Championnat de France de football de Ligue 2 2014-2015

La saison 2014-2015 de Ligue 2 est la soixante-seizième édition du championnat de Ligue 2 (ou Division 2 jusqu'en 2002). Deuxième niveau de la hiérarchie du football en France après la Ligue 1, le championnat oppose en matches aller-retour, vingt clubs professionnels, dont deux promus de National et trois relégués de Ligue 1.

Ligue 2 2014-2015
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) LFP
Édition 76e
Lieu(x) France
Date du
au
Participants 20 équipes professionnelles
Matchs joués 380
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Ligue 1 2014-2015
Niveau inférieur National 2014-2015

Palmarès
Tenant du titre FC Metz (3)
Promu(s) en début de saison US Orléans LF
GFC Ajaccio
Relégué(s) en début de saison FC Sochaux-Montbéliard
Valenciennes FC
AC Ajaccio
Vainqueur ES Troyes AC (1)
Deuxième GFC Ajaccio
Troisième SCO Angers
Promu(s) ES Troyes AC
GFC Ajaccio
SCO Angers
Relégué(s) LB Châteauroux
AC Arles-Avignon
US Orléans LF
Buts 855 (2,25 par match)
Cartons Jaunes 1 282
Cartons Rouges 97
Meilleur joueur Jonathan Kodjia
Meilleur(s) buteur(s) Mickaël Le Bihan (18)
Meilleur(s) passeur(s) Johan Cavalli (11)
Florian Martin (11)

Navigation

La saison débute le vendredi 1er août 2014 et se termine le vendredi 22 mai 2015.

Équipes participantes

Les équipes classées de la 4e à la 18e place de Ligue 2 2013-2014, les 3 derniers de Ligue 1 2013-2014 ainsi que les 1er, 2e et 3e de National 2013-2014 participent à la compétition.

Légende des couleurs
ClubEn L2
depuis
Classement
2013-2014
Budget
(en M)
EntraîneurStadeCapacité
FC Sochaux-Montbéliard201418e (Ligue 1)17 Olivier EchouafniStade Auguste-Bonal20 005
Valenciennes FC201419e (Ligue 1)13,5 Bernard CasoniStade du Hainaut25 172
AC Ajaccio201420e (Ligue 1)11 Olivier PantaloniStade François-Coty10 660
AS Nancy-Lorraine20134e15 Pablo CorreaStade Marcel-Picot20 087
Chamois Niortais FC20125e8 Régis BrouardStade René-Gaillard10 406
Dijon FCO20126e9,5 Olivier Dall'OglioStade Gaston-Gérard16 098
Stade brestois 2920137e11,5 Alex DupontStade Francis-Le Blé15 305
Tours FC20088e9 Gilbert ZoonekyndStade de la Vallée du Cher15 827
Angers SCO20079e9 Stéphane MoulinStade Jean-Bouin17 200
ES Troyes AC201310e13 Jean-Marc FurlanStade de l'Aube20 400
US Créteil-Lusitanos201311e8 Thierry FrogerStade Dominique-Duvauchelle12 150
Le Havre AC200912e14 Thierry GoudetStade Océane25 278
AC Arles-Avignon201113e6,5 Victor ZvunkaParc des Sports17 518
Clermont Foot 63200714e6,5 Corinne DiacreStade Gabriel-Montpied11 980
Nîmes Olympique201215e9 José PasqualettiStade des Costières18 482
AJ Auxerre201216e13,5 Jean-Luc VannuchiStade de l'Abbé-Deschamps21 379
Stade Lavallois MFC200917e6,5 Denis ZankoStade Francis-Le-Basser18 467
LB Châteauroux199818e7,5 Cédric DauryStade Gaston-Petit17 072
US Orléans LF20141 (National)7 Olivier FrapolliStade de la Source8 000
GFC Ajaccio20143 (National)4,5 Thierry LaureyStade Ange-Casanova6 000

Avant-saison

Relégations et promotions

Objectifs des clubs à l'intersaison 2014

Après avoir connu une saison difficile qui s’est soldée par une dix-huitième place au classement normalement synonyme de relégation, le club de La Berrichonne de Châteauroux a bénéficié d'un miracle grâce à ses appuis au sein de la LFP. [réf. nécessaire]Le club a en effet été repêché à la suite de l'interdiction d’accession de Luzenac. En cas de gain de cause de l'équipe de Luzenac, la Berrichonne restera en 2e division, créant une situation à 21 équipes. Le club pourra compter sur un nouvel entraineur, Pascal Gastien, qui sort d’une très belle saison avec Niort et sur des recrues expérimentés comme Roudet, Thil ou Bonnart pour encadrer les jeunes[1].

Pour le promu d’Orléans, l’objectif numéro un est le maintien. Le club fait son retour en deuxième division 22 ans après sa dernière participation. Le stade de la Source a subi des travaux considérables comme l’ajout d’une tribune supplémentaire afin de répondre aux besoins du monde professionnel. L’équipe drivée par Olivier Frapolli a conservé l’ossature de la montée et a recruté quelques joueurs comme l’attaquant Robert Maah ou encore Luigi Glombard[2].

L’autre promu, le GFC Ajaccio, effectue son retour à ce niveau un an seulement après l'avoir quitté. Les Gaziers veulent éviter de revivre la dernière saison passée en Ligue 2, afin de pérenniser le club dans le monde professionnel. Le groupe dirigé par Thierry Laurey a ainsi été renforcé par l’arrivée de l’expérimenté Grégory Pujol, ainsi que celles de David Ducourtioux et Matar Fall tout en ayant gardé le groupe de joueurs qui ont permis au club de monter. Le Gazélec affrontera l’ennemi de l’AC Ajaccio durant cette saison de Ligue 2, une première en championnat depuis de nombreuses saisons[3].

Compétition

Match US Créteil - Troyes du 18 octobre 2014

Règlement

Calcul des points :

  • 3 pts pour une victoire ;
  • 1 pt pour un match nul ;
  • 0 pt pour une défaite.

En cas d'égalité de points, les critères suivants sont appliqués :

  • Différence de buts générale ;
  • Nombre de buts marqués ;
  • Différence de buts particulière ;
  • Classement du fair-play.

L'organisation et la gestion du Championnat de France de Ligue 2 sont confiées à la Ligue de football professionnel, qui décerne le titre de champion de France de Ligue 2 au club dont l'équipe termine en tête du classement à l'issue de la dernière journée de la compétition.

À la fin de la saison, les trois premières équipes du classement accèdent à la Ligue 1. Les trois dernières équipes, classées de la 18e à la 20e place, devaient initialement être reléguées en National. Cependant, à la suite de la décision de la Ligue de rétrograder le Nîmes Olympique d'un échelon en fin de saison, seules les deux dernières équipes seront finalement reléguées[4]. Si le Nîmes Olympique finit néanmoins à l'une des trois premières places du classement, le club sera maintenu en Ligue 2 et les trois dernières équipes seront reléguées. Les équipes finalement promues ou reléguées seront remplacées par les trois dernières équipes de Ligue 1 (ou les deux dernières si le Nîmes Olympique se maintient), ainsi que par les trois premières équipes de National.

Le 20 mai 2015, la commission supérieure d'appel de la FFF infirme la décision de la ligue en ce qui concerne la rétrogradation administrative du Nîmes Olympique et décide de sanctionner le club de huit points de pénalités en début de saison prochaine[5]. À la suite de cette décision, le 18e de Ligue 2 sera relégué en National.

Classement général

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 ES Troyes AC 78 38 24 6 8 61 24+37
2 GFC Ajaccio P 65 38 18 11 9 49 37+12
3 Angers SCO 64 38 18 10 10 47 30+17
4 Dijon FCO 61 38 17 10 11 44 34+10
5 AS Nancy-Lorraine 58 38 15 13 10 53 39+14
6 Stade brestois 57 38 14 15 9 41 27+14
7 Le Havre AC 55 38 14 13 11 47 37+10
8 Stade lavallois MFC 54 38 11 21 6 41 34+7
9 AJ Auxerre 52 38 12 16 10 48 42+6
10 FC Sochaux-Montbéliard R 52 38 13 13 12 39 37+2
11 Chamois Niortais FC 50 38 11 17 10 41 42-1
12 Clermont Foot 49 38 12 13 13 43 47-4
13 Nîmes Olympique 46 38 12 10 16 44 57-13
14 US Créteil-Lusitanos 45 38 10 15 13 44 52-8
15 Tours FC 44 38 12 8 18 49 54-5
16 Valenciennes FC R 42 38 10 12 16 34 51-17
17 AC Ajaccio R 41 38 9 14 15 32 42-10
18 US Orléans LF P 40 38 9 13 16 36 47-11
19 LB Châteauroux 32 38 7 11 20 31 63-32
20 AC Arles-Avignon 30 38 7 9 22 31 59-28
Promotions et relégations
Abréviations

Leader (journée par journée)

Espérance sportive Troyes Aube ChampagneDijon Football Côte-d'OrStade brestois 29Dijon Football Côte-d'OrEspérance sportive Troyes Aube ChampagneTours Football Club

Résultats

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ACAGAZANGARLAUXBRECLECREDIJLAVLEHCHANANNIMNIOORLSOCTOUTROVAL
AC Ajaccio 0-31-12-11-12-11-20-11-00-00-11-12-00-10-02-30-21-02-12-1
Gazélec Ajaccio 0-21-03-11-11-11-12-02-01-01-01-01-02-03-23-23-01-10-42-0
Angers 1-02-02-00-01-23-03-01-02-01-01-13-13-00-02-10-02-00-30-0
Arles-Avignon 0-00-01-32-41-00-02-00-22-30-10-11-00-11-04-12-21-00-41-2
Auxerre 1-10-00-12-10-31-12-23-01-12-03-12-23-11-10-11-02-30-11-2
Brest 2-13-00-01-00-12-12-20-00-01-03-02-03-10-01-11-12-02-11-0
Clermont 1-13-42-03-11-11-01-02-50-01-03-30-13-01-11-00-02-21-00-0
Créteil 3-21-10-12-02-22-12-20-21-00-03-01-12-01-11-01-21-41-10-0
Dijon 3-01-11-11-01-01-01-02-11-01-10-13-14-51-02-11-00-30-11-1
Laval 0-00-23-21-01-12-23-11-11-01-11-01-10-11-11-12-22-12-13-1
Le Havre 2-11-11-02-02-11-13-11-11-00-11-10-12-01-13-11-10-13-23-1
Châteauroux 0-00-20-11-22-11-13-22-21-11-10-02-52-10-10-01-42-10-13-0
Nancy 2-01-00-01-12-12-11-23-11-11-12-16-00-01-22-21-12-12-00-1
Nîmes 1-12-03-22-20-10-00-10-12-20-03-31-01-13-20-12-13-21-22-0
Niort 1-01-12-11-11-10-00-01-31-10-31-03-01-43-21-10-11-11-03-0
Orléans 1-10-12-31-10-01-02-11-10-11-12-21-00-11-10-01-02-10-10-1
Sochaux 1-12-11-11-00-00-01-02-10-11-10-13-00-22-02-30-12-10-21-1
Tours 0-22-11-22-22-31-10-14-20-01-13-21-01-11-21-04-30-10-21-0
Troyes 2-01-12-14-01-21-02-02-01-00-02-24-11-02-04-11-02-01-00-0
Valenciennes 1-12-11-03-01-20-12-11-10-32-20-41-01-12-21-32-01-21-21-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques

Classement des buteurs

RangButeurClubButs
Note 1
Pen.
Note 2
Pas.
Note 3
J
Note 4
Min.
Note 5
Pts.
Note 6
1 Mickaël Le BihanLe Havre AC182116292235
2 Seydou KonéChamois niortais152413294022
3 Jonathan KodjiaAngers SCO153111230824
4 Youssouf HadjiAS Nancy-Lorraine140311226422
5 Karl Toko-EkambiFC Sochaux-Montbéliard142211294524
6 Youssef AdnaneTours FC/Stade brestois 2913131225638
7 Anthony Le TallecValenciennes FC134312279617
8 Nicolas FauvergueAC Ajaccio121212298320
9 Mana DembéléAS Nancy-Lorraine12328177217
104 joueurs11
142 joueurs10
162 joueurs9
185 joueurs8
235 joueurs7
2818 joueurs6
4618 joueurs5
6423 joueurs4
8724 joueurs3
11150 joueurs2
16181 joueurs1
Source : Classement des buteurs sur le site de la LFP


1 : Nombre de buts inscrits incluant le nombre de pénaltys
2 : Nombre de pénaltys
3 : Nombre de passes décisives
4 : Nombre de matchs durant lequel le joueur a marqué
5 : Temps de jeu total en minutes
6 : Nombre de points du club du buteur

Classement des passeurs

RangPasseurClubPas.
Note 1
CPA.
Note 1
J
Note 2
Min.
Note 3
1 Johan CavalliAC Ajaccio113102499
2 Florian MartinChamois niortais116113206
3 Maurice DaléAS Nancy-Lorraine10262839
4 Benjamin NivetESTAC Troyes8072087
5 Julio TavarèsDijon FCO7062584
6 Alexandre BonnetHavre AC6062639
7 Rémy DugimontClermont Foot 636151710
8 Loïc PuyoUS Orléans6661455
911 joueurs5
2022 joueurs4
4219 joueurs3
6150 joueurs2
111103 joueurs1
Source : classement des passeurs sur le site de la LFP


1 : Nombre de passes décisives (+) dont coups de pied arrêtés (-)
2 : Nombre de matchs joués (+)
3 : Temps de jeu total en minutes (-)

Évolution du classement

Journées / Clubs
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
Journées
promu
Journées
relégable






































Troyes6111122222323433211111111111111111111136
GFC Ajaccio221249139535255656655544633254432222222216
Angers1491011434686868789776666454332223333333314
Dijon8553211111111321122225345443356554455421
Nancy85681212734454424456889997667986886654452
Brest55712553463432112333322222525544445666617
Le Havre1917201313161275767689710111011111111101191110101110109777772
Laval81516171617158991110910101111877778998911111011910111111108
Auxerre2211141591313101012910977899988788108698778988892
Sochaux161114151819131311117875654444535677676756789991012
Niort813788106117891111151713141617171818161616131412121212121210101011112
Clermont15141819201818191718171817171517171415151615151515161617151413131313121212128
Nîmes44467716913121013131212141517141010101011101110879911111213131313
Créteil18891010811161216151516181616131516161212121213141213131314141414141414142
Tours192711141015181919202020191918181818171718181818181818181818151515151515222
Valenciennes1916192019202017151416171413131091011131516171717171716161617151616161616166
AC Ajaccio1218135668121615141212111112121212121413141414151515171715161718181817174
Orléans612323451014131314151414151613131413141313121213141415161718171717181833
Châteauroux162015161415192020171816181618181919191919191919191919192020202019191919191930
Arles-Avignon121817181711171819202019191920202020202020202020202020201919191920202020202033

Buts marqués par journée

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée.

855 buts (dont 63 sur penalty) ont été marqués durant la saison, soit en moyenne 22,5 par journée et 2,25 par match[6].

Plus grosses affluences de la saison

Palmarès
Rang Match Journée date Affluence
1 AS Nancy Lorraine - Angers SCOJ3715.05.1519 633
2 Valenciennes FC - GFC AjaccioJ3822.05.1519 308
3 ES Troyes AC - Valenciennes FCJ1003.10.1416 908
4 Angers SCO - Nîmes OlympiqueJ3822.05.1516 872
5 AS Nancy Lorraine - US CréteilJ1410.11.1416 544
6 AS Nancy Lorraine - Le Havre ACJ1227.10.1416 512
7 AS Nancy Lorraine - ES Troyes ACJ3324.04.1516 053
8 AS Nancy Lorraine - Chamois Niortais FCJ3110.04.1515 363
9 AS Nancy Lorraine - Clermont FootJ1819.12.1414 875
10 AS Nancy Lorraine - GFC AjaccioJ1003.10.1414 743

Affluences journée par journée

Ce graphique représente le nombre de spectateurs lors de chaque journée.

2 340 230 spectateurs ont assisté aux matchs de Ligue 2 tout au long de la saison 2014-2015, soit une moyenne de 61 585 par journée et de 6 159 par match[7].

Bilan de la saison

Notes et références

  1. Présentation Ligue 2 2014/2015 : Châteauroux, foot-national.com, 25 juillet 2014
  2. Présentation Ligue 2 2014/2015 : Orléans, foot-national.com, 25 juillet 2014
  3. Présentation Ligue 2 2014/2015 : GFC Ajaccio, foot-national.com, 25 juillet 2014
  4. « Matchs truqués : Nîmes rétrogradé », sur L'Equipe,
  5. « LIGUE 2 NÎMES Matches truqués: Des points de pénalité pour Nîmes, qui n'est plus rétrogradé », sur L'Equipe, (consulté le 20 mai 2015)
  6. Statistiques but sur lfp.fr
  7. « Affluences par journée », sur lfp.fr

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.