Championnat de France de football National 2012-2013

Le Championnat de France de football National 2012-2013 est la seizième édition du National, un championnat qui correspond au troisième niveau de compétition de football en France, derrière la Ligue 1 et la Ligue 2. C'est le niveau le plus élevé auquel peuvent participer les équipes de statut amateur.

National 2012-2013
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FFF
Édition 16e
Lieu(x) France
Date -
Participants 20 clubs
Site web officiel fff.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Ligue 2 2012-2013
Niveau inférieur CFA 2012-2013

Palmarès
Vainqueur US Créteil-Lusitanos
Promu(s) US Créteil-Lusitanos
FC Metz
CA Bastia
Relégué(s) FC Rouen
SA spinalien
AS Cherbourg
US Quevilly
Meilleur(s) buteur(s) Romain Pastorelli (26)

Navigation

Le championnat est remporté par l'Union sportive Créteil-Lusitanos, qui est promu dans le championnat de Ligue 2 2013-2014 en compagnie du Football Club de Metz et du Cercle athlétique bastiais. Le Stade athlétique spinalien, l'Association sportive de Cherbourg football et l'Union sportive quevillaise sont relégués en raison de leur classement, alors que le Football Club de Rouen 1899 est relégué sur décision administrative en raison de sa situation financière.

Équipes participantes

Les vingt clubs participants à la compétition sont :

Club
(en gras : statut professionnel)
En National
depuis
Provenance Classement
2011-2012
Budget
(en M)[1]
Président Entraîneur
FC Metz 2012 Ligue 2 18e (L2) 8,5 Bernard Serin Albert Cartier
US Boulogne CO 2012 Ligue 2 19e (L2) 4,8 Jacques Wattez Georges Tournay (13/02/13)[2]
Pavle Vostanic[3]
Amiens SC 2012 Ligue 2 20e (L2) 6,3 Bernard Joannin Francis De Taddeo
Vannes OC 2011 Ligue 2 4e 3,5 Michel Jestin Stéphane Le Mignan (27/12/12)[4].
Thierry Froger (29/12/12)[5]
SAS Épinal 2011 CFA B 5e 1,3 Stéphane Viry Fabien Tissot
FC Rouen 2009 CFA D 6e 4,5 Thierry Granturco Didier Ollé-Nicolle
US Orléans 2010 CFA D 7e 3 Philippe Boutron Olivier Frapolli
SR Colmar 2010 CFA A 8e 1,7 - 1,9 Christophe Gryczka Damien Ott
ÉFC Fréjus SR 2009 CFA B 9e 3,9 Alexandre Barbéro Michel Estevan
US Créteil-Lusitanos 2007 Ligue 2 10e 3,5 Armand Lopes Jean-Luc Vasseur
Red Star FC 2011 CFA A 11e 2 Patrice Haddad Vincent Doukantié
Le Poiré/Vie VF 2011 CFA D 12e 2 Patrice Cougnaud Oswald Tanchot
US Quevilly 2011 CFA A 13e 1,9 Michel Mallet Laurent Hatton (18/10/12)[6]
Farid Fouzari (30/10/12)[7]
AS Cherbourg 2011 CFA D 14e 2 Gérard Gohel Jean-Marie Huriez
Luzenac AP 2009 CFA C 15e 1,8 Jérôme Ducros Christophe Pellissier
Paris FC 2006 CFA D 16e 4 Pierre Ferracci Olivier Guillou (05/10/12)[8]
Alexandre Monier (05/10/12-21/02/13)[9]
Gaston Diamé (21/02/13)
CA Bastia 2012 CFA A 1er (CFA A) 1 Antoine Emmanuelli Stéphane Rossi
FC Bourg-Péronnas 2012 CFA B 2e (CFA B)[10] 1,6 Gilles Garnier Hervé Della Maggiore
ES Uzès Pont du Gard 2012 CFA C 1er (CFA C) 1 Serge Remon Samuel Cruz
USJA Carquefou 2012 CFA D 1er (CFA D) 1,5 Michel Auray Denis Renaud

Compétition

Règlement

À la suite d'une réforme des championnats amateur, la formule connaît cette saison la deuxième étape de son évolution[11].

À la fin de la saison, les trois premières équipes du classement accèdent à la Ligue 2. Les six dernières équipes devaient être reléguées en CFA et remplacées par quatre équipes venant de CFA ainsi que par les trois derniers de Ligue 2, afin de n'avoir plus que 18 clubs la saison prochaine. Cependant, à la suite des rétrogradations administratives en fin de saison du CS Sedan Ardennes, du Mans FC et du FC Rouen, le FC Bourg-Péronnas, l'Entente sportive Uzès Pont du Gard et le Paris FC seront finalement repêchés.

Les équipes sont classées selon leur nombre de points, lesquels sont répartis comme suite : trois points pour une victoire, un point pour un match nul, zéro point pour une défaite et zéro point en cas de forfait. Pour départager les égalités, les critères suivants seront utilisés[12]:

  1. Faces-à-faces
  2. Différence de buts lors des faces-à-faces
  3. Différence de buts générale
  4. Nombre de buts marqués
  5. Fair-play
  6. Tirage au sort

Le championnat National se déroule sous le même format que celui de la Ligue 1 et de la Ligue 2. La seule exception notable est par rapport à la différence de but. Comme dans tous les championnats amateurs français, c'est la différence de but particulière qui prévaut (celle qui est utilisée dans les compétitions continentales).

Résumé de la saison

Classement final

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Créteil-Lusitanos 76 38 23 7 8 68 44+24
2 FC Metz R 70 38 20 10 8 62 37+25
3 CA Bastia P 61 38 18 7 13 56 51+5
4 ÉFC Fréjus Saint-Raphaël 60 38 16 12 10 52 43+9
5 FC Rouen [n 1] 59-3 38 18 8 12 50 37+13
6 Le Poiré-sur-Vie VF 57 38 15 12 11 47 35+12
7 USJA Carquefou P 57 38 15 12 11 53 35+18
8 US Orléans 57 38 16 9 13 43 40+3
9 Amiens SC R 54 38 14 12 12 48 38+10
10 Vannes OC 51 38 12 15 11 45 34+11
11 SR Colmar 50 38 13 11 14 43 45-2
12 Luzenac AP 48 38 12 12 14 43 47-4
13 US Boulogne CO R 47 38 11 14 13 46 44+2
14 Red Star FC 46 38 11 13 14 34 45-11
15 FC Bourg-Péronnas P 45 38 12 9 17 28 40-12
16 ES Uzès Pont du Gard P 43 38 10 13 15 31 47-16
17 Paris FC 40 38 8 16 14 38 56-18
18 SAS Épinal 39 38 8 15 15 45 56-11
19 AS Cherbourg 39 38 9 12 17 41 59-18
20 US Quevilly 23 38 4 11 23 34 74-40
Promotions et relégations
Abréviations
Notes
  1. Après son passage devant la DNCG en décembre 2012 à la suite d'irrégularités dans ses comptes de la saison 2011-2012, le FC Rouen reçoit une pénalité de trois points ainsi que l'interdiction de recruter. Le club sera finalement relégué administrativement[13].

Résultats

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AMIBASBOUB-PCARCHECOLCREEPIFRELUZMETORLPARPOIQUEREDROUUZEVAN
Amiens 3-00-20-01-11-11-11-40-10-11-13-03-23-01-21-01-03-11-20-1
CA Bastia 1-01-04-02-13-01-22-12-22-12-13-21-22-11-15-15-32-11-02-1
Boulogne 1-14-11-02-12-00-01-20-11-01-01-20-00-02-25-01-12-22-20-3
Bourg-Péronnas 0-21-10-01-22-11-01-10-11-01-21-01-10-20-10-00-22-12-30-0
Carquefou 1-15-03-00-12-03-24-02-10-24-12-20-01-14-02-20-01-02-10-0
Cherbourg 0-31-10-30-30-11-10-02-22-31-21-10-11-01-01-04-32-23-12-1
Colmar 1-40-10-11-21-01-01-20-11-10-00-02-01-02-10-03-21-21-13-2
Créteil 1-12-02-13-12-12-00-33-02-12-01-21-14-13-02-21-00-24-12-1
Epinal 2-22-01-13-20-21-11-31-20-20-01-00-02-20-12-22-11-10-11-1
Fréjus 2-03-11-20-11-12-23-11-03-11-10-01-11-01-04-01-12-20-12-1
Luzenac 0-11-11-02-00-03-31-10-04-22-22-14-00-11-00-03-10-22-01-4
Metz 3-11-12-12-02-01-31-13-13-01-02-43-02-02-01-11-02-03-01-1
Orléans 0-21-02-00-11-22-12-12-54-11-00-21-20-04-12-11-02-12-00-1
Paris FC 2-30-11-12-10-00-42-10-31-22-20-21-01-11-10-01-02-21-22-2
Le Poiré-sur-Vie 0-10-02-10-03-13-01-21-20-01-11-12-02-03-14-14-12-00-01-2
Quevilly 0-01-32-20-11-00-01-22-31-41-23-60-12-21-21-11-11-11-00-5
Red Star 1-01-02-20-12-13-03-00-12-02-10-20-02-00-12-11-02-01-10-0
Rouen 1-03-23-11-02-11-01-23-01-04-01-00-00-01-11-02-02-13-01-0
Uzès 1-11-01-11-00-21-11-01-21-11-11-10-02-00-21-12-10-10-20-0
Vannes 1-11-02-10-00-01-21-12-21-13-01-20-11-10-12-10-00-22-01-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques

Classement des buteurs

Le tableau suivant liste les joueurs selon le classement des buteurs pour la saison 2012-2013 de National.

RangButeurClub Buts
Note 1
Pen.
Note 2
Ratio
Note 3
1 Romain PastorelliCA Bastia2650,79
2 Diafra Sakho
Emiliano Sala
FC Metz
US Orléans
194
4
0,58
0,51
4 Christian Bekamenga
Kévin Lefaix
USJA Carquefou
Le Poiré-sur-Vie VF
171
2
0,52
0,47
Mis à jour au 24 mai 2013[14].


1 : Nombre de buts inscrits incluant le nombre de pénaltys
2 : Nombre de pénaltys
3 : Ratio (buts inscrits/matchs joués)

Leader par journée

Union sportive Créteil-LusitanosFootball Club de MetzUnion sportive Créteil-LusitanosÉtoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël

Évolution du classement

Journées / Clubs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Journées
promouvable
Journées
relégable

FC Metz4222211122222222222332233322222222222237-
US Boulogne141012131314108118756691410121415141515151515141414141514131413121413-7
Amiens SC121654333567981213111211977978657810577109101099931
Vannes OC171815911877766771012778685645457679911111111111110-3
SA Spinalien101441112111213151617151617171818191919191818181918181717191918181918181818-30
FC Rouen127784591091414161487109109108910111111121212111181099765-1
Orléans LF711117810111112911131516151315111197858101291181056874688-4
SR Colmar10610574433344555444446574710119105675881010113-
Fréjus St-Raphaël18610101215141317151717151491214121212111212129108444444533436
US Créteil2111122211111111111111111111111111111138-
Red Star FC201381515171312810891111101113131313131313131313131313131315151314141514-7
Poiré-sur-Vie VF641414965454333333333223322233333333345625-
US Quevilly1619181819202020202020202020202020202020202020202020202020202020202020202020-38
AS Cherbourg95136698910121614109131616161616161616161616161616171819191819191919-24
US Luzenac815202020181816161310101314161514151514151414141414151515151413141515151212-20
Paris FC1817171717151717171818181818181919181818181919191819191918161616161717171717-38
CA Bastia19916121613141518111211876887811101291086471168576754315
Bourg-Péronnas533357664556444555554467985468101212121213131531
Uzès Pont de Gard31291614161619191919191919191717171717171717171717171819181717171616161616134
USJA Carquefou152018191819191814151312912866610611101196465912129656877-9

Affluences et stades

Club Ville du stade Stade Capacité Affluence moyenne
Red Star FC Saint-Ouen Stade Bauer 3 000 1 147
Paris FC Paris Stade Charléty 19 144 301
Amiens SC Amiens Stade de la Licorne 12 097 5 540
FC Metz Longeville-lès-Metz Stade Saint-Symphorien 26 671 8 665
Orléans Loiret Football Orléans Stade de la Source 5 050 1 428
FC Rouen Le Petit-Quevilly Stade Robert Diochon 10 500 2 716
US Créteil-Lusitanos Créteil Stade Dominique-Duvauchelle 12 150 914
ÉFC Fréjus-Saint-Raphaël Fréjus Stade Pourcin 4 000 1 250
SR Colmar Colmar Colmar Stadium 7 000 1 918
Vannes OC Vannes Stade de la Rabine 7 500 2 366
FC Bourg-Péronnas Péronnas Stade municipal de Péronnas 3 500 1 440
US Boulogne CO Boulogne-sur-Mer Stade de la Libération 15 004 3 634
CA Bastia Bastia Stade Erbajolo 2 000 546
AS Cherbourg Cherbourg-Octeville Stade Maurice Postaire 7 000 861
SA Spinalien Épinal Stade de La Colombière 6 000 851
US Quevilly Le Petit-Quevilly Stade Amable et Micheline Lozai 2 300 757
USJA Carquefou Carquefou Stade du Moulin Boisseau 2 500 1 167
ES Uzès Pont du Gard Uzès Stade Pautex 2 500 653
Poiré-sur-Vie VF Le Poiré-sur-Vie Stade de l'Idonnière 4 500 2 417
Luzenac AP Luzenac Stade Paul Fédou 2 400 703

Aspects socio-économiques

Diffusion

À l'occasion de cette saison, la Fédération française de football diffuse avec le site Dailymotion un match à chaque journée en streaming gratuit[15]. Il s'agit de la première fois en France qu'un championnat est diffusé gratuitement et est accessible à tous[15]. La première rencontre diffusée est Amiens SC-SR Colmar. Le National est aussi diffusé sur des webradios locales. À Carquefou, rdici.fr diffuse l'intégralité des matches à domicile de l'USJA. En région parisienne, le blog Jour de Sport passe les matches à domicile de l'US Créteil-Lusitanos, du Paris Football Club et du Red Star FC. Enfin, certaines antennes locales de France Bleu diffusent les rencontres (Amiens, Orléans, Bourg-Péronnas, Metz...)[15].

Notes et références

  1. « National : les mouvements », sur estrepublicain.fr, .
  2. « Football (National) : Georges Tournay n'est plus l'entraîneur de l'US Boulogne ! », sur lavoixdunord.fr, .
  3. « Le dur combat de Pavlé Vostanic », sur lavoixdunord.fr, .
  4. « Foot. Vannes se sépare de Stéphane Le Mignan », sur ouest-france.fr,
  5. « Foot. Thierry Froger nouvel entraîneur du Vannes OC », sur ouest-france.fr, .
  6. Erwann Penland, « Quevilly : Laurent Hatton remercié », sur foot-national.com/, .
  7. Alexandre Chochois, « Quevilly : un nouvel entraîneur nommé », sur foot-national.com/, .
  8. « FOOT : Guillou remplacé par Monier au Paris FC », sur leparisien.fr, .
  9. « FOOT : Diamé, l'intérimaire rasta du Paris FC », sur leparisien.fr, .
  10. 2e derrière la réserve de l'Olympique lyonnais qui ne peut pas accéder au National en tant qu'équipe réserve d'un club professionnel.
  11. Régime minceur pour tous sur FOOT mag #28, page 36.
  12. Règlement des championnats nationaux saison 2012-2013 : Article 10 I-1., Fédération française de football (FFF), , 48 p. (lire en ligne), p. 15.
  13. Relevé de décision. Direction nationale du contrôle de gestion. Réunion du 4 décembre 2012 sur le site de la FFF. Consulté le 11 janvier 2013.
  14. « Football - Fiche Compétition : National 2012/2013 » (consulté le 1er avril 2018)
  15. « La FFF lance la diffusion en streaming et gratuitement pour tous », sur http://www.fff.fr.


  • Portail du football
  • Portail de la France
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.