Centre national d'études agronomiques des régions chaudes

Le Centre national d'études agronomiques des régions chaudes (CNEARC) a été un établissement d'enseignement supérieur agricole placé sous la tutelle du ministre chargé de l'agriculture et constituant une école d'application des écoles nationales supérieures agronomiques. Le CNEARC a pris la suite lors de son déménagement à Montpellier du Centre national d'études agronomiques tropicales (CNEAT) basé à Nogent-sur-Marne près de Paris, dont l'origine remonte à l'École nationale supérieure d'agriculture coloniale (ENSAC) créée en 1902.

Centre national d'études agronomiques des régions chaudes
Histoire et statut
Fondation
Dissolution
Type
Etablissement d'enseignement supérieur agricole
Forme juridique
Localisation
Localisation
Pays
Divers
Site web

Cet établissement a disparu le à la suite d'une fusion au sein du Centre international d'études supérieures en sciences agronomiques où la continuité de ses missions est assurée par une école interne dénommée Institut des régions chaudes (Irc).

En moyenne 60 étudiants d'horizon divers sont reçus au bout des deux ans de formation :

  • 20 étudiants francophones, en majorité africains (ils sont pour la plupart envoyés par leurs gouvernements)
  • 40 étudiants français ayant eu au moins une expérience dans les pays du Sud avec une formation proches des domaines abordés (sociologie agronomie, biologie & écologie, économie)

Selon un récent sondage, 90 % des ingénieurs sortis trouvent un emploi dans les six mois ; 50 % des ingénieurs français travaillent en France au bout de deux ans (Chambres d'agriculture, associations, entreprises privées), les autres se répartissant entre organisations non gouvernementales, institutions internationales et organismes français de recherche (CIRAD, IRD…).

Le réseau des Ingénieurs en Développement RID est une association reconnue par l'ANPE qui aide les ingénieurs diplômés du CNEARC dans leur recherche d'emploi.

Lien externe

  • Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail du Languedoc-Roussillon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.