Championnat d'Europe des rallyes

Le Championnat d'Europe des rallyes est organisé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Championnat d'Europe des rallyes
Généralités
Sport Rallye automobile
Création 1953
Organisateur(s) FIA
Édition 63e saison
Site web officiel http://www.fiaerc.fr
Palmarès
Champion pilote Kajetan Kajetanowicz
Champion copilote Jaroslaw Baran

Créé en 1953 il comporte alors dix épreuves, les quatre meilleurs résultats seuls étant retenus : les rallyes de Monte-Carlo, de Sestrières, de Tävemunde, de Lisbonne, des Tulipes (encore Gatsonides, qui ne sera pourtant pas le 1erchampion d'Europe), de la Coupe des Alpes, Vicking, du Soleil de Minuit (futur rallye de Suède en 1965, une fois devenu hivernal), Liège-Rome-Liège, et du RAC.

De 1953 à 1956, puis de 1958 à 1960, le Rallye Monte-Carlo compte ainsi pour le Championnat européen de Grand Tourisme[1], puis de 1961 à 1967, et de 1970 à 1972, il compte alors pour le « Championnat d'Europe des rallyes ». En 1962 il devient pur rallye de performance, car au seuil des années 1960 les épreuves de régularité cèdent progressivement la place aux courses sur routes fermées avec tronçons de liaisons ouvertes. Le terme de « Grand Tourisme » -et la domination allemande- disparaissent ainsi. Durant les années 1960 la saison la plus dense est 1967 avec ses groupes 1, 2 et 3 individualisés, et avec quinze épreuves inscrites au programme (contre six à peine quatre ans plus tôt en 1963 pour le second couronnement d'Andersson[2]). En 1970 le chiffre passe brusquement à vingt-deux rallyes, et en 1972 il est de vingt-quatre.

Jusqu'en 2003, plus d'une quarantaine de rallyes annuels se voient désormais attribuer des coefficients multiplicateurs du nombre de points acquis aux classements des courses : de 1974 aux années 1980 de un à quatre, puis de un à vingt, bien que jusqu'alors aucun titre n'est été attribué sans au moins un coefficient majeur. L'augmentation du gradient est censée inciter les pilotes à ne pas disputer en majorité des rallyes de proximité, ce qui favorisera finalement plus la notoriété des courses que celle des participants. En 2004 seule la douzaine d'évènements aux anciens coefficients 20 sont retenus pour le championnat continental, les autres étant répartis en coupes de zones.

Les pilotes germaniques remportent dix des douze premières éditions (la répartition géographique des courses leur étant favorable), puis les Suédois placent cinq des leurs dans les sept suivantes, et enfin les italiens acquièrent vingt-trois des quarante deux dernières (2012 incluse). Les transalpins comptent quatre double champions et un triple, tous leurs titres étant obtenus durant les deux derniers tiers du championnat. Ces trois nations réunies ont acquis 60 % des distinctions. Suédois et finlandais ont été absents de l'accession au titre durant plus de quarante ans, jusqu'à l'avènement de Juho Hänninen.

À compter de 2013, l'ERC fusionne avec l'Intercontinental Rally Challenge. Eurosport Events, filiale du Groupe Eurosport, a pris en charge son organisation et sa promotion pour une décennie complète.

Le nouveau championnat d’Europe est bâti sur les fondements de la série européenne d'après-guerre et les cendres de l’Intercontinental Rally Challenge organisé depuis 2006. Le Championnat d’Europe des Rallyes FIA est régi par le règlement sportif Régional Rally Championship de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Il est réservé aux véhicules RRC, S2000, Groupe N, A et R, et les pilotes doivent y être inscrit de façon régulière pour être classés, afin d'éviter sa dévalorisation par quelque francs-tireurs locaux[3].

Avec cette nouvelle formule, trois catégories différentes sont créées, un championnat d'Europe classique (ERC), un championnat deux roues motrices (ERC 2WD) et une coupe pour les voitures de production (ERC Production CUP). Dans chaque catégorie un titre pilote, copilote et par équipe est attribué. Une Coupe des Dames (ERC Ladie's Trophy) est créé pour la nouvelle version du championnat.

En 2014, naissent les trois ERC Masters Trophy : l'ERC Winter Challenge (ou Ice Master) mini-série, censés regrouper trois rallyes disputés en hiver jusqu'au 1er mars (Jänner, Liepāja-Ventspils, et Sibiu -ce dernier étant exceptionnellement reporté sur asphalte en , pour rigueur climatique exceptionnelle dans les Carpathes[4], avant d'être finalement annulé pour disparaître du calendrier la saison suivante-), l'ERC Asphalt Challenge (ou Asphalt Master) mini-série, qui regroupe cinq rallyes (Irlande, Ypres, Tchéquie, [[Rallye du Chablais image illustrant le sport automobile|Valais]] et Corse), et l'ERC Terre Challenge (ou Gravel Master) mini-série, qui regroupe quatre rallyes alternés avec les précédents de mars à octobre (Acropole, Açores, Estonie et Chypre)[5].

En 2014 nait également un Championnat d'Europe FIA junior (ou Junior European Rally Championship, le J-ERC). Sept courses sont retenues à son programme, en Lettonie, Irlande, Açores, Ypres, Tchéquie, Valais et Corse, et cette compétition interne est réservée à de jeunes pilotes sur des voitures du Groupe R2, sans marque attitrée.

Pour 2015, trois épreuves (Ypres, Valais et Corse) sont concernées (avec deux autres courses du WRC) pour l'organisation de la première Coupe FIA R-GT, relative aux voitures de Grand Tourisme (du Groupe RGT)[6], mais le rallye valaisan y perd pour la suisse sa cotation européenne attribuée depuis sa création en 1979. Les catégories sont renommées ERC 1 (pour les voitures des groupes S2000, R5, et RRC à leur dernière année de présence), ERC 2 (pour les productions R4, anciennement N4), et ERC 3 (pour les R1, R2 et R3).

Palmarès

Depuis la fusion avec l'Intercontinental Rally Challenge

Saison Championnat pilotes Championnat copilotes Championnat équipes
Pilote (Voiture) Copilote (Pilote) Équipe (Voiture)
2017 Kajetan Kajetanowicz (3) Ford Fiesta R5 Jaroslaw Baran (3) Kajetan Kajetanowicz Lotos Rally Team Ford Fiesta R5
2016 Kajetan Kajetanowicz (2) Ford Fiesta R5 Jaroslaw Baran (2) Kajetan Kajetanowicz Lotos Rally Team Ford Fiesta R5 Ice Master Gravel Master Asphalt Master
2015 Kajetan Kajetanowicz Ford Fiesta R5 Jaroslaw Baran Kajetan Kajetanowicz - - Kajetan Kajetanowicz Kajetan Kajetanowicz Craig Breen
2014 Esapekka Lappi Škoda Fabia S2000 Janne Ferm Esapekka Lappi Škoda Motorsport Škoda Fabia S2000 Robert Kubica Kajetan Kajetanowicz Esapekka Lappi
2013 Jan Kopecký Škoda Fabia S2000 Pavel Dresler Jan Kopecký GPD MIT METAL Racing team Škoda Fabia S2000

(° véhicules FIA ERC1 à compter de 2015)

Autres catégories

Championnat d'Europe des rallyes de 1961 à 2012

Saison Championnat pilotes
Champion Voiture
2012 Juho Hänninen Škoda Fabia S2000
2011 Luca Rossetti (3) Abarth Grande Punto S2000 (9)
2010 Luca Rossetti (2) Abarth Grande Punto S2000
2009 Giandomenico Basso (2) Abarth Grande Punto S2000
2008 Luca Rossetti Peugeot 207 S2000 (3)
2007 Simon Jean-Joseph (2) Citroën C2 S1600
Citroën C2 R2 (2)
2006 Giandomenico Basso Abarth Grande Punto S2000
2005 Renato Travaglia (2) Mitsubishi Lancer Evolution VII
Renault Clio S1600 (2)
2004 Simon Jean-Joseph Renault Clio S1600 (2)
2003 Bruno Thiry Peugeot 206 WRC
2002 Renato Travaglia Peugeot 206 WRC
2001 Armin Kremer Toyota Corolla WRC (4)
2000 Henrik Lundgaard Toyota Corolla WRC
1999 Enrico Bertone (2) Renault Maxi Megane
1998 Andrea Navarra (2) Subaru Impreza 555 (2)
1997 Krzysztof Hołowczyc Subaru Impreza 555
1996 Armin Schwarz Toyota Celica GT-Four
1995 Enrico Bertone Toyota Celica Turbo 4WD
1994 Patrick Snijers Ford Escort RS Cosworth (2)
1993 Pierre-César Baroni Lancia Delta Integrale HF 16V
Ford Escort RS Cosworth
1992 Erwin Weber Mitsubishi Galant VR-4
1991 Piero Liatti Lancia Delta Integrale 16V
1990 Robert Droogmans Lancia Delta Integrale 16V
1989 Yves Loubet Lancia Delta Integrale
1988 Fabrizio Tabaton (2) Lancia Delta HF 4WD
Lancia Delta Integrale
1987 Dario Cerrato (2) Lancia Delta HF 4WD
1986 Fabrizio Tabaton Lancia Delta S4
1985 Dario Cerrato Lancia Rally 037
1984 Carlo Capone Lancia Rally 037
1983 Massimo Biasion (dit « Miki' ») Lancia Rally 037
1982 Antonio Fassina (dit « Tony ») Opel Ascona 400 (5)
1981 Adartico Vudafieri Fiat 131 Abarth
1980 Antonio Zanini Porsche 911 SC (8)
Ford Escort RS 1800
1979 Jochi Kleint Opel Ascona B
Opel Kadett GT/E
1978 Tony Carello Lancia Stratos HF
1977 Bernard Darniche (2) Lancia Stratos HF
1976 Bernard Darniche Lancia Stratos HF
1975 Maurizio Verini Fiat 124 Abarth Rally
1974 Walter Röhrl Opel Ascona A
1973 Sandro Munari Lancia Fulvia Coupé 1.6 HF
1972 Raffaele Pinto (dit Lele) Fiat 124 Abarth Sport Spyder
1971 Sobieslaw Zasada (3) BMW 2002 TI
1970 Jean-Claude Andruet Alpine A110 1600
1969 Harry Källström Lancia Fulvia Coupé 1.3 HF
Lancia Fulvia Coupé 1.6 HF
1968 Pauli Toivonen Porsche 911 T
1967 G1 Sobieslaw Zasada Porsche 911 S
Porsche 912
G2 Bengt Söderström Lotus Cortina
G3 Vic Elford Porsche 911 S
1966 G1 Lillebror Nasenius Opel Rekord
G2 Sobieslaw Zasada BMC Mini Cooper S (2)
Steyr-Puch 650 TR
G3 Günter Klass Porsche 911
1965 Rauno Aaltonen BMC Mini Cooper S
1964 Tom Trana Volvo PV544 S (3)
1963 Gunnar Andersson (2) Volvo 122 S
Volvo PV544
1962 Eugen Böhringer Mercedes-Benz 220 SE (4)
1961 Hans-Joachim Walter Porsche 356 Carrera Coupé
La Volvo PV544 (ici aux mains de Tom Trana), triple championne d'Europe, en 1958, 1963 et 1964.

Championnat européen de Grand Tourisme

Saison Championnat pilotes
Champion Voiture
1960 Walter Schock (2) Mercedes-Benz 220 SE
1959 Paul Coltelloni Alfa Romeo Giulietta TI
Citroën ID 19
1958 Gunnar Andersson Volvo PV444
Volvo PV544
1957 Ruprecht Hopfen Borgward
Saab 93
1956 Walter Schock Mercedes-Benz 220
Mercedes-Benz 300 SL
1955 Werner Engel Mercedes-Benz 300 SL
1954 Walter Schlüter DKW 1000
1953 Helmut Polensky Porsche 356 Coupé
Fiat 1100

Soit par pilotes et par constructeur :

Résultats par saisons

Galerie photos

Championnat d'Europe des marques

Il est officialisé en 1968 (European Championship for Manufacturers, ou ECM) par la Commission Sportive Internationale (CSI) de la FIA. Sur les dix-sept courses de l'année 1967, sept comptent en 1968 pour le championnat des pilotes (rogné, avec un seul pilote titré désormais), et dix pour le nouveau championnat des constructeurs. En 1969, les épreuves du championnat des pilotes deviennent celles des marques (7), et inversement (10). L'objectif affiché est d'attirer plus d'industriels du monde de l'automobile.

Lauréats (avec Bengt Söderström, Roger Clark et Ove Andersson pour pilotes officiels continentaux[7], épaulés ponctuellement par Hannu Mikkola -engagé en 1969- et Gilbert Staepelaere):

  • 1968 : Ford (Europe) (Ford Cortina (à moteur Lotus) -3e au RAC, 4e au RAC et en Suède-, et Ford Escort Twin Cam -victoires à alpin d'Autriche, Tulipes, Acropole et 1 000 lacs-) ;
  • 1969 : Ford (Europe) (Ford Escort TC -victoires à alpin d'Autriche, Tulipes, 1 000 lacs et Vltava-).

En 1970 ce championnat devient mondial, car il cède la place au Championnat international des marques (CIM).

Coupe d'Europe FIA des conducteurs catégorie Formule 2

De 1995 à 2001 a été attribuée une coupe européenne pour les pilotes de véhicules à moteurs 2L.

Année Pilote Voiture
2001 Enrico BertonePeugeot 306 Maxi
2000 Bruno ThiryToyota Corolla WRC
1999 Enrico BertoneRenault Megane Maxi
1998 Emil TrinerŠkoda Octavia Kit Car
1997 Nejat AvciRenault Megane Maxi
1996 Niko BurkartNissan Sunny GTI
1995 Yevgeni VasinOpel Astra GSI 16V

Note : le Tchèque Emil Triner a aussi participé à vingt-cinq rallyes du WRC, de 1993 à 1999 ; le Turc Nejat Avci est le père de Yagiz Avci (cf. infra).

Coupe d'Europe FIA des rallyes

(classements par zones; si - 2 (voire 3) pilotes ex-æquo)

Année Coupe Pilote
2013 ERC Cup Oleksandr Saliuk jr.[8]
Centre -[9]
2012 Est Yağiz Avci
Centre Jan Kopecký
Sud-ouest Andreas Mikkelsen
2011 Est Dimitar Iliev
Centre Václav Pech jr.
Sud Juho Hänninen
2010 Est Marco Tempestini
Centre Václav Pech jr.
Sud Kris Meeke
2009 Est Marco Tempestini
Nord Andreas Mikkelsen
Sud -
2008 Centre Václav Pech jr
Est -
Sud -
2007 Nord -
Ouest -
Est Dimitar Iliev
Centre Karel Trojan jr.
2006 Nord -
Ouest -
Est Dimitar Iliev
Sud Miguel Fuster
2005 Nord Oscar Svedlund
Ouest Piero Longhi
Est Jozef Béreš
Sud Krum Donchev
2004 Nord Jukka Ketomäki
Ouest Enrique García Ojeda
Est Josef Peták
Sud Andrea Navarra

Note : la Mitropa Cup est également toujours présente, disputée entre Allemagne, Tchéquie, Autriche, Italie, et Slovénie (autrefois aussi Pologne et ex-Yougoslavie).

European Rally Trophy

  • 2015 : Murat Bostanci;
  • 2014 : Krum Donchev;
  • 2012 : Andreas Konrath.

Coupe d'Europe FIA des dames

Un FIA ERC Ladie's Trophy est officiellement créé en 2012, pour la nouvelle version du championnat en 2013.

Les français au championnat d'Europe

Copilotes champions

Vice-champions d'Europe

Championnes d'Europe

Records

Par pilotes
PiloteChampionnatsAnnées
1 Sobieslaw Zasada31966, 1967, 1971
Luca Rossetti2008, 2010, 2011
2 Walter Schock21956, 1960
Gunnar Andersson1958, 1963
Bernard Darniche1976, 1977
Dario Cerrato1985, 1987
Fabrizio Tabaton1986, 1988
Enrico Bertone1995, 1999
Renato Travaglia2002, 2005
Simon Jean-Joseph2004, 2007
Giandomenico Basso2006, 2009
Par pays
PaysChampionnats
1 Italie23
2 Allemagne14
3 France8
4 Suède6
5 Pologne5
6 Finlande4
7 Belgique3
8 Royaume-Uni1
Espagne
Danemark
Tchéquie

Remarques

Timo Mäkinen et Rauno Aaltonen au rallye des 1 000 lacs en 1965.
  • Sandro Munari a été vainqueur de la coupe FIA des rallyes.
  • Walter Röhrl a été champion du monde et d'Afrique des rallyes.
  • Miki Biason a été champion du monde des rallyes.
  • Armin Kremer a été champion d'Asie-Pacifique des rallyes.
  • Giandomenico Basso et Juho Hänninen ont été vainqueurs du championnat IRC (avant fusion IRC/ERC).
  • Sobiesław Zasada (cependant deux fois par Groupes, G2 puis G1) et Luca Rossetti sont les deux seuls triples champions d'Europe.
  • Patrick Snijers a obtenu le plus de victoires, 44, comptabilisées en championnat d'Europe des rallyes (suivi loin derrière par Dario Cerrato, Robert Droogmans, et Giandomenico Basso -toujours en activité-, avec 26 succès chacun).
  • Bernard Darniche et Bernard Béguin sont les français ayant obtenu le plus de victoires, 19, en championnat d'Europe des rallyes.
  • Bernard Darniche a remporté 37 victoires pour son propre titre national.
  • Bernard Darniche et Simon Jean-Joseph sont les deux français double champions d'Europe.
  • Jean-Claude Andruet (33 victoires nationales en D1, 17 victoires européennes) avait une copilote féminine en 1970, Michèle Véron.
  • Andrea Navarra a épousé Simona Fedeli, sa copilote.
  • Juan Manuel Fangio était le parrain du fils de Werner Engel.

Rallyes du championnat par pays

(plus de 130, hors coupes centre et sud-ouest)

  • Rallye de Saint-Marin
  • Rallye SanRemo
  • Rallye Targa Florio
  • Rallye des 1000 Mille
  • Rallye Adriatique
  • Rallye Costa Smeralda
  • Rallye du Frioul et des Alpes orientales
  • Rallye de l'île d'Elbe
  • Rallye de Cestrière
  • Rallye des Abruzzes
  • Rallye de la laine
  • Rallye de Piancavallo
  • Rallye d'Isola Elba
  • Rallye San Martino di Castroza
  • Rallye du Ciocco et de la vallée du Serchio
  • Rallye des 4 Régions
  • Rallye du Salento
  • Rallye de Messine
  • Rallye d'Aoste
  • Rallye Valleo
  • Coupe des Alpes
  • Critérium des Alpes
  • Rallye Alpin-Behra (Grasse-Alpin)
  • Rallye de Lorraine
  • Tour de France automobile
  • Ronde de la Giraglia
  • Rallye d'Antibes-Côte d'Azur
  • Rallye des Garrigues (Ronde Cévenole)
  • Rallye du Var
  • Rallye Paris Saint-Raphaël (féminin)
  • Rallye de la Chataîgne[10]
  • Rallye du Mont-Blanc
  • Rallye Lyon-Charbonnières
  • Ronde Limousine
  • Rallye Alsace-Vosges
  • Rallye du Rouergue
  • Tour de Corse
  • Rallye ELPA d'Espagne
  • Rallye de Catalogne
  • Rallye Costa Brava
  • Rallye Costa Blanca
  • Rallye de Sierra Morena-Andalousie
  • Rallye de Palafrugell-Gérone
  • Rallye des Asturies
  • Rallye de La Corogne
  • Rallye de Madrid
  • Rallye Valeo
  • Rallye Firestone
  • Rallye CS (Pays Basque, ex Firestone)
  • Rally de Maspalomas
  • Rallye de Orense
  • Rallye Sol d'Alicante
  • Rallye Villa de Adeje Tenerife
  • Rallye des îles Canaries (El Cortes Inglès)
  • Rallye du Danube, ou Rallye des trois Cîtés (Munich-Vienne-Budapest)
  • Rallye Andernach-Nurbürgring-Saint Amand-Les Eaux
  • Rallye d'Allemagne
  • Rallye de Sarre
  • Rallye de Hesse
  • Rallye du Hunsrück
  • Rallye du Taurus
  • Rallye de Nürburg
  • Rallye de Travemünde
  • Rallye de Wiesbaden
  • Rallye de Basse-Saxe
  • Rallye du West-Brabant
  • Rallye du Nordland
  • Rallye Pneumant
  • Rallye de Pologne
  • Rallye de Varsovie
  • Rallye de Cracovie
  • Rallye de Karkonoski
  • Rallye de Velenje
  • Rallye Kormoran
  • Rallye Elmot
  • Rallye Wisły
  • Rallye de Košice
  • Rallye Nikon
  • Rallye Liège-Rome-Liège
  • Rallye Liège-Sofia-Liège (id. supra)
  • Boucles de Spa
  • Rallye d'Ypres
  • Rallye du Condroz-Huy
  • Rallye des Hautes-Fagnes
  • Rallye van Haspengouw
  • Tour de Belgique
  • Critérium Lucien Bianchi
  • Rallye du Portugal
  • Rallye de Lisbonne
  • Rallye des Açores
  • Rallye de Madère
  • Rallye d'Algarve
  • Tour du Portugal
  • Rallye du centre du Portugal
  • Rallye Route du Soleil
  • Rallye de Tchécoslovaquie
  • Rallye de Tchéquie
  • Rallye de Bohème
  • Rallye Vlatva
  • Rallye Šumava
  • Rallye Púchov (coupe zone est)
  • Rallye du Soleil de minuit
  • Rallye des Vikings
  • Rallye Jämt
  • Rallye du Sud de la Suède
  • Rallye polaire Bergslag
  • Rallye des Neiges
  • Rallye de l'Acropole
  • Rallye Halkidikis
  • Rallye Saturnus
  • Rallye Achia Elpa
  • Rallye EKO (d'Egio)
  • Rallye Hermes-Dodonis
  • Rallye autrichien des Alpes
  • Rallye de Janvier
  • Rallye Semperit
  • Rallye des Karawanken
  • Rallye Waldviertel
  • Rallye Zlatni Sliven (de Bulgarie)
  • Rallye Hebros
  • Rallye Sliven
  • Rallye Vida
  • Rallye de Genève
  • Rallye du Valais
  • Rallye de Lugano
  • Circuit d'Irlande
  • Rallye de Galway
  • Rallye Cork 20
  • Rallye du Bosphore
  • Rallye Günaydin
  • Rallye Fiat
  • Rallye Monte-Carlo
  • Rallye de Méditerranée
  • Rallye des 1 000 lacs
  • Rallye Arctique
  • Rallye des Tulipes
  • Rallye d'Hellendoorn
  • Rallye de Chypre
  • Rallye Troodos
  • Rallye Mikona
  • Rallye Matador
  • Rallye de Sibiu
  • Rallye Taurus
  • Rallye YU
  • Rallye INA Delta
  • Rallye Liepāja-Ventspils
  • Rallye Kurzeme
  • Rallye de Grande-Bretagne
  • Rallye du Pays de Galles
  • Rallye de l'île de Man
  • Rallye d'Écosse
  • Rallye du Luxembourg
  • Rallye Finnskog
  • Rallye de Roumanie
  • Rallye de Croatie
  • Rallye de Georgie
  • Rallye de Košice (coupe zone est)
  • Rallye de Serbie (coupe zone est)
  • Rallye de Novorossiysk (coupe zone est)
  • Rallye de Yalta (coupe zone est)
  • Rallye des Pays Baltes

(Coefficients attribuables: 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 10 - 20)

Championnat d'Europe des rallyes sportifs historiques de la FIA

En 2009 est mise sur pied la première organisation de cette compétition (FIA European Historic Sporting Rally Championship), qui regroupe désormais une douzaine d'épreuves annuellement au sein de l'Union européenne.

Épreuves tour à tour retenues

  • Historic San Marino Rally
  • Rally Alpi Orientali Historic
  • Sanremo Rally Storico
  • Rally Elba Storico
  • Rally de España Histórico
  • Rally Costa Brava-Girona
  • Rally Costa Brava
  • Rally of Asturias
  • Historic Vltava Rallye
  • Rally Bohemia Historic
  • Mecsek Rallye
  • Ypres Historic Rally
  • Rally auto 24 Estonia
  • Lahti Historic Rally
  • Historic Acropolis Rally
  • Rallye Historique du Var (2012)
  • International Rally of the Lake

Note : en 2013, trois des treize épreuves du programme se déroulent en Italie : Sanremo, Alpi Orientali, et Elba.

Palmarès

Team trophy (équipes) :

  • 2013 : Rally Club Sandro Munari ;
  • 2014 : Historic Rally Club Finland ;
  • 2015 : Rododendri Historic Rally (2e Historic Rally Club Finland).
Année Catégoríes Pilote Copilote
2015 1 Sverre Norrgard Giuseppe D'angelo
2 Mats Myrsell (3) Esko Junttila
3 Carlo Marenzana Luca Beltrame
4 « Pedro » (3) Emmanuele Baldaccini
2014 1 Luigi Zampaglione Roberto Consiglio
2 Lucio Da Zanche Giulio Oberti
3 Karl Wagner Gerda Zauner
4 Luigi Battistolli Fabrizia Pons
2013 1 Luigi Zampaglione Karl-Erik Magnusson
2 Mats Myrsell Esko Junttila
3 Karl Wagner Gerda Zauner
4 « Pedro » Erik Pedersen
2012 1 Antonio Parisi Giuseppe D'angelo
2 Mats Myrsell Esko Junttila
3 Ernst Harrach Leopold Welsersheimb
4 « Pedro » Erik Pedersen
2011 1 Alar Hermanson Roberto Brea
2 Miroslav Janota Pavel Dresler
3 Enrico Brazzoli Ross Forde
2010 1 Wolfgang Pfeiffer Ulli Windt
2 Valter Christian Jensen Erik Pedersen
3 Pierangelo Rossi Luca Beltrame
2009 1 Antonio Parisi Giuseppe D'Angelo
2 Valter Christian Jensen Erik Pedersen
3 Enrico Brazzoli Paola Valmassoi
  • Catégorie 1 : voitures de 1931 à 1957 et voitures de Tourisme et de Grand Tourisme de 1958 à 1969.
  • Catégorie 2 : voitures de Tourisme (T), de Tourisme de Compétition (CT), de Grand Tourisme (GT), et de Grand Tourisme de Compétition (GTS) des Groupes 1, 2, 3 et 4 de 1970 à 1975.
  • Catégorie 3 : les mêmes de 1976 à 1981.
  • Catégorie 4 : les mêmes de 1982 à 1985.

Notes et références

  1. Rallye Monte Carlo - laberezina.com
  2. (en) 1963 European Rally Championship - dlg.speedfreaks.org
  3. (en) The history of the European Rally Championship - Hans-Christoph Mehmel, Rally-erc.com, 28 janvier 2011
  4. ERC : Le Rallye de Roumanie reporté à cause de la météo - Eurosport France/AFP, 31 janvier 2014
  5. De nouveaux trophées ERC pour les spécialistes des différents terrains en 2014 - Site officiel de l'ERC, 10 décembre 2013
  6. (en) 2015 FIA R-GT Cup - FIA, 29 septembre 2014
  7. Palmarès de rallyes du championnat d'Europe avant 1970
  8. European Rally Cup 2013
  9. ERC zone centre 2013
  10. Guy Fréquelin avec la collaboration de Philippe Séclier, Pilote de ma vie, éd. Calmann-Levy, 2009 (ISBN 978-2-7021-3987-5) p. 85

Liens externes

  • Portail du rallye automobile
  • Portail de l’Europe
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.