Chaland de transport de matériel

Les chalands de transport de matériel (CTM), sont une série de navires de la marine nationale française. Ils peuvent débarquer leur cargaison par simple "plageage".

Pour les articles homonymes, voir CTM.

Chaland de transport de matériel

Un véhicule porte-conteneurs maritimes à bord d'un CTM.
Histoire
A servi dans  Marine nationale
Statut En service
Équipage
Équipage 4 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 23,80 mètres
Maître-bau 6,35 mètres
Tirant d'eau 1,17 m
Tirant d'air 9 m
Déplacement 150 tonnes max
Propulsion 2 Diesel Poyaud-Wärtsilä
Puissance 450ch (331 kW)
Vitesse 9,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 2 mitrailleuses de 12,7 mm
Électronique 1 radar Furuno pour les CTM 17, 18, 24, 25, 26, 28
Rayon d'action 380 milles nautiques à 8 nœuds

Missions

Un chaland dans le port de Toulon en 2009.

Pour soutenir les centres d'essais nucléaires du Pacifique (les atolls de Mururoa et de Fangataufa), les besoins en manutention des cargaisons des navires qui assurent la logistique étaient importants. Pour récupérer les marchandises des navires au mouillage, une commande de CTM a été effectuée. 8 peuvent être embarqués à bord d'un navire de la classe Ouragan, de la classe Foudre et 4 à bord d'un de la classe Mistral.

Liste des navires de cette classe

Une première série de 14 navires (CTM 1 à 14) a été construite à partir de 1965 à 1967 par les chantiers navals de Lorient et de Cherbourg. La série est augmentée de deux unités (CTM 15 à 16) en 1972. Une commande supplémentaire a lieu en 1982 (CTM 17 à 31)[1]. 9 sont en service en 2015.

NuméroNomDate de mise en serviceDate de retrait
CTM 1-19651982
CTM 2-1965Transféré au Sénégal en 2010
CTM 3-19652004
CTM 4-19661986
CTM 5-19662000
CTM 6-19661988
CTM 7-19661985
CTM 8-19671985
CTM 9-19672000
CTM 10-19671997
CTM 11-19671983
CTM 12-19672000
CTM 13-19671995
CTM 14-19672015
CTM 15-19721999
CTM 16-19721999
CTM 17-19822015
CTM 18-19822015
CTM 19Do Ha1983Transféré au Chili en 2011
CTM 20Néké Grav1983En service
CTM 21Guéréro1983En service
CTM 22Kien An1982En service
CTM 23Song Can1983En service
CTM 24Han1984Transféré au Chili en 2011
CTM 25Muriqui1984Transféré au Brésil en 2016
CTM 26Icarai1985Transféré au Brésil en 2016
CTM 27Indochine1986En service
CTM 28Tonkin1988En service
CTM 29Nui Dho1988En service
CTM 30Tchibana1989En service
CTM 31Koutio1992En service

Chaland de transport de matériel Nouvelle génération (CTM-NG)

Pour constituer la batellerie des bâtiments de projection et de commandement (BPC) exportés en Russie (les Vladivostok et Sébastopol), la Marine russe décide l'achat de 4 chalands de nouvelle génération, les CTM-NG. En octobre 2014, la construction de ceux-ci s'achève, mais leur livraison n'est toujours pas effectuée[2].

Le CTM-NG présente une évolution majeure par rapport au CTM : il s’agit d'un chaland de type Ro-ro (roll-on roll-off) avec une porte à l’avant, mais aussi une rampe repliable à l’arrière, ce qui facilite et accélère les opérations d’embarquement et de débarquement dans les deux sens[3].

Il pourrait embarquer deux VBCI ou un char Leclerc à la vitesse de 12 nœuds[4].

Remplacement

Les 9 CTM restants seront progressivement remplacés à partir de 2020 par 14 nouveaux Engins de débarquement amphibie standard (EDA-S) construits par la SOCARENAM, sous la maitrise d'oeuvre de CNIM, sur une période de dix ans. D'un gabarit légèrement supérieur, ils seront déployés à partir des PHA Mistral et des bases outre-mer[5],[6].

Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Marine française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.