Chaîne Saint-Élie

La chaîne Saint-Élie (en anglais Saint Elias Mountains aux États-Unis et St. Elias Mountains au Canada) a son origine en Alaska (États-Unis), traverse le Yukon (Canada) pour s'achever en Colombie-Britannique (Canada) ; elle se rattache à l'ensemble des chaînes côtières du Pacifique.

Chaîne Saint-Élie

Carte de localisation de la chaîne Saint-Élie.
Géographie
Altitude 5 959 m, Mont Logan
Massif Chaînes côtières du Pacifique
Administration
Pays États-Unis
Canada
État
Province
territoire
Alaska
Colombie-Britannique
Yukon
Chaîne Saint-Élie

Le plus haut sommet de la chaîne est le mont Logan, situé au Yukon. Le plus haut sommet de Colombie-Britannique, le mont Fairweather, se situe également dans ces montagnes.

Toponymie

La chaîne doit son nom au mont Saint-Élie, nommé en 1741 par l'explorateur danois Vitus Béring en l'honneur de la fête de saint Élie[1].

Principaux sommets

Mont Altitude (m) Situation
Mont Logan5959Yukon
Mont Saint-Élie5489Alaska-Yukon
Mont Lucania5226Yukon
King Peak5173Yukon
Mont Steele5073Yukon
Mont Bona5005Alaska
Mount Wood4842Yukon
Mont Vancouver4812Yukon
Mont Churchill4766Alaska
Mont Slaggard4742Yukon
Mont Macaulay4690Yukon
Mont Fairweather4671BC-Alaska
Mont Hubbard4577Alaska-Yukon
Mont Bear4520Alaska
Mont Walsh4507Yukon
Mont Alverstone4439Alaska-Yukon
University Peak4410Alaska
McArthur Peak4389Yukon
Mont Augusta4289Alaska-Yukon
Mont Cook4196Alaska-Yukon

Subdivisions

  • Chaînon Centennial
  • Chaînons Kluanes
  • Chaînon Fairweather
  • Chaînons Alsek
    • Chaînon Auriol
    • Monts Takhinsha
    • Chaînon Chilkat

Notes et références

  1. (en) Référence sur le toponyme Saint Elias dans la base de données officielle BCGNIS (BC Geographical Names Information System) sur le site GeoBC de l'Integrated Land Management Bureau de Colombie-Britannique
  • Portail de la montagne
  • Portail de l’Alaska
  • Portail de la Colombie-Britannique
  • Portail du Yukon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.