Championnat de France masculin de handball de D2 1993-1994

La Nationale 1 fédérale 1993-1994 est la quarante-deuxième édition du Championnat de France masculin de handball de deuxième division, le deuxième plus haut niveau de handball en France.

2e Division 1993-1994
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 42e
Lieu(x) France
Date du
au
Participants 28 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 2e échelon
Niveau supérieur Nationale 1 Performance

Palmarès
Tenant du titre Massy 91 Finances
Vainqueur UMS Pontault-Combault,
Deuxième Nice HB Côte d'Azur
Promu(s) UMS Pontault-Combault,
SO Chambéry
Relégué(s) HBC Hainaut

Navigation

Le titre de champion de France est remporté par l'UMS Pontault-Combault, vainqueur en finale du Nice HB Côte d'Azur. Néanmoins, Nice ayant renoncé à participer à la Nationale 1 Performance[1], le SO Chambéry est le second club promu en compagnie de Pontault-Combault.

Enfin, du fait que la saison 1994-1995 passe à 36 équipes, aucun club n'est relégué en dehors du HBC Hainaut, probablement relégué pour raisons financières.

Phase de poule

Qualifié pour la finale et promu en 1re Division
Qualifié pour les barrages de promotion
Relégation en 3e Division : aucun, passage à 36 clubs
(R) Relégué de 1re Division en début de saison : aucun, passage à 16 clubs
(P) Promu de 3e Division en début de saison.

Poule 1

Le classement final de la poule 1 est[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 UMS Pontault-Combault 75 26 23 3 0 750 534216
2 US Saintes CC (P) 69 26 21 1 4 749 622127
3 AC Boulogne-Billancourt (P) 60 26 15 4 7 657 58770
4 HBC Villeneuve d'Ascq 57 26 14 3 9 621 57051
5 Stade français Issy-les-Moulineaux (P) 55 26 14 1 11 665 64718
6 JAD Villemomble 54 26 14 0 12 608 617-9
7 CJF Saint-Malo (P) 52 26 11 4 11 661 663-2
8 HBC Gien Loiret (P) 51 26 12 1 13 621 652-31
9 ES Falaise (P) 50 26 11 2 13 588 57315
10 RSC Montreuil (P) 48 26 11 0 15 636 639-3
11 Angers Noyant Handball (P) 44 26 8 2 16 539 571-32
12 Dreux AC (P) 42 26 7 2 17 615 694-79
13 OSM Lomme (P) 42 26 8 0 18 565 659-94
14 HBC Hainaut 29 26 1 1 24 550 797-247

Poule 2

Le classement final de la poule 2 est[2] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Nice HB Côte d'Azur (P) 70 26 22 0 4 618 507111
2 SO Chambéry (P) 62 26 16 4 6 587 55136
3 Istres Sports (P) 57 26 13 5 8 587 55433
4 Sporting Toulouse 31 56 26 14 2 10 600 56337
5 ES St-Martin-d'Hères 56 26 12 6 8 589 57217
6 HB Mougins Mouans-Sartoux (P) 51 26 11 3 12 635 639-4
7 HBC Carcassonne (P) 51 26 11 3 12 577 581-4
8 SE Beaune (P) 48 26 10 2 14 589 614-25
9 SLUC Nancy COS Villers (P) 47 26 10 1 15 538 549-11
10 Aix UC (P) 47 26 8 5 13 526 538-12
11 Mulhouse Sud Alsace 47 26 9 3 14 575 600-25
12 ASL Robertsau (P) 47 26 9 3 14 492 523-31
13 SMEC Metz 46 26 10 0 16 485 553-68
14 ES Besançon (P) 43 26 7 3 16 522 576-54

Phase finale

Finale

Équipe 1StatutÉquipe 2StatutTotalAllerRetour
UMS Pontault-Combault1er poule 1 N1FNice HB Côte d'Azur1er poule 2 N1F43 – 3725 – 22[3]18 – 15[4]

L'UMS Pontault-Combault est champion de France de Nationale 1 Fédérale.

Barrages de promotion

Les barrages de relégation opposent les 2e de chacune des 2 poules de N1 fédérale (D2) aux 5e et 6e de la poule basse de N1 performance (D1). Les vainqueurs de ces matchs sont maintenus ou promus en N1 performance en compagnie des deux vainqueurs de poule de N1 fédérale :

Équipe 1StatutÉquipe 2StatutTotalAllerRetour
US Saintes2e poule 1SC Sélestat5e de la poule basse de D1? – ?20 – 24[5]? – ?
SO Chambéry2e poule 2Girondins de Bordeaux HBC6e de la poule basse de D1? – ?21 – 23[5]? – ?

Le SC Sélestat et les Girondins de Bordeaux HBC se maintiennent en Nationale 1 Performance (D1) tandis que l'US Saintes et le SO Chambéry restent en Nationale 1 fédérale (D2).

Néanmoins, le Nice HB Côte d'Azur a renoncé à participer à la Nationale 1 Performance[1] et c'est alors le SO Chambéry qui est le second club promu.

Références

Voir aussi

  • Portail du handball
  • Portail des années 1990
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.