Chabazite-Ca

La chabazite-Ca est une espèce minérale du groupe des silicates sous-groupe des tectosilicates de la famille des zéolites, agréées par l'I.M.A. elle est le pôle calcique de la série des chabazites qui comprend : la Chabazite-Ca, Chabazite-K, Chabazite-Na, Chabazite-Sr.

Chabazite-Ca
Catégorie IX : silicates[1]

Chabazite-Ca - Tchéquie
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Ca2 (Al4Si8O24) . 13H2O
Identification
Masse formulaire 1,039.07 uma
Couleur Incolores, blanc, orange, rose, ou jaune
Classe cristalline et groupe d'espace Trigonal Hexagonal Scalénoédrique - R 3m
Système cristallin Rhomboédrique
Réseau de Bravais Hexagonal rhomboédrique R
Macle très fréquents sur {0001} dit "phacolite"
Clivage difficile sur {10-11}
Cassure Conchoïdale, irrégulière
Habitus cristaux pseudo-cubiques
Échelle de Mohs de 4 à 5
Trait blanc
Éclat Vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction nα = 1.478 - 1.487 nβ = 1.480 - 1.490 nγ = 1.480 - 1.493
Biréfringence Biaxial (+/-); δ = 0.002 - 0.006
Fluorescence ultraviolet possible (orangé) et luminescente
Transparence Transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité de 2.05 à 2.2
Fusibilité Fond à la bougie
Solubilité attaqué par l’acide chlorhydrique
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Inventeur et étymologie

Décrite en 1792 par Louis-Augustin Bosc d'Antic sous le nom de "chabasie", du grec chabazios, pierre mal définie. le terme a été déformé par la suite en chabazite[2].

Topotype

Synonyme

  • acadialite (Alger & Jackson)  : désigne une pseudo variété rouge trouvée en Nouvelle-Écosse au Canada ; le nom fait référence à l’ancien nom de la région : l'Acadie[3].
  • adipite

Cristallographie

  • Paramètres de la maille conventionnelle : = 9,425 Å, = 93,42 Å, = 9,42 Å ; Z = 2 ; V = 8 222,71 Å3
  • Densité calculée = 2,035 g/cm3

Gîtologie

Galerie

Gisements remarquables

  • Belgique
La Flèche, Bertrix, Province de Luxembourg[4]
  • Canada
Bloomington, Nouvelle-Écosse
Wasson Bluff, Parrsboro, Bay of Fundy, Comtéé de Cumberland, Nouvelle-Écosse
  • France
Murat, Cantal, Auvergne[5]
Le Collet, Araules, Yssingeaux, Haute-Loire, Auvergne
  • États-Unis
Oregon, en Arizona et au New Jersey
  • Italie
Col di Lares, Pozza di Fassa,Val di San Nicolo, Val di Fassa, Trento, Trentino-Alto Adige
  • Russie
Suoluaiv, Massif du Lovozero, Péninsule de Kola
  • Suisse
Pièce Glacier, Arolla, Vallée d'Hérens, Valais[6]
  • Tchéquie
Řepčice (Rübendörfl), Třebušín, Région d'Ústí nad Labem, Bohème

Critères de détermination

  • Attaquée par l'acide chlorhydrique, cependant, sa dureté, plus grande, la distingue de la calcite.

Notes et références

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Bosc d’Antic, L.-A.-G. (1792): Mémoire sur la chabazie. Journal d’Histoire Naturelle, 2, 181-184.
  3. Thomson - Proceedings of the Royal Philosophical Society of Glasgow, Volume 1 Par Royal Philosophical Society of Glasgow 1864 - p. 66
  4. Dehove, J. (2006): Les minéraux de la Carrière de la Flèche, Bertrix, province du Luxembourg, Belgique. Magazine du 4M, 27(261), 7-11.
  5. Pongiluppi D. (1976) Offretite, garronite and other zeolites from "Central Massif", France. Bull. SFMC, 99: 322-327
  6. Stéphane Cuchet and Nicolas Meisser, Schweizer Strahler 1/2008, p. 9-16
  • Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.