de Constance et de Guy est mentionnée, mais pas nommée, par les historiens Pierre Daru et François Manet.
  8. Pierre Daru, Histoire de Bretagne, Tome premier, p. 407
  9. François Manet, Histoire de la Petite-Bretagne, ou Bretagne Armorique, depuis ses premiers habitans connus, Tome second, p. 308
  10. Marguerite est appelée sœur de Pierre Mauclerc dans un acte de 1232, ce qui signifie qu'elle était soit sa sœur, soit sa belle-sœur. Voir Medieval Lands.
  11. Medieval Lands

Articles connexes


  • Portail du Moyen Âge central
  • Portail du duché de Bretagne
  • Portail de la monarchie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.