Centre d'études prospectives et d'informations internationales

Le Centre d’études prospectives et d'informations internationales (CEPII) est un service du Premier ministre[1], membre du réseau coordonné par France Stratégie[2].

centre d’études prospectives et d'informations internationales (CEPII)
Le centre d’études prospectives et d’informations internationales est installé au 20 avenue de Ségur, dans le 7e arrondissement de Paris.
Histoire
Fondation
Créé en 1978 par le Premier ministre Raymond Barre
Cadre
Type
Siège social
Pays
Coordonnées
48° 51′ 27″ N, 2° 19′ 05″ E
Organisation
Direction
Sébastien Jean (d)
Organisation mère
Site web
Identifiants
Annuaire du service public

Le CEPII est le principal centre français de recherche et d’expertise en économie internationale. Les analyses et études du CEPII sur la macroéconomie et les finances, les politiques commerciale et migratoire contribuent au débat public et à la formulation des politiques économiques. Le CEPII produit des bases de données et renforce le dialogue entre chercheurs, décideurs de la sphère publique ou privée et acteurs de la société civile à travers l'organisation de nombreuses conférences.

Le directeur, est depuis décembre 2012, l'économiste Sébastien Jean[3]. Il a pris la succession d'Agnès Bénassy-Quéré qui le dirigeait depuis juillet 2006.

Présentation

Créé en 1978[4] par le Premier ministre Raymond Barre, le CEPII a comme principal domaine de recherche l'économie internationale.

Les membres du Conseil[5], issus de divers horizons (responsables d'administrations, entreprises, organisations syndicales, universités), valident le programme de travail et ses résultats.

Le Comité scientifique[6], composé d'économistes internationalement reconnus, valide la qualité des travaux.

Une cinquantaine de personnes[7], dont une trentaine d'économistes, y travaillent.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’économie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.