Championnat de France féminin de handball 1982-1983

Le championnat de France féminin 1982-1983 est la 32e édition du plus haut niveau de handball en France.

Championnat de France
féminin 1982-1983
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 32e
Lieu(x) France
Participants 18 équipes

Palmarès
Tenant du titre US Dunkerque
Vainqueur Bordeaux EC (3)
Deuxième Paris UC
Relégué(s) SLUC Nancy,
Stella Sports Saint-Maur,
PLM Conflans,
SA Mérignac,
CEP St-Nicolas d'Aliermont
Meilleure(s) buteuse(s) Carole Martin, 108 buts

Navigation

Le titre de champion de France de Nationale 1 est remporté pour la troisième fois par le Bordeaux EC[1] devant le Paris UC. L'US Dunkerque, tenant du titre, ne termine que septième.

Première phase

  • T : Tenant du titre
  • P : Promu de Nationale 2 en début de saisons

Poule A

Le classement final de la première phase est[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 ASUL Lyon 26 10 8 0 2 196 16036
2 Troyes OS 24 10 7 0 3 231 18348
3 US Dunkerque (T) 24 10 7 0 3 200 18218
4 USM Gagny (P) 18 10 4 0 6 161 201-40
5 ASPTT Strasbourg 14 10 2 0 8 176 189-13
6 JS Villersexel 14 10 2 0 8 174 223-49

Les résultats des matchs sont[3],[4],[2] :

  • Journée 1, 13-14 novembre 1982 : US Dunkerque - JS Villersexel 27-17 ; ASU Lyon - Troyes OS 26-24 ; ASPTT Strasbourg - USM Gagny 22-12.
  • Journée 2, 20-21 novembre 1982 : Troyes OS - JS Villersexel 31-17 ; ASU Lyon - ASPTT Strasbourg 17-15 ; US Dunkerque - USM Gagny 20-15.
  • Journée 3, 27-28 novembre 1982 : Troyes OS - US Dunkerque 24-18 ; ASU Lyon - USM Gagny 17-8 ; ASPTT Strasbourg - JS Villersexel 21-14.
  • Journée 4, 4-5 décembre 1982 : US Dunkerque - ASU Lyon 21-18 ; Troyes OS - ASPTT Strasbourg 26-18 ; JS Villersexel - USM Gagny 23-19.
  • Journée 5, 11-12 décembre 1982 : US Dunkerque - ASPTT Strasbourg 20-19 ; ASU Lyon - JS Villersexel 20-17 ; Troyes OS - USM Gagny 25-14.
  • Journée 6, 8-9 janvier 1983 : US Dunkerque - JS Villersexel 15-13 ; ASU Lyon - Troyes OS 16-14 ; USM Gagny - ASPTT Strasbourg 19-16.
  • Journée 7, 15-16 janvier 1983 : Troyes OS - JS Villersexel 27-18 ; ASU Lyon - ASPTT Strasbourg 18-13 ; US Dunkerque - USM Gagny match remis.
  • Journée 8, 22-23 janvier 1983 : Troyes OS - US Dunkerque 23-19 ; USM Gagny - ASU Lyon 19-18 ; JS Villersexel - ASPTT Strasbourg 22-21.
  • Journée 9, 29-30 janvier 1983 : Lyon - US Dunkerque 23-13 ; Troyes OS - ASPTT Strasbourg 18 - 16 ; USM Gagny - JS Villersexel 19-17.
  • Journée 10, 5-6 février 1983 : US Dunkerque - ASPTT Strasbourg 23-15 ; ASU Lyon - JS Villersexel 23 - 16 ; USM Gagny - Troyes OS 21-19.

Poule B

Le classement final de la première phase est[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris UC 24 10 7 0 3 174 13440
2 ASPTT Nice 24 10 7 0 3 164 14618
3 ES Besançon* 24 10 7 0 3 187 1852
4 ASPTT Bar-le-Duc 20 10 5 0 5 180 16911
5 SLUC Nancy (P) 16 10 4 0 3 121 141-20
6 Racing Club de France 10 10 0 0 10 145 196-51

*Faute d'infrastructures, l'AS Chemaudin a fusionné avec l'ES Besançon et évolue désormais sous ce nom[5].

Les résultats des matchs sont[3],[4],[2] :

  • Journée 1, 13-14 novembre 1982 : PUC - ES Besançon 25-14 ; ASPTT Bar-le-Duc - RCF 19-17 ; ASPTT Nice - SLUC Nancy 15-14.
  • Journée 2, 20-21 novembre 1982 : ES Besançon - ASPTT Bar-le-Duc 21-16 ; RCF - ASPTT Nice match remis ; PUC - SLUC Nancy 15-11.
  • Journée 3, 27-28 novembre 1982 : PUC - ASPTT Bar-le-Duc 17-16 ; SLUC Nancy - RCF 15-12 ; ES Besançon - ASPTT Nice 17-15.
  • Journée 4, 4-5 décembre 1982 : PUC - RCF 23-13 ; ASPTT Nice - ASPTT Bar-le-Duc 17-16 ; ES Besançon - SLUC Nancy 15-14.
  • Journée 5, 11-12 décembre 1982 : PUC - ASPTT Nice 18-17 ; ES Besançon - RCF 18-17 ; ASPTT Bar-le-Duc - SLUC Nancy 16-11.
  • Journée 6, 8-9 janvier 1983 : ES Besançon - PUC 18-14 ; ASPTT Bar-le-Duc - RCF 23-17 ; ASPTT Nice - SLUC Nancy 19-18.
  • Journée 7, 15-16 janvier 1983 : ASPTT Bar-le-Duc - ES Besançon 28-17 ; ASPTT Nice - RCF 18-14 ; PUC - SLUC Nancy match remis
  • Journée 8, 22-23 janvier 1983 : PUC - ASPTT Bar-le-Duc 25 - 17 ; SLUC Nancy - RCF 20 - 14 ; ES Besançon - ASPTT Nice 21 - 16.
  • Journée 9, 29-30 janvier 1983 : PUC - RCF 17 - 9 ; ASPTT Nice - ASPTT Bar-le-Duc 16 - 14 ; SLUC Nancy - ES Besançon 22 -19.
  • Journée 10, 5-6 février 1983 : ASPTT Nice - PUC 18 14 ; ES Besançon - RCF 27 - 18 ASPTT Bar-le-Duc - SLUC Nancy 15 - 11.

Poule C

Le classement final de la première phase est[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Bordeaux EC 30 10 10 0 0 263 128135
2 AS Mantes 25 10 7 1 2 222 19527
3 Stella Sports Saint-Maur (P) 21 10 4 3 2 164 181-17
4 SA Mérignac (P) 17 10 3 1 6 201 239-38
5 CEP St-Nicolas d'Aliermont 15 10 2 1 7 157 199-42
6 PLM Conflans 12 10 0 2 8 167 232-65

Les résultats des matchs sont[3],[4],[2] :

  • Journée 1, 13-14 novembre 1982 : SA Mérignac - PLM Conflans 25-24 ; AS Mantes - CEP St-Nicolas d'Aliermont 23-12 ; Bordeaux EC - Stella Sports Saint-Maur 24-9.
  • Journée 2, 20-21 novembre l982 : AS Mantes - SA Mérignac 31-21 ; Bordeaux EC - CEP St-Nicolas d'Aliermont 23-8 ; Stella Sports Saint-Maur - PLM Conflans 21-17.
  • Journée 3, 27-28 novembre 1982 : AS Mantes - PLM Conflans 29-17 ; Stella Sports Saint-Maur - CEP St-Nicolas d'Aliermont 14-13 ; Bordeaux EC - SA Mérignac 24-8.
  • Journée 4, 4-5 décembre 1982 : PLM Conflans - CEP St-Nicolas d'Aliermont ; 15-15 Bordeaux EC - AS Mantes 29-15 ; Stella Sports Saint-Maur - SA Mérignac 18-16.
  • Journée 5, 11-12 décembre 1982 : Bordeaux EC - PLM Conflans 33-18 ; CEP St-Nicolas d'Aliermont - SA Mérignac 25-18 ; Stella Sports Saint-Maur - AS Mantes 19-19.
  • Journée 6, 8-9 janvier 1983 : SA Mérignac - PLM Conflans 30-26 ; AS Mantes - CEP St-Nicolas d'Aliermont 20-17 ; Bordeaux EC - Stella Sports Saint-Maur 23-9.
  • Journée 7, 15-16 janvier 1983 : AS Mantes - SA Mérignac 25-24 Bordeaux EC - CEP St-Nicolas d'Aliermont 29-13 ; PLM Conflans - Stella Sports Saint-Maur match remis
  • Journée 8, 22-23 janvier 1983 : AS Mantes - PLM Conflans 21-18 ; Stella Sports Saint Maur - CEP St Nicolas d'Abermont 26-18 ; Bordeaux EC - SA Mérignac 28 -16.
  • Journée 9, 29-30 janvier 1983 : St-Nicolas d'Aliermont - PLM Conflans 17-7 ; Bordeaux EC - AS Mantes 22-20 ; Stella Sports Saint Maur SA Mérignac 19 -19.
  • Journée 10, 5-6 février 1983 : Bordeaux EC - PLM Conflans 28 - 12 ; SA Mérignac - CEP St-Nicolas d'Aliermont 24-19 ; AS Mantes - Stella Sports Saint Maur 19-16.

Deuxième phase

Poule haute

Les classement final est[6],[7] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Bordeaux EC 27 10 8 1 1 229 17554
2 Paris UC 22 10 5 2 3 193 1876
3 ASUL Lyon 20 10 5 0 5 183 191-8
4 AS Mantes 20 10 4 2 4 202 213-11
5 Troyes OS 16 10 3 0 7 219 244-25
6 ASPTT Nice 15 10 2 1 7 199 215-16
  • Champion de France


Le Bordeaux EC est champion de France

Les résultats des matchs sont[6],[7] :

  • Journée 1 & 2 : report des résultats des équipes issues d'une même poule.
  • Journée 3, 26-27 février 1983 : Paris UC - AS Mantes 19-19 ; Nice - Troyes 28-30 ; Bordeaux EC - ASU Lyon 22-17.
  • Journée 4, 12-13 mars 1983 : AS Mantes - ASPTT Nice ; 24-20 Troyes OS - Bordeaux EC 14-20 ; ASU Lyon - Paris UC 18-23.
  • Journée 5, 19-20 mars 1983 : Paris UC - Bordeaux EC 22-21 ; ASPTT Nice - ASU Lyon 15-16 ; AS Mantes - Troyes OS 26-24.
  • Journée 6, 26-27 mars 1983 : Bordeaux EC - ASPTT Nice 22-12 ; Troyes OS - Paris UC 26-24 ; ASU Lyon - AS Mantes 22-18.
  • Journée 7, 16-17 avril 1983 : AS Mantes - Paris UC 17-17 ; Troyes OS - ASPTT Nice 30-26 ; ASUL Lyon - Bordeaux EC 16-18.
  • Journée 8, 23-24 avril 1983 : Paris - ASU Lyon 16-13 ; Bordeaux EC - Troyes OS 30-21 ; ASPTT Nice - AS Mantes 23-16.
  • Journée 9, 7-8 mai 1983 : ASUL Lyon - ASPTT Nice 23-18 ; Troyes OS - AS Mantes 21-24 ; Bordeaux EC - Paris UC 23-16.
  • Journée 10, 14-15 mai 1983 : AS Mantes - ASUL Lyon 23-16 ; ASPTT Nice - Bordeaux EC 22-22 Paris UC - Troyes OS 24-15.

Poule de classement A

Les classement final est[6],[7] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 US Dunkerque (T) 22 10 8 1 1 223 16162
2 ASPTT Bar-le-Duc 23 10 7 1 2 209 17930
3 SLUC Nancy (P) 21 10 4 3 3 170 15218
4 JS Villersexel 19 10 3 3 4 187 1834
5 Stella Sports Saint-Maur (P) 11 10 3 1 6 170 194-24
6 PLM Conflans 11 10 0 1 8 139 229-90
  • T : Tenant du titre
  • P : Promu de Nationale 2 en début de saisons
  • Qualifié pour les barrages de relégation
  • Relégué en Nationale 2
  • Forfait pour la saison 83-84 (dissolution)


Le SLUC Nancy est dissous au profit de la JS Villersexel qui est repêché[8].

Les résultats des matchs sont[6],[7] :

  • Journée 1 & 2 : report des résultats des équipes issues d'une même poule.
  • Journée 3, 26-27 février 1983 : US Dunkerque - PLM Conflans 30-10 ; JS Villersexel - SLUC Nancy 19-19 ; Stella Saint-Maur - ASPTT Bar-le-Duc 20-21.
  • Journée 4, 12-13 mars 1983 : PLM Conflans - JS Villersexel 16-18 ; SLUC Nancy - Stella Saint-Maur 16-12 ; ASPTT Bar-le-Duc - US Dunkerque 22-26.
  • Journée 5, 19-20 mars 1983 : US Dunkerque - Stella Saint-Maur 26-12 ; PLM Conflans - SLUC Nancy 12-20 ; JS Villersexel - ASPTT Bar-le-Duc 19-19.
  • Journée 6, 26-27 mars 1983 : Stella Saint-Maur - JS Villersexel 22-19 ; SLUC Nancy - US Dunkerque 16-14 ; ASPTT Bar-le-Duc - PLM Conflans 27-17.
  • Journée 7, 16-17 avril 1983 : PLM Conflans - US Dunkerque 20-25 ; SLUC Nancy - JS Villersexel 18-18 ; ASPTT Bar-le-Duc - Stella Saint-Maur 23-18.
  • Journée 8, 23-24 avril 1983 : US Dunkerque - ASPTT Bar-le-Duc 25-21 ; Stella Saint-Maur - SLUC Nancy 20-19 ; JS Villersexel - PLM Conflans 26-9.
  • Journée 9, 7-8 mai 1983 : ASPTT Bar le Duc - JS Villersexel 21-18 ; Stella Sports St Maur - US Dunkerque 15-20 ; SLUC Nancy - PLM Conflans : 25-11.
  • Journée 10, 14-15 mai 1983 : PLM Conflans - ASPTT Bar le Duc 14-24 ; JS Villersexel - Stella Sports St Maur 20-17 ; US Dunkerque - SLUC Nancy 15-15.

Poule de classement B

Les classement final est[6],[7] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 ES Besançon 26 10 7 2 1 196 17026
2 USM Gagny (P) 24 10 7 0 3 187 17314
3 ASPTT Strasbourg 22 10 5 2 3 175 1678
4 Racing Club de France 18 10 4 0 6 174 185-11
5 SA Mérignac (P) 16 10 3 0 7 190 207-17
6 CEP St-Nicolas d'Aliermont 14 10 1 2 7 157 177-20
  • P : Promu de Nationale 2 en début de saisons
  • Qualifié pour les barrages de relégation
  • Relégué en Nationale 2

Les résultats des matchs sont[6],[7] :

  • Journée 1 & 2 : report des résultats des équipes issues d'une même poule.
  • Journée 3, 26-27 février 1983 : USM Gagny - CEP St-Nicolas d'Aliermont 16-14; ASPTT Strasbourg - RCF 19-17 ; SA Mérignac - ES Besançon 22-23.
  • Journée 4, 12-13 mars 1983 : CEP d'Aliermont - ASPTT Strasbourg 11-11 ; ES Besançon - USM Gagny 20-17 ; RCF - SA Mérignac 19-17.
  • Journée 5, 19-20 mars 1983 : SA Mérignac 26-18 ; ASPTT Strasbourg - ES Besançon 14-14 ; CEP St-Nicolas d'Aliermont - RCF 18-20.
  • Journée 6, 26-27 mars 1983 : ES Mérignac - ASPTT Strasbourg 20-14 ; RCF - USM Gagny 23-16 ; ES Besançon - CEP St-Nicolas d'Aliermont 13-13.
  • Journée 7, 16-17 avril 1983 : RCF - ASPTT Strasbourg 16-20 ; CEP St-Nicolas d'Aliermont - USM Gagny 10-20 ; ES Besançon - SA Mérignac 20-15.
  • Journée 8, 23-24 avril 1983 : USM Gagny - ES Besançon 20-19 ; SA Mérignac - RCF 18-16 ; ASPTT Strasbourg - CEP St-Nicolas d'Aliermont 20-16.
  • Journée 9, 7-8 mai 1983 : ES Besançon - ASPTT Strasbourg 21-15 ; RCF - CEP St Nicolas d'Aliermont 14-12 ; SA Mérignac - USM Gagny : 17-21.
  • Journée 10, 14-15 mai 1983 : ASPTT Strasbourg - SA Mérignac 24-21 ; CEP St Nicolas d'Aliermont - ES Besançon 19-21 ; USM Gagny - RCF 20-14.

Barrages de relégation

La JS Villersexel est battu d'un but par Montpellier et est donc relégué avant d'être repêché après la dissolution du SLUC Nancy[8].

Le Racing Club de France s'est quant lui maintenu, probablement face à l'UJLRS Le Mans, demi-finaliste de Nationale II[7].

Effectif du champion de France

L'effectif du Bordeaux EC, champion de France, était[9] :

Gardiennes de but
  • Jacqueline Brigout
  • Annie Camus
Joueuses de champs
  • Hélène Moulinier
  • Sylvie Castel
  • Dominique Trias
  • Olivia Nicollon
  • Sophie Labegorre
  • Véronique Boutinaud
  • Agnès Feynie
  • Lydia Julians
  • Florence Massarin
  • Christine Carré.
Entraîneur
  • Christine Carré

Statistiques

Le triangle d'or qui distingue les meilleures marqueuses est[10] :

  1. Carole Martin (Troyes OS) 108 buts, Triangle d'Or
  2. Sophie Labegorre (Bordeaux EC), 84 buts Triangle d'Argent
  3. Dominique Trijoulet (SA Mérignac), 79 buts Triangle de Bronze.

Références

  1. « Hand-ball : bulletin fédéral n°190 : Le BEC Champion », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 32
  2. « Hand-ball : bulletin fédéral n°187 : Phase 1 - Résultats J8 à J10 + classement final », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 32
  3. « Hand-ball : bulletin fédéral n°185 : Phase 1 - Résultats J1 à J4 », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 57
  4. « Hand-ball : bulletin fédéral n°186 : Phase 1 - Résultats J5 à J7 », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 59
  5. « Saison 1982/1983 de l'ES Besançon », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 184, , p. 49-50 (lire en ligne, consulté le 10 octobre 2019)
  6. « Hand-ball : bulletin fédéral n°189 : Phase 2 - Résultats J3 à J8 + classement J8 », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 46
  7. « Hand-ball : bulletin fédéral n°190 : Phase 2 - Résultats J9 et J10 », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 59
  8. « Hand-ball : bulletin fédéral n°190 : La JS Villersexel 83-84 », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 46
  9. « Hand-ball : bulletin fédéral n°195 : Effectif 83-84 du Bordeaux EC », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 37
  10. « Hand-ball : bulletin fédéral n°191 : Triangle d'Or », Fédération française de handball, (consulté le 10 octobre 2019), p. 46

Voir aussi

  • Portail du handball
  • Portail des années 1960
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.