Château d'Olivet (Mayenne)

Le château d'Olivet était un château situé à la lisière de la forêt de Concise au nord-ouest d'Olivet dans le département de la Mayenne. Situé près de Laval, sur les confins de la Bretagne, il avait été reconstruit par François de Laval, évêque de Dol.

Château d'Olivet
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIe siècle
Propriétaire initial Comtes de Laval
Destination initiale Château fort
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Commune Olivet

Histoire

Il est construit sur les marches de Bretagne comme un grand nombre de châteaux.

L'Enfant

Hamon ou Hamelin Lenfant gentilhomme bien allié et puissant en biens, sénéchal de Meslay et vassal de Guy V de Laval, l'a servi dans toutes ses guerres; il a été son lieutenant dans les démêlés avec André de Vitré et avait reçu du baron de Laval, en récompense de ses services, la châtellenie d'Olivet et la belle maison du Bourg-Hersent..

Néanmoins, il perd la cédule qui lui en assurait la possession et Guy V s'en prévalut pour nier sa parole. Hamon justement irrité déclara la guerre à son suzerain et le bat dans un premier engagement, à la suite duquel le Bourg-Hersent fut brûlé. On se prépare de part et d'autre à un second combat, lorsque l'évêque du Mans, assisté de Guillaume de Fougères et de Pierre d'Anthenaise, intervient. Il est convenu que tout le passé serait oublié, même le don de Guy V cause de toute la querelle. Celui-ci garda le Bourg-Hersent et Olivet. Hamon se contenta d'exiger que Guy se charge d'indemniser les Juifs auxquels il avait emprunté pour les frais de cette guerre[1]; qu'un crédit de quatre ans lui fût obtenu de ses créanciers et que permission lui fût donnée de prendre dans la forêt de Laval le bois nécessaire à la réparation des dommages causés par la guerre à ses biens et à ceux de ses amis[2]

Famille de Laval

Le domaine d'Olivet appartient à André de Laval.

Il est détruit par les Anglais en 1428.

Jean Bocé est châtelain en 1518. Le château est reconstruit par François de Laval, évêque de Dol, qui a reçu de son père Guy XVI de Laval la châtellenie d’Olivet en 1547. François de Laval avait acheté le château de Launay-Villiers; il a fait rebâtir le Château d'Olivet dont il est aussi seigneur d'Olivet. « Il fit bâtir Olivet comme il est, dit l'avocat fiscal Jean Gesland, l'ayant acquis auparavant de Guy XVII de Laval, son frère naturel. Il fit aussi beaucoup de bien aux églises ».

Ce ne sera jamais une place forte. Les comtes de Laval y entretiennent un concierge protestant comme eux (1594-1652), ainsi que des capitaines (1652-1661), et y viennent quelquefois.

Henri III de La Trémoille y passe en 1623 et s'y rencontre avec Urbain de Montecler, 1627. On y fait des réparations en 1635.

Notes et références

  1. Hamon était sénéchal de Meslay. C'est sans doute aux Juifs de cette châtellenie qu'il avait eu recours. Une rue de Meslay porte encore le nom de rue des Juifs.
  2. Parmi les pièges ou garants de ce traité, on remarque du côté de Guy : Guillaume de Fougères, Yves et Hugues Le Franc, Jean de Saint-Denys, etc.; parmi ceux de Lenfant: Guillaume et Raoul d'Aubigné, Renauld de Chanteloup, Foulques Lenfant, Odon de Saint-Berthevin, de Sacé et de Boz, Guillaume de la Haye, etc.

Voir aussi


  • Portail des châteaux de France
  • Portail de la Mayenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.