Centre d'expertise du bâtiment et des travaux publics

Le Centre d'expertise du bâtiment et des travaux publics ou CEBTP est une entreprise française, exerçant dans le domaine de l'expertise en bâtiments et en travaux publics, notamment en géotechnique.

CEBTP
Création 1933
Dates clés 1997 : Rachat par Jean-Luc Schnoebelen, groupe Ginger
2013 : redevient indépendant

2013 : Indépendance de Ginger CEBTP et de ses filiales de Grontmij France SA

2015 : Acquisition de la société V-Scan

Slogan Une expertise qui fait la différence.
Siège social Élancourt
 France
Direction Philippe Margarit
Actionnaires Siparex, Cathay Capital, Bpifrance, BNP Paribas Développement[1]
Activité Expertise du BTP, géotechnique
Filiales CEBTP Formation

CEBTP Démolition CEBTP CATED CEBTP V-Scan

Effectif 1 100 environ
Site web

Chiffre d'affaires 115 M€ (estimation 2014)

Histoire

En 1933, l'État crée le « Centre expérimental de recherches et d'études du bâtiment et des travaux publics », structure publique[réf. nécessaire] visant à aider les collectivités locales lors de leurs projets d'aménagements et de constructions.

L'entité, abrégée en « CEBTP », est rebaptisée par la suite en « Centre d'expertise du bâtiment et des travaux publics ».

En 1997, le CEBTP, dont les agences constitue un important réseau national, est mis en vente par l'État. Après avoir un temps été convoitée par un groupe américain[réf. nécessaire], c'est Jean-Luc Schnoebelen qui en fait l'acquisition. C'est autour de ce réseau, bien implanté, que celui-ci va créer la société d'ingénierie Ginger. Le CEBTP poursuit alors ses activités comme entité privée, sous le nom de « Ginger CEBTP ».

Après le rachat du Ginger par le groupe néerlandais Grontmij, en 2011, le recadrage de l'activité de la branche française du bureau d'études international fait du CEBTP une entité sortant du cadre défini par le directoire du groupe. Aussi, Grontmij se sépare de CEBTP en juillet 2013, qui est racheté par Siparex, Cathay Capital, la Bpifrance et BNP Paribas Développement[1]. Dès lors, CEBTP redevient une entité indépendante, mais demeure de droit privé.

Activités

CEBTP demeure en 2014 une entreprise dont le chiffre d'affaires se fait majoritairement en France. Toutefois, CEBTP cherche à se développer à l'étranger, notamment en Afrique du Nord[2].

Notes et références

  1. matieuperaste, « Siparex, Cathay Capital, Bpifrance Investissement et BNP Paribas Développement signent un protocole d’accord pour la reprise du Groupe CEBTP », sur www.finactu.fr, (consulté le 6 janvier 2014)
  2. FP, « Le CEBTP, un logo entre avenir et passé », sur www.constructioncayola.com, ex-BTP magazine, Groupe Cayola, (consulté le 6 janvier 2014)
  • Portail des entreprises
  • Portail de la France
  • Portail du bâtiment et des travaux publics
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.