Championnat de France de football 2017-2018

La saison 2017-2018 de Ligue 1 est la 80e édition du championnat de France de football et la seizième sous l'appellation « Ligue 1 ». La saison débute le et s'est terminée le [1]. Les trois équipes promues de deuxième division sont le RC Strasbourg, qui fait son retour à ce niveau depuis la saison 2007-2008 et une liquidation judiciaire ; l'Amiens SC qui effectue sa première saison dans l'élite ; et l'ES Troyes AC, qui remplacent le FC Lorient, l'AS Nancy Lorraine et le SC Bastia.

Ligue 1 2017-2018
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) LFP
Édition 80e
Lieu(x) France et Monaco
Date du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 380
Affluence 8 560 059 (22 526 par match)
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Ligue 2 2017-2018

Palmarès
Tenant du titre AS Monaco (8)
Promu(s) en début de saison RC Strasbourg
Amiens SC
ES Troyes AC
Vainqueur Paris Saint-Germain (7)
Deuxième AS Monaco
Troisième Olympique lyonnais
Relégué(s) ES Troyes AC
FC Metz
Buts 1033 (2,72 par match)
Cartons Jaunes 1442 (3,79 par match)
Cartons Rouges 85 (0,22 par match)
Meilleur joueur Neymar
Meilleur(s) buteur(s) Edinson Cavani (28)
Meilleur(s) passeur(s) Neymar (13)
Barragiste(s) Toulouse FC

Navigation

Cette saison voit le démarrage d'un partenariat, couramment appelé naming, avec la société française Conforama, le championnat se voyant à présent référé sous l'appellation « Ligue 1 Conforama » pour trois saisons[2].

Participants

Sous réserve d'approbation des comptes par la DNCG, les 17 premiers du championnat 2016-2017, les deux premiers de la Ligue 2 2016-2017 et le vainqueur du barrage opposant le 18e de Ligue 1 au 3e de Ligue 2 participent à la compétition.

ClubDernière montéeRevenus
en M[3]
Classement
2016-2017
EntraîneurDepuisStadeCapacité
en Ligue 1[4]
Nombre de saisons
en Ligue 1
AS Monaco 2013 124 1er Leonardo Jardim 2014 Stade Louis-II 16 500 58
Paris Saint-Germain 1974 557 2e Unai Emery 2016 Parc des Princes 47 929 44
OGC Nice 2002 79 3e Lucien Favre 2016 Allianz Riviera 35 596 58
Olympique lyonnais 1989 289 4e Bruno Génésio 2015 Groupama Stadium 57 116 58
Olympique de Marseille 1996 143 5e Rudi Garcia 2016 Orange Vélodrome 66 508 67
Girondins de Bordeaux 1992 68 6e Gustavo Poyet 2018 Stade Matmut-Atlantique 41 458 64
FC Nantes 2013 46 7e Claudio Ranieri 2017 Stade de la Beaujoire 35 550 49
AS Saint-Étienne 2004 63 8e Jean-Louis Gasset 2017 Stade Geoffroy-Guichard 42 000 64
Stade rennais FC 1994 54 9e Sabri Lamouchi 2017 Roazhon Park 29 181 60
EA Guingamp 2013 35 10e Antoine Kombouaré 2016 Stade de Roudourou 18 462 11
Lille OSC 2000 54 11e Christophe Galtier 2017 Stade Pierre-Mauroy 48 203 57
Angers SCO 2015 32 12e Stéphane Moulin 2011 Stade Raymond-Kopa 14 277 25
Toulouse FC 2003 38 13e Mickaël Debève 2018 Stadium 33 133 29
FC Metz 2016 30 14e Frédéric Hantz 2017 Stade Saint-Symphorien 25 865 59
Montpellier HSC 2009 43 15e Michel Der Zakarian 2017 Stade de la Mosson 22 000 25
Dijon FCO 2016 33 16e Olivier Dall'Oglio 2012 Stade Gaston-Gérard 15 459 2
SM Caen 2014 37 17e Patrice Garande 2012 Stade Michel-d'Ornano 20 300 16
RC Strasbourg 2017 39 1er (Ligue 2) Thierry Laurey 2016 Stade de la Meinau 29 000 56
Amiens SC 2017 29 2e (Ligue 2) Christophe Pélissier 2015 Stade de la Licorne 11 714 0
ES Troyes AC 2017 24 3e (Ligue 2) Jean-Louis Garcia 2016 Stade de l'Aube 20 136 16

Légende des couleurs

Changements d'entraîneur

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
Lille OSC Franck Passi Fin de contrat 21 mai 2017 Pré-saison Marcelo Bielsa 22 mai 2017
Montpellier HSC Jean-Louis Gasset Michel Der Zakarian 23 mai 2017
AS Saint-Étienne Christophe Galtier Démission[5] Óscar García 15 juin 2017[6]
FC Nantes Sergio Conceição Signé par le FC Porto 6 juin 2017[7] Claudio Ranieri 15 juin 2017[8]
FC Metz Philippe Hinschberger Renvoi 22 octobre 2017[9] 20e Frédéric Hantz 28 octobre 2017
Stade rennais FC Christian Gourcuff 7 novembre 2017[10] 10e Sabri Lamouchi 8 novembre 2017[11]
AS Saint-Étienne Óscar García Démission 15 novembre 2017[12] 6e Julien Sablé 15 novembre 2017[13]
Lille OSC Marcelo Bielsa Renvoi 15 décembre 2017[14] 18e Christophe Galtier 22 décembre 2017
AS Saint-Étienne Julien Sablé Réorganisation de l'encadrement 20 décembre 2017 15e Jean-Louis Gasset 20 décembre 2017
Girondins de Bordeaux Jocelyn Gourvennec Renvoi 18 janvier 2018 13e Gustavo Poyet 20 janvier 2018
Toulouse FC Pascal Dupraz Départ par consentement mutuel 22 janvier 2018 19e Mickaël Debève 22 janvier 2018

Compétition

Règlement

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point.

À partir de la saison 2017-2018, les critères de départage connaissent plusieurs modifications afin de mettre plus en avant les résultats en confrontations directes, bien que la différence de buts générale reste le principal critère de départage en cas d'égalité de points[15]. Ceux-ci se présentent donc ainsi :

  1. plus grand nombre de points ;
  2. plus grande différence de buts générale ;
  3. plus grand nombre de points dans les confrontations directes ;
  4. plus grande différence de buts particulière ;
  5. plus grand nombre de buts dans les confrontations directes ;
  6. plus grand nombre de buts à l'extérieur dans les confrontations directes ;
  7. plus grand nombre de buts marqués ;
  8. plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur ;
  9. plus grand nombre de buts marqués sur une rencontre de championnat ;
  10. meilleure place au Challenge du fair-play (1 point par joueur averti, 3 points par joueur exclu).

Classement

GapChart de la saison 2017-2018 de championnat de Ligue 1 de football

Source : Classement officiel sur le site de la LFP.

Classement — mise à jour : 19 mai 2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain S L C 93 38 29 6 3 108 29+79
2 AS Monaco T 80 38 24 8 6 85 45+40
3 Olympique lyonnais 78 38 23 9 6 87 43+44
4 Olympique de Marseille 77 38 22 11 5 80 47+33
5 Stade rennais FC 58 38 16 10 12 50 44+6
6 Girondins de Bordeaux 55 38 16 7 15 53 48+5
7 AS Saint-Étienne 55 38 15 10 13 47 50-3
8 OGC Nice 54 38 15 9 14 53 52+1
9 FC Nantes 52 38 14 10 14 36 41-5
10 Montpellier Hérault SC 51 38 11 18 9 36 33+3
11 Dijon FCO 48 38 13 9 16 55 73-18
12 EA Guingamp 47 38 12 11 15 48 59-11
13 Amiens SC P 45 38 12 9 17 37 42-5
14 Angers SCO 41 38 9 14 15 42 52-10
15 RC Strasbourg Alsace P 38 38 9 11 18 44 67-23
16 SM Caen 38 38 10 8 20 27 52-25
17 Lille OSC 38 38 10 8 20 41 67-26
18 Toulouse FC 37 38 9 10 19 38 54-16
19 ES Troyes AC P 33 38 9 6 23 32 59-27
20 FC Metz 26 38 6 8 24 34 76-42
Qualifications européennes
Ligue des champions 2018-2019
  • 1er, 2e et 3e : phase de groupes
Ligue Europa 2018-2019
  • 4e et 5e : phase de groupes
  • 6e : deuxième tour de qualification


Relégation en Ligue 2 2018-2019
  • 18e : barrages de relégation
  • 19e et 20e : relégation
Abréviations

Leader par journée

Paris Saint-Germain Football ClubOlympique lyonnais

Lanterne rouge par journée

Football Club de MetzAmiens Sporting ClubDijon FCORacing Club de Strasbourg

Matchs

Tableau de résultats — mise à jour : 19 mai 2018
Résultats (▼dom., ►ext.) ASCSCOGDBSMCDFCOEAGLOSCOLOMFCMASMMHSCFCNOGCNPSGSRFCASSERCSATFCESTAC
Amiens SC 0-21-03-02-13-13-01-20-22-01-11-10-13-02-20-20-23-10-01-1
Angers SCO 1-02-23-02-13-01-13-31-10-10-41-10-21-10-51-20-11-10-13-1
Girondins de Bordeaux 3-20-00-23-13-12-13-11-12-00-20-21-10-00-10-23-00-34-22-1
SM Caen 1-00-21-02-10-00-11-20-21-01-21-33-21-10-02-20-12-00-01-0
Dijon FCO 1-12-13-22-03-13-02-51-31-11-42-11-03-21-22-10-11-13-13-1
EA Guingamp 1-11-12-10-04-01-00-23-32-23-10-00-32-50-32-02-12-01-14-0
Lille OSC 0-11-20-00-22-12-22-20-13-10-41-13-01-10-31-23-12-11-02-2
Olympique lyonnais 3-01-13-31-03-32-11-22-02-03-20-02-03-22-10-21-14-02-03-0
Olympique de Marseille 2-11-11-05-03-01-05-12-36-32-20-01-12-12-21-33-02-02-03-1
FC Metz 0-21-20-41-11-21-30-30-50-30-10-11-12-11-51-13-03-01-10-1
AS Monaco 0-01-02-12-04-06-02-13-26-13-11-12-12-21-22-11-03-03-23-2
Montpellier HSC 1-12-11-31-02-21-13-01-11-11-30-00-12-00-00-10-11-12-11-1
FC Nantes 0-11-00-11-01-12-12-20-00-11-01-00-21-20-11-10-31-02-11-0
OGC Nice 1-02-21-04-11-02-02-10-52-43-14-01-01-11-21-11-01-20-11-2
Paris Saint-Germain 2-02-16-23-18-02-23-12-03-05-07-14-04-13-00-23-05-26-22-0
Stade rennais FC 2-01-01-00-12-20-11-01-20-31-21-11-12-10-11-41-12-12-12-0
AS Saint-Étienne 3-01-11-32-12-22-05-00-52-23-10-40-11-11-01-12-22-22-02-1
RC Strasbourg 0-12-20-20-03-20-23-03-23-32-21-30-00-11-12-12-10-12-12-1
Toulouse FC 1-02-00-12-00-12-12-31-21-20-03-31-01-11-20-13-20-02-21-0
ES Troyes AC 1-03-00-13-10-00-11-00-52-31-00-30-10-10-20-21-12-13-00-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrage de relégation

Le barrage de relégation se déroule sur deux matchs et oppose le dix-huitième de Ligue 1 au vainqueur du match 2 des playoffs de Ligue 2 2017-2018. Le vainqueur de ce barrage obtient une place pour le championnat de Ligue 1 tandis que le perdant va en Ligue 2.

Le match aller AC Ajaccio - Toulouse FC se joue à huis clos et délocalisé au Stade de la Mosson à Montpellier suite aux événements du barrage de ligue 2 entre Le Havre et Ajaccio.


Statistiques

Domicile et extérieur

Classement domicile — mise à jour : 19 mai 2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 52 19 17 1 1 70 15+55
2 AS Monaco 48 19 15 3 1 47 17+30
3 Olympique de Marseille 41 19 12 5 2 44 19+25
4 Olympique lyonnais 41 19 12 5 2 38 18+20
5 Dijon FCO 36 19 11 3 5 35 28+7
6 OGC Nice 33 19 10 3 6 29 23+6
7 EA Guingamp 31 19 8 7 4 30 24+6
8 AS Saint-Étienne 31 19 8 7 4 32 27+5
9 Girondins de Bordeaux 31 19 9 4 6 27 23+4
10 Amiens SC 29 19 8 5 6 26 19+7
11 Stade rennais FC 28 19 8 4 7 21 22-1
12 FC Nantes 28 19 8 4 7 15 17-2
13 RC Strasbourg Alsace 27 19 7 6 6 27 270
14 Toulouse FC 26 19 7 5 7 23 21+2
15 SM Caen 26 19 7 4 7 17 19-2
16 Montpellier Hérault SC 24 19 5 9 5 20 19+1
17 Lille OSC 24 19 6 6 7 24 27-3
18 ES Troyes AC 24 19 7 3 9 17 22-5
19 Angers SCO 22 19 5 7 7 23 28-5
20 FC Metz 13 19 3 4 12 16 37-21
Classement extérieur[16] — mise à jour : 19 mai 2018
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 41 19 12 5 2 38 14+24
2 Olympique lyonnais 37 19 11 4 4 49 25+24
3 Olympique de Marseille 36 19 10 6 3 36 28+8
4 AS Monaco 32 19 9 5 5 38 28+10
5 Stade rennais FC 30 19 8 6 5 29 22+7
6 Montpellier Hérault SC 27 19 6 9 4 16 14+2
7 Girondins de Bordeaux 24 19 7 3 9 26 25+1
8 FC Nantes 24 19 6 6 7 21 24-3
9 AS Saint-Étienne 24 19 7 3 9 15 23-8
10 OGC Nice 21 19 5 6 8 24 29-5
11 Angers SCO 19 19 4 7 8 19 24-5
12 Amiens SC 16 19 4 4 11 11 23-12
13 EA Guingamp 16 19 4 4 11 18 35-17
14 Lille OSC 14 19 4 2 13 17 40-23
15 FC Metz 13 19 3 4 12 18 39-21
16 SM Caen 12 19 3 3 13 10 33-23
17 Dijon FCO 12 19 2 6 11 20 45-25
18 Toulouse FC 11 19 2 5 12 15 33-18
19 RC Strasbourg Alsace 11 19 2 5 12 17 40-23
20 ES Troyes AC 9 19 2 3 14 15 37-22

Évolution du classement

Paris, lors de sa victoire en Coupe de la Ligue, est déjà qualifié pour une Coupe d’Europe via le championnat français. La place en Ligue Europa réservée au vainqueur de la Coupe de la Ligue est donc reversée au championnat français. De même lors de sa victoire en Coupe de France. Les 5e et 6e places du championnat de France sont donc « européennes » respectivement depuis les 31e et 37e journées.

De la même manière, remporter la Ligue Europa donne le droit de disputer la Ligue des champions l’année suivante or la Ligue Europa 2017-2018 a été gagnée par l’Atlético de Madrid par ailleurs déjà qualifié via son championnat national. Cette victoire libère une place pour la Ligue des champions et entraîne, avant la dernière journée du championnat français, la transformation de la 3e place du championnat jusqu’ici qualificative pour le deuxième tour de qualification de la Ligue des champions en une place directement qualificative pour la phase de poules.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8[r 1] 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24[r 2] 25 26 27 28 29 30[a 1] 31 32 33[r 3] 34 35 36 37 38 1er Barr. Rel.









































Paris 5211111111111111111111111111111111111136
Monaco 63222222222223433222444322222222223322
Lyon 114435786433323223332224444444433322332
Marseille 245610653454444244444333233333334444444
Rennes 111417191415151515151310119866791098810877565555765551
Bordeaux 9665543677899131011141515131312987889911121210119976
Saint-Étienne 75334347366678111215161614141614121411121311999865687
Nice 14151117118910141417151718141386666667999878776577681
Nantes 19181515876453555555555555555567568899101010911
Montpellier 71191217121213118988778711788776665687667888910
Dijon 1820181619181717191814161312121013910911141113121311101010111112121212131143
Guingamp 41214912101011911111315151614101287791091010101113141010111011111112
Amiens 1718201813141616171616171210991113131616131517171815161616151314131313121331
Angers 10777711111210121214161619191919191815171616181917141412131413141414141426
Strasbourg 20131014181919191817181818171716128111112101214131414151515161616171617161554
Caen 14161286985897766679101212101113111112131212131415151515151716
Lille 310131316171818161919191919181718181815171817181617191919191919181919161517913
Toulouse 1391610913141413101012101415181617171919191915151616171717171717161718181844
Troyes 1288111516139121315111411131517141417181518191915181818181818191818191919106
Metz 161719202020202020202020202020202020202020202020202020202020202020202020202036

À l’issue de la 1re journée, Montpellier et Saint-Étienne ex æquo selon tous les points du règlement à la 7e place du classement, tout comme Caen et Nice à la 14e. De même pour Amiens et Nantes à la 18e à l’issue de la 2e journée.

En gras et italique, les équipes comptant un match en retard :

  1. Amiens-Lille, match de la 8e journée, a été arrêté définitivement à la 16e minute alors que les Lillois menaient 1 but à 0 : la rupture d’une barrière grillagée de la tribune « visiteurs » ayant entraîné la blessure de supporters lillois. La rencontre a été rejouée intégralement le 20 novembre, entre les 13e et 14e journées.
  2. Troyes-Dijon, match de la 24e journée, est reporté en raison des inondations dans le bassin de la Seine. La rencontre a été jouée le 20 février entre les 26e et 27e journées.
  3. Caen-Toulouse, match de la 33e journée, est reporté en raison d’un terrain impraticable à la suite d’un violent orage. La rencontre a été jouée le 25 avril entre les 34e et 35e journées.

En gras et souligné, les équipes comptant un match en avance :

  1. La finale Paris-Monaco de la Coupe de la Ligue a lieu le week-end des 31 mars et 1er avril lors de la 31e journée de championnat. Pour permettre la tenue de cette finale, Paris-Angers a été avancé au 14 mars (entre les 29e et 30e journées) ; Rennes-Monaco a été décalé de seulement quelques jours, au 4 avril, c’est-à-dire avant la 32e journée.

Buts marqués par journée

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée[17].

Note : La barre des 1000 buts a été franchie le 12 mai 2018, après le but contre son camp de Vahid Selimovic (FC Metz) à Amiens[18]

Classement des buteurs

Mise à jour : 19 mai 2018

#ButeurClub Buts
Note 1
Pen.
Note 1
Pas.
Note 2
J
Note 3
Min.
Note 4
Pts.
Note 5
1 Edinson CavaniParis Saint-Germain283521258157
2 Florian ThauvinOlympique de Marseille2231117294939
3 Memphis DepayOlympique lyonnais192913255537
4 NeymarParis Saint-Germain1941312179634
5 Mariano DíazOlympique lyonnais181417250837
6 Nabil FekirOlympique lyonnais183614247733
7 Radamel FalcaoAS Monaco183313212835
8 Mario BalotelliOGC Nice186115227130
9 Karl Toko-EkambiAngers SCO173415304122
10 Alassane PléaOGC Nice161411304120
Source : Classement des buteurs sur le site de la LFP

1 : Nombre de buts inscrits (+) dont nombre de penalties (-)

2 : Nombre de passes décisives (+)

3 : Nombre de matchs durant lesquels le joueur a marqué (+)

4 : Temps de jeu total en minutes (-)

5 : Nombre de points du club du buteur (+)

Leader par journée

Edinson CavaniRadamel FalcaoClinton Njie

Classement des passeurs

Source : Classement officiel des passeurs de la LFP

1 : Nombre de passes décisives (+) dont coups de pied arrêtés (-)

2 : Nombre de matchs durant lesquels le joueur a effectué une ou plusieurs passes décisives (+)

3 : Temps de jeu total en minutes (-)

Leader par journée

Neymar JrFlorian ThauvinNeymar JrFrançois KamanoNeymarFrançois KamanoJoão Moutinho

Affluence

Plus grosses affluences de la saison

Classement des 10 affluences les plus importantes de la saison[19]
Rang Match Journée Date Affluence
1 Olympique de Marseille - Paris Saint-Germain J10 60 410
2 Olympique de Marseille - Olympique lyonnais J30 60 009
3 Olympique lyonnais - AS Saint-Étienne J27 58 069
4 Olympique lyonnais - Paris Saint-Germain J22 57 582
5 Olympique lyonnais - Olympique de Marseille J18 57 206
6 Olympique lyonnais - OGC Nice J38 56 953
7 Olympique de Marseille - Amiens SC J38 56 120
8 Olympique lyonnais - ES Troyes AC J36 54 274
9 Olympique lyonnais - FC Metz J11 53 921
10 Olympique de Marseille - Angers SCO J3 51 966

* : Affluence communiquée par le club à domicile mais non validée par le service « Stades » de la LFP

Affluences par journée

Ce graphique représente le nombre de spectateurs lors de chaque journée[19].

Bilan de la saison

Trophées UNFP

Chaque début de mois les internautes votent pour élire le meilleur joueur du mois.

Mois Premier Deuxième Troisième
Joueur Club % Joueur Club % Joueur Club %
Août Radamel Falcao AS Monaco 41 % Neymar Paris Saint-Germain 34 % Nabil Fekir Olympique lyonnais 25 %
Septembre Steve Mandanda Olympique de Marseille 47 % Neymar Paris Saint-Germain 37 % Malcom Girondins de Bordeaux 16 %
Octobre Nabil Fekir Olympique lyonnais 39 % Edinson Cavani Paris Saint-Germain 32 % Luiz Gustavo Olympique de Marseille 29 %
Novembre Florian Thauvin Olympique de Marseille 58 % Edinson Cavani Paris Saint-Germain 30 % Gaël Kakuta Amiens SC 12 %
Décembre Neymar Paris Saint-Germain 50 % Mario Balotelli OGC Nice 26 % Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 24 %
Janvier Florian Thauvin Olympique de Marseille 58 % Tanguy Ndombele Olympique lyonnais 26 % Adrien Rabiot Paris Saint-Germain 15 %
Février Mathieu Debuchy AS Saint-Étienne 47 % Neymar Paris Saint-Germain 34 % Benjamin Lecomte Montpellier Hérault SC 19 %
Mars Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 59 % Alassane Pléa OGC Nice 25 % Rony Lopes AS Monaco 16 %
Avril Memphis Depay Olympique lyonnais 43 % Stéphane Ruffier AS Saint-Étienne 38 % Nolan Roux FC Metz 19 %
  • Lors des Trophées UNFP 2018, il y a l'élection du meilleur joueur, gardien, espoir, entraîneur, du plus beau but et de l'équipe type de la saison.
Meilleur joueur Meilleur gardien Meilleur espoir Plus beau but Meilleur entraîneur
Neymar (Paris Saint-Germain) Steve Mandanda (Olympique de Marseille) Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain) Malcom (Girondins de Bordeaux) Unai Emery (Paris Saint-Germain)
Équipe type
Gardien de but Défenseurs Milieux de terrain Attaquants
Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

Dani Alves (Paris Saint-Germain)
Marquinhos (Paris Saint-Germain)
Thiago Silva (Paris Saint-Germain)
Ferland Mendy (Olympique lyonnais)

Luiz Gustavo (Olympique de Marseille)
Nabil Fekir (Olympique lyonnais)
Marco Verratti (Paris Saint-Germain)

Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)
Edinson Cavani (Paris Saint-Germain)
Neymar (Paris Saint-Germain)

Parcours en coupes d'Europe

Parcours européen des clubs

Le parcours des clubs français en coupes d'Europe est important puisqu'il détermine le coefficient UEFA, et donc le nombre de clubs français présents en coupes d'Europe les années suivantes.

Club Compétition Résultat Ultime(s) adversaire(s)
AS Monaco Ligue des champions Phase de groupes Beşiktaş JK FC Porto RB Leipzig
Paris Saint-Germain 1/8 de finale Real Madrid
OGC Nice Barrages SSC Naples
Ligue Europa 1/16 de finale Lokomotiv Moscou
Olympique lyonnais 1/8 de finale CSKA Moscou
Olympique de Marseille Finaliste Atlético de Madrid
Girondins de Bordeaux 3e tour de qualification Videoton FC

Notes et références

  1. « Le calendrier général des compétitions 2017-2018 », (consulté le 18 avril 2017).
  2. « Conforama partenaire titre de la Ligue 1 pour les trois prochaines saisons », sur LFP.fr, (consulté le 20 avril 2017).
  3. [PDF] Comptes individuels des clubs - Rapport financier du football professionnel français de la saison 2017/2018, sur LFP.fr, Mars 2019.
  4. « Ligue 1 Conforama - Affluences par journée, par club, taux de remplissage », sur LFP.fr (consulté le 13 mars 2019)
  5. « Christophe Galtier quitte l'AS Saint-Etienne », sur ASSE.fr, .
  6. « [OFFICIEL] Oscar Garcia nouvel entraîneur », sur ASSE.fr, .
  7. FC Nantes, « FC Nantes : Communiqué : Sergio CONCEICAO et ses adjoints quittent le FC NANTES », sur www.fcnantes.fr (consulté le 6 juin 2017).
  8. FC Nantes, « FC Nantes : Groupe pro : Claudio Ranieri s'engage au FC Nantes ! », sur www.fcnantes.fr (consulté le 15 juin 2017).
  9. « Philippe Hinschberger n'est plus l'entraîneur du FC Metz », sur www.lequipe.fr, (consulté le 22 octobre 2017).
  10. « Gourcuff quitte Rennes », sur www.lequipe.fr, (consulté le 7 novembre 2017).
  11. « Sabri Lamouchi nouvel entraîneur du Stade rennais FC », sur www.staderennais.com, (consulté le 8 novembre 2017).
  12. « Départ d'Oscar Garcia », sur ASSE.fr, .
  13. « Julien Sablé, pour l'amour des Verts ! », sur ASSE.fr, .
  14. « Lille annonce la rupture du contrat de Bielsa », sur www.eurosport.fr, (consulté le 15 décembre 2017).
  15. « Les nouveautés réglementaires pour 2017/2018 », sur lfp.fr, (consulté le 17 juin 2017).
  16. « Classement officiel extérieur », sur lfp.fr (consulté le 19 mai 2018).
  17. « Buts marqués par journée », sur lfp.fr (consulté le 8 août 2017)
  18. « Le 1000e but de la saison vient d’être marqué ! », sur Ligue 1 Conforama via Twitter (consulté le 13 mai 2018)
  19. « Affluences par journée, par club, taux de remplissage », sur lfp.fr (consulté le 8 août 2017).
  20. « LFP Stats - Ligue 1 2017-2018 - Records », sur LFP.fr (consulté le 7 août 2017)
  21. « LFP Stats - Ligue 1 2017-2018 - Possession du ballon », sur LFP.fr (consulté le 21 août 2017)
  22. « LFP Stats - Ligue 1 2017-2018 - Buts », sur LFP.fr (consulté le 7 août 2017).
  23. « LFP Stats - Ligue 1 2017-2018 - Scores », sur LFP.fr (consulté le 7 août 2017).

Voir aussi

  • Portail du football
  • Portail de la France
  • Portail de Monaco
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.