Challenge européen 2012-2013

Le Challenge européen 2012-2013 oppose pour la saison 2012-2013 vingt équipes européennes de rugby à XV : sept françaises, six anglaises, quatre italiennes, une espagnole, une galloise et une roumaine. La compétition se déroule du au date de la finale disputée à la RDS Arena à Dublin. La compétition est organisée en deux phases. Une première phase de poules se déroule en matchs aller-retour à la fin de laquelle sont issues les cinq équipes ayant terminé en tête de leur groupe. La compétition se poursuit par une phase à élimination directe à partir des quarts de finale.

Challenge européen 2012-2013
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) European Rugby Cup
Édition 17e
Lieu(x) finale à la RDS Arena, Dublin
Date du au
Nations Angleterre
Espagne
France
Italie
pays de Galles
Roumanie
Participants 20 équipes
+ 3 reversées de la Coupe d'Europe
Matchs joués 67
Site web officiel www.ercrugby.com

Palmarès
Vainqueur Leinster
Finaliste Stade français
Demi-finalistes Biarritz olympique
USA Perpignan
Meilleur(s) marqueur(s) Adrien Planté (6 essais)
Meilleur(s) réalisateur(s) Freddie Burns (70 pts)

Navigation

Présentation

Équipes en compétition

Tirage au sort

Les 20 équipes sont classées en fonction de leurs résultats lors des précédentes éditions des Coupes européennes (Heineken Cup et Challenge européen). Les cinq équipes les mieux classées sont têtes de série. Par ailleurs, chaque pays ne peut avoir qu'une seule équipe par poule, à l'exception de la France qui compte sept clubs et l'Angleterre qui compte six clubs. Le tableau suivant présente la répartition des équipes selon les « niveaux » avant le tirage au sort. Leur rang au classement européen est indiqué entre parenthèses. Le tirage au sort des poules a lieu le jeudi 14 juin au siège de l'ERC à Dublin[1].

Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4
Stade français (10) London Irish (23) Aviron bayonnais (40) Stade montois (45)
London Wasps (15) Newport Gwent Dragons (31) Rugby Rovigo (41) FC Grenoble (46)
USA Perpignan (16) London Welsh (-)[2] SU Agen (42) Mogliano Rugby SSD (47)
Bath Rugby (17) Worcester Warriors (35) Cavalieri Prato (43) Bucarest Wolves (48)
Gloucester RFC (22) Rugby Calvisano (39) Union Bordeaux Bègles (44) Gernika RT (-)[3]

Format

Les formations s'affrontent dans une première phase de groupes en matchs « aller/retour » (six matchs pour chacune des équipes soit douze rencontres par groupe). Quatre points sont accordés pour une victoire et deux pour un nul. De plus, un point de bonus est accordé par match aux équipes qui inscrivent au moins quatre essais et un point de bonus est octroyé au club perdant un match par sept points d'écart ou moins. Les vainqueurs de chaque poule ainsi que les équipes issues de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2012-2013 qui sont troisième, quatrième et cinquième meilleurs deuxièmes participent aux quarts de finale. Les 4 meilleurs premiers du challenge européen sont classés de 1 à 4 et reçoivent en quart de finale. Les équipes issues de la H Cup sont elles classées de 5 à 7, tandis que le plus mauvais premier du challenge européen est classé numéro 8. Les oppositions en quarts de finale sont définies de la manière suivante : équipe 1 - équipe 8, équipe 2 - équipe 7, équipe 3 - équipe 6 et équipe 4 - équipe 5. La suite de la compétition se fait par élimination directe à chaque tour.

Première phase

Notations et règles de classement

Dans les tableaux de classement suivants, les différentes abréviations et couleurs signifient:

Qualifiés pour les quarts de finale.

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : au moins 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins).

Règles de classement[4] :

  • équipes dans la même poule : 1. points terrain ; 2. points terrain obtenus dans les matchs entre équipes concernées ; 3. nombre d'essais marqués dans les matchs entre équipes concernées ; 4. différence de points dans les matchs entre équipes concernées.
  • équipes dans des poules différentes : 1. points terrain ; 2. nombre d'essais marqués ; 3. différence de points ; 5. nombre de joueurs obtenus un carton jaune et/ou suspendus ; 6. tirage à pile ou face.

Poule 1

Classement

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Gloucester RFC6600 19730179869327
2 London Irish6402 2414211741294519
3 Stade montois6204 92102100156-5610
4 Union Bordeaux Bègles6006 7170282154-722

Calendrier des matchs

1re journée

11 octobre Stade Guy-Boniface Stade montois 6 – 11 Gloucester Rugby
13 octobre Stade André-Moga Bordeaux Bègles 16 – 43 London Irish

2e journée

18 octobre Kingsholm Stadium Gloucester Rugby 25 – 13 Bordeaux Bègles
20 octobre Madejski Stadium London Irish 69 – 26 Stade montois

3e journée

6 décembre Stade André-Moga Bordeaux Bègles 13 – 20 Stade montois
8 décembre Madejski Stadium London Irish 22 – 29 Gloucester Rugby

4e journée

14 décembre Stade Guy-Boniface Stade montois 18 – 7 Bordeaux Bègles
15 décembre Kingsholm Stadium Gloucester Rugby 47 – 3 London Irish

5e journée

10 janvier Stade Guy-Boniface Stade montois 14 – 20 London Irish
11 janvier Stade André-Moga Bordeaux Bègles 26 – 31 Gloucester Rugby

6e journée

19 janvier Kingsholm Stadium Gloucester Rugby 36 – 16 Stade montois
19 janvier Madejski Stadium London Irish 17 – 7 Bordeaux Bègles

Poule 2

Classement

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 USA Perpignan6501 426412938920425
2 Worcester Warriors6501 517413547527925
3 Gernika RT6204 7470080309-2298
4 Rugby Rovigo6006 6460167318-2511

Calendrier des matchs

1re journée

13 octobre Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 12 – 79 USA Perpignan
13 octobre Urbieta Rugby Sport Centre Gernika RT 5 – 85 Worcester Warriors

2e journée

20 octobre Sixways Stadium Worcester Warriors 90 – 3 Rugby Rovigo
20 octobre Stade Aimé-Giral USA Perpignan 90 – 12 Gernika RT

3e journée

6 décembre Sixways Stadium Worcester Warriors 22 – 21 USA Perpignan
8 décembre Urbieta Rugby Sport Centre Gernika RT 13 – 3 Rugby Rovigo

4e journée

15 décembre Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 10 – 16 Gernika RT
15 décembre Stade Aimé-Giral USA Perpignan 13 – 6 Worcester Warriors

5e journée

12 janvier Urbieta Rugby Sport Centre Gernika RT 15 – 50 USA Perpignan
12 janvier Stade Mario-Battaglini Rugby Rovigo 17 – 80 Worcester Warriors

6e journée

17 janvier Stade Aimé-Giral USA Perpignan 40 – 22 Rugby Rovigo
19 janvier Sixways Stadium Worcester Warriors 71 – 19 Gernika RT

Poule 3

Classement

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Wasps RFC6510 309302319213925
2 Aviron bayonnais6411 2682020110110020
3 Newport Dragons6204 1910231711086313
4 Mogliano SSD6006 4520029339-3100

Calendrier des matchs

1re journée

12 octobre Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 71 – 7 Mogliano SSD
13 octobre Adams Park London Wasps 38 – 25 Dragons

2e journée

20 octobre Rodney Parade Dragons 19 – 22 Aviron bayonnais
21 octobre Stade Maurizio-Quaggia Mogliano SSD 12 – 59 London Wasps

3e journée

8 décembre Stade Maurizio-Quaggia Mogliano SSD 0 – 31 Dragons
8 décembre Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 13 – 13 London Wasps

4e journée

13 décembre Adams Park London Wasps 30 – 16 Aviron bayonnais
16 décembre Rodney Parade Dragons 53 – 3 Mogliano SSD

5e journée

10 janvier Stade Jean-Dauger Aviron bayonnais 25 – 22 Dragons
12 janvier Adams Park London Wasps 71 – 7 Mogliano SSD

6e journée

17 janvier Rodney Parade Dragons 19 – 20 London Wasps
19 janvier Stade Maurizio-Quaggia Mogliano SSD 0 – 54 Aviron bayonnais

Poule 4

Classement

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Bath Rugby6600 358502457916629
2 SU Agen6303 1813231541203417
3 Bucureşti Oaks6204 14281078188-1109
4 Calvisano6105 14332190181-917

Calendrier des matchs

1re journée

13 octobre Stade Arcul de Triumf Bucarest Wolves 17 – 40 Bath Rugby
13 octobre Peroni Stadium Rugby Calvisano 31 – 36 SU Agen

2e journée

18 octobre Stade Armandie SU Agen 22 – 27 Bath Rugby
20 octobre Stade Arcul de Triumf Bucarest Wolves 42 – 27 Rugby Calvisano

3e journée

8 décembre The Recreation Ground Bath Rugby 67 – 11 Rugby Calvisano
8 décembre Stade Arcul de Triumf Bucarest Wolves 25 – 22 SU Agen

4e journée

14 décembre Stade Armandie SU Agen 39 – 9 Bucarest Wolves
15 décembre Peroni Stadium Rugby Calvisano 5 – 39 Bath Rugby

5e journée

12 janvier The Recreation Ground Bath Rugby 19 – 16 SU Agen
12 janvier Peroni Stadium Rugby Calvisano 34 – 20 Bucarest Wolves

6e journée

18 janvier Stade Armandie SU Agen 19 – 9 Rugby Calvisano
19 janvier The Recreation Ground Bath Rugby 53 – 8 Bucarest Wolves

Poule 5

Classement

Rang Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1 Stade français Paris6501 2574121010510525
2 FC Grenoble6402 21631173819220
3 London Welsh6303 181820171170114
4 Cavalieri Prato6006 8371168276-2082

Calendrier des matchs

Pour avoir aligné un joueur non qualifié lors de la 3e journée, le FC Grenoble (vainqueur 20-9) est sanctionné par l'ERC qui donne le match gagnant sur tapis vert aux London Welsh sur le score de 28 à 0[5].

1re journée

12 octobre Stade Lesdiguières FC Grenoble 59 – 3 Cavalieri Prato
13 octobre Kassam Stadium London Welsh 19 – 68 Stade français

2e journée

20 octobre Stade Enrico-Chersoni Cavalieri Prato 31 – 32 London Welsh
20 octobre Stade Océane Stade français 28 – 25 FC Grenoble

3e journée

7 décembre Stade Lesdiguières FC Grenoble 0 – 28 London Welsh
8 décembre Stade Enrico-Chersoni Cavalieri Prato 23 – 37 Stade français

4e journée

13 décembre MMArena Stade français 29 – 6 Cavalieri Prato
15 décembre Kassam Stadium London Welsh 13 – 27 FC Grenoble

5e journée

12 janvier Kassam Stadium London Welsh 62 – 5 Cavalieri Prato
12 janvier Stade Lesdiguières FC Grenoble 15 – 9 Stade français

6e journée

19 janvier Stade Enrico-Chersoni Cavalieri Prato 0 – 47 FC Grenoble
19 janvier Stade du Hainaut Stade français 39 – 17 London Welsh

Phase finale

Les cinq premiers ainsi que trois équipes issues de la Coupe d'Europe de rugby à XV 2012-2013 sont qualifiés pour les quarts de finale. Les huit équipes sont classées dans l'ordre suivant pour obtenir le tableau des quarts de finale : les quatre meilleurs premiers de poule sont classés de 1 à 4 et reçoivent en quart de finale, les trois équipes reversés de H Cup sont classées de 5 à 7 et le plus mauvais premier du challenge européen est classé huitième. Les quarts étant organisés de la manière suivante : le premier rencontre le huitième, le second le septième, le troisième le sixième et le quatrième le cinquième. Un tirage au sort a lieu pour les demi-finales. La finale a lieu au RDS Arena à Dublin le 17 mai 2013[6].

Les équipes sont départagées selon les critères suivants[4] :

  1. Plus grand nombre de points
  2. Nombre d'essais marqués
  3. Différence de points
Rang Clubs Pts EM Diff
1 Bath Rugby2935166
2 Gloucester RFC271993
3 USA Perpignan2542204
4 London Wasps2530139
5 Leinster201228
6 Stade toulousain191548
7 Biarritz olympique151422
8 Stade français2525105

Tableau

Quarts de finale Demi-finales Finale
 le au Stade Aimé-Giral, Perpignan      le au Stade Aimé-Giral, Perpignan      le au RDS Arena, Dublin
  USA Perpignan  30
  Stade toulousain  19  
  USA Perpignan  22
 le au Recreation Ground, Bath
    Stade français  25  
  Bath Rugby  20
  Stade français  36  
  Stade français  13
 le à l'Adams Park, High Wycombe
    Leinster  34
  London Wasps  28
 le au RDS Arena, Dublin
  Leinster  48  
  Leinster  44
 le au Kingsholm Stadium, Gloucester
    Biarritz olympique  16  
  Gloucester RFC  31
  Biarritz olympique  41  

Quarts de finale


20 h 00 WET
Gloucester RFC 31 – 41
(14 – 27)
Biarritz olympique Kingsholm Stadium, Gloucester
10 273 spectateurs
Arbitre : John Lacey
Essai(s) : Tindall (13e), Monahan (78e), Edmonds (80e)
Transformation(s) : Burns 2 (78e, 80e)
Pénalité(s) : Burns 4 (10e, 26e, 34e, 47e)
Carton(s) jaune(s) : Chistolini (17e), Britton (29e)
Essai(s) : Thomas 2 (22e, 31e), Héguy (36e), Baby (56e), Burotu (73e)
Transformation(s) : Yachvili 5 (22e, 31e, 36e, 56e, 73e)
Pénalité(s) : Yachvili (18e)
Carton(s) jaune(s) : Harinordoquy (77e)

20 h 00 CET
USA Perpignan 30 – 19
(17 – 12)
Stade toulousain Stade Aimé-Giral, Perpignan
12 452 spectateurs
Arbitre : Alain Rolland
Essai(s) : Taofifénua (7e), Sid (38e), Vahaamahina (46e)
Transformation(s) : Hook 3 (7e, 38e, 46e)
Pénalité(s) : Hook 3 (2e, 71e, 75e)

Carton(s) rouge(s) : Leo (65e)

Essai(s) : Maka (58e})
Transformation(s) : Beauxis (58e)
Pénalité(s) : Beauxis 4 (10e, 19e, 22e, 24e)

20 h 00 WET
London Wasps 28 – 48
(15 – 20)
Leinster Adams Park, High Wycombe
9 654 spectateurs
Arbitre : Pascal Gaüzère
Essai(s) : Wade 2 (1re, 14e), Varndell 2 (65e, 70e)
Transformation(s) : Robinson (14e)
Pénalité(s) : Robinson 2 (35e, 48e)
Essai(s) : D'Arcy (5e), Madigan (22e), Ross (45e), Kearney (59e), Nacewa (67e)
Transformation(s) : Madigan 4 (5e, 22e, 45e, 67e)
Pénalité(s) : Madigan 5 (26e, 38e, 44e, 52e, 76e)

13 h 00 WET
Bath Rugby 20 – 36
(3 – 20)
Stade français The Recreation Ground, Bath
11 155 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens
Essai(s) : de pénalité (46e), Claassens (65e), Cuthbert (77e)
Transformation(s) : Donald (46e)
Pénalité(s) : Donald (26e)
Essai(s) : Nayacalevu 2 (20e, 29e), Bonneval 2 (57e, 59e)
Transformation(s) : Fillol 2 (20e, 29e)
Pénalité(s) : Plisson (17e), Fillol (23e), Porical (80e)
Drop(s) : Plisson (69e)
Carton(s) jaune(s) : Slimani (37e), LaValla (46e)

Demi-finales


21 h 00 CET
USA Perpignan 22 – 25
(13 – 9)
Stade français Stade Aimé-Giral, Perpignan
12 242 spectateurs
Arbitre : George Clancy
Essai(s) : Guirado (10e), Hook (22e)
Pénalité(s) : Hook 4 (29e, 43e, 49e, 67e)
Essai(s) : Lyons (44e)
Transformation(s) : Porical (45e)
Pénalité(s) : Porical 6 (8e, 26e, 35e, 52e, 73e, 77e)

14 h 30 WET
Leinster 44 – 16
(24 – 9)
Biarritz olympique RDS Arena, Dublin
18 500 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes
Essai(s) : Heaslip 2 (4e, 40e+1), Sexton (39e), Nacewa (50e), O'Driscoll (64e)
Transformation(s) : Sexton 3 (4e, 39e, 40e+2), Madigan 2 (51e, 65e)
Pénalité(s) : Sexton 2 (27e, 45e), Madigan (55e)
Essai(s) : Héguy (68e)
Transformation(s) : Yachvili (68e)
Pénalité(s) : Yachvili 3 (18e, 24e, 37e)
Carton(s) jaune(s) : Ngwenya (45e)

Finale


20 h 00 WET
Leinster 34 – 13
(21 – 6)
Stade français RDS Arena, Dublin
20 396 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens
Essai(s) : Madigan (2e), Cronin (19e), Kearney (27e), Healy (78e)
Transformation(s) : Sexton 4 (3e, 20e, 29e, 78e)
Pénalité(s) : Sexton 2 (53e, 62e)
Essai(s) : Sinzelle (65e)
Transformation(s) : Plisson (66e)
Pénalité(s) : Porical 2 (25e, 40e)

Statistiques

Meilleurs réalisateurs

Rang Joueur Club Points Essais Transf. Pén. Drops
1Freddie BurnsGloucester Rugby8619210
2Nicky RobinsonLondon Wasps65115100
3Paul GriffenCalvisano57111100
4Tom PrydieNewport Gwent Dragons5517120
5Alex DaviesLondon Welsh5211090
6Joe CarlisleWorcester Warriors5022000
-Declan CusackGernika RT5013130
-James HookUSA Perpignan5025111
9Jérôme PoricalStade français4704130
10Raphaël LagardeSU Agen430890

Meilleurs marqueurs

Rang Joueur Club Essais
1Adrien PlantéUSA Perpignan6
2Andrew ShortWorcester Warriors5
3David LemiWorcester Warriors4
-Joffrey MichelUSA Perpignan4
4Rémi BonfilsStade Français3
-Max StellingWorcester Warriors3
-Sailosi TagicakibauLondon Irish3
-Topsy Ojo London Irish3

Notes et références

  1. « Tirage au sort des poules de l'Amlin Challenge Cup 2012/13 », sur www.ercrugby.com, ERC, (consulté le 14 juin 2012)
  2. Les London Welsh remplacent les Newcastle Falcons après que le tirage au sort des poules a eu lieu, c’est pourquoi ils sont classés en niveau 2 sans avoir participé aux compétitions européennes lors des quatre dernières années.
  3. Le club de Valladolid RAC, champion d'Espagne en titre, est remplacé par le Gernika RT qui ne figure pas au classement officiel de l'ERC en date du 1er juin 2012.
  4. « Amlin Challenge Cup – Key Tournament Rules », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 7 juin 2011)
  5. « 4 points retirés à Grenoble », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 14 décembre 2012)
  6. « Tirage au sort des poules de la H Cup 2012/13 », sur www.ercrugby.com, ERC, (consulté le 13 juin 2012)

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du rugby à XV
  • Portail de l’Europe
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.