Chaîne de pluie

Les chaînes de pluie sont une alternative aux descentes d'eau pluviale. Leur but est en grande partie décoratif tout en transporant l'eau de la gouttière vers un réservoir de stockage ou vers une évacuation.

Chaîne de pluie avec coupes en cuivre.

Description

Les chaînes de pluie sont constituées soit d'une simple chaîne métallique, soit d'une série de récipients en métal troués dans le fond et reliés verticalement par une chaine[1]. L'eau de ruissellement est distribuée à partir d'une gouttière sur le toit vers le bas le long de la chaîne de pluie.

Au Japon

Les chaînes de pluie sont très utilisées au Japon où elles sont nommées en japonais 鎖樋, kusari-toi ou kusari-doi[2]. Ces chaînes sont aussi présentes sur les temples[1].

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rain chain » (voir la liste des auteurs).
  • (en) Barbara Pleasant, Easy Garden Projects to Make, Build, and Grow, Rodale, , 312 p. (ISBN 0-89909-399-X et 9780899093994, lire en ligne), « Make a Rain Chain », p. 147.
  1. (en) Nigel Dunnett et Andy Clayden, Rain Gardens : Managing Water Sustainably in the Garden and Designed Landscape, Timber Press, , 188 p. (ISBN 978-0-88192-826-6 et 0-88192-826-7), p. 85–87
  2. Voir rendaku pour les différentes prononciations.
  • Portail de l’eau
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.