Championnat du monde d'échecs 2012

Le Championnat du monde d'échecs 2012 est un match d'échecs en douze parties, avec un éventuel tie-break en cas d'égalité, organisé par la Fédération internationale des échecs, du 10 au 31 mai 2012 à Moscou[1]. Il oppose le champion du monde sortant, l'Indien Viswanathan Anand, à l'Israélien Boris Guelfand, vainqueur[2] du tournoi des candidats de 2011. Après une égalité 6-6 sur les parties lentes, Anand bat Guelfand (2,5 à 1,5) lors de 4 parties semi-rapides et conserve son titre.

Championnat du monde d'échecs 2012
Portraits du champion en titre (gauche) et du challenger (droite)
Lieu du championnat Moscou ( Russie)
Date du championnat 10 au 31 mai 2012
Date du classement Elo retenu 1er mai 2012
Joueurs
Champion Challenger
Nom Viswanathan Anand Boris Guelfand
Nationalité Inde Israël
Âge lors du championnat 42 ans 43 ans
Qualification Vainqueur du championnat du monde 2010 Vainqueur du tournoi des candidats 2011
Classement
Elo
2791
(4e mondial)
2727
(20e mondial)

Vainqueur

Viswanathan Anand

Organisation

Désignation des deux participants

Guelfand et Anand à Moscou en 2012.

Le processus de détermination des deux opposants a plusieurs fois varié en 2008 et 2009. Selon la version publiée par la FIDE en juin 2009[3] (qui n'a subi depuis lors que des amendements mineurs), le championnat du monde 2012 oppose :

Match pour le titre

Championnat du monde à Moscou.
Poutine, Anand et Guelfand à Moscou.

Prix

Le match est sponsorisé par l'homme d'affaires russe Andreï Filatov. Les joueurs se partageront le prix de 1 900 000  60 % revenant au vainqueur et 40 % au perdant[4].

Encadrement

Anand est secondé par Surya Ganguly, Peter Heine Nielsen, Rustam Qosimjonov et Radosław Wojtaszek. Guelfand est secondé par Alexander Huzman, Maxim Rodshtein et Pavel Eljanov[4].

Parties lentes

Le match final pour le titre est en 12 parties, à la cadence de 2 heures pour 40 coups, 1 heure pour les 20 coups suivants et 15 minutes pour le reste de la partie, avec un incrément de 30 secondes par coup à partir du 61e coup[4].

Le championnat est arbitré par l'Arménien Ashot Vardapetian. Son adjoint est le Canadien Hal Bond.

En cas d'égalité

En cas d'égalité entre les deux joueurs à l'issue des douze parties, une journée de tie-breaks est prévue, avec quatre parties rapides (25 minutes plus 10 secondes d'incrément à chaque coup). En cas de nouvelle égalité, jusqu'à cinq matchs de deux parties en blitz (5 minutes plus 3 secondes d'incrément) sont prévus. Si l'égalité demeure, une partie mort subite, dite « Armageddon », est organisée : 5 minutes pour les blancs contre 4 pour les noirs, qui sont déclarés gagnants en cas de partie nulle[5].

Résultats

Match Anand – Guelfand

Parties lentes

PartieDateAnandGuelfand Ouverture Nombre
de coups
Score
1Vendredi 11 mai½½ Défense Grünfeld
(code ECO D85)
24Égalité 0,5 – 0,5
2Samedi 12 mai½½Défense semi-slave
(code ECO D45)
25Égalité 1 – 1
3Lundi 14 mai½½Défense néo-Grünfeld
(code ECO D70)
37Égalité 1,5 – 1,5
4Mardi 15 mai½½Défense semi-slave
(code ECO D45)
34Égalité 2 – 2
5Jeudi 17 mai½½Défense sicilienne,
variante Svechnikov
(code ECO B33)
27Égalité 2,5 – 2,5
6Vendredi 18 mai½½Défense semi-slave
(code ECO D45)
29Égalité 3 – 3
7Dimanche 20 mai01Défense semi-slave
(code ECO D45)
38Guelfand mène 4 – 3
8Lundi 21 mai10Défense est-indienne
(code ECO E60)
17Égalité 4 – 4
9Mercredi 23 mai½½Défense nimzo-indienne,
variante Rubinstein
(code ECO E54)
49Égalité 4,5 – 4,5
10Jeudi 24 mai½½Défense sicilienne,
attaque Rossolimo
(code ECO B30)
25Égalité 5 – 5
11Samedi 26 mai½½Défense nimzo-indienne,
variante Rubinstein
(code ECO E54)
24Égalité 5,5 – 5,5
12Lundi 28 mai½½Défense sicilienne,
attaque Rossolimo
(code ECO B30)
22Égalité 6 – 6

À la suite de cette égalité de score en parties lentes des parties de départage ont eu lieu.

Miniature lors de la partie 8
Partie 8 Anand – Guelfand 1 – 0
abcdefgh
8
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position finale après 17. Df2 venant de la case d2
Anand – Guelfand 1 – 0 en 17 coups.
Le gain le plus rapide lors d’un championnat du monde (cadence longue)

1. d4 Cf6 2. c4 g6 3. f3 c5 4. d5 d6 5. e4 Fg7 6. Ce2 0–0 7. Cec3 Ch5 8. Fg5 Ff6 9. Fxf6 exf6 10. Dd2 f5 11. exf5 Fxf5 12. g4 Te8+ 13. Rd1 Fxb1 14. Txb1 Df6 15. gxh5 Dxf3+ 16. Rc2 Dxh1 17. Df2 (la dame est enfermée, par exemple 17... Cc6 18. dxc6 Dxc6 19. Fd3 avantage blancs) 1-0 Lors de la conférence de presse, Guelfand a avoué de ne pas avoir vu Df2[6].

Partie 12
Partie 12 Anand – Guelfand ½ – ½
abcdefgh
8
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position finale après 22. FxFe7 venant de la case c5
Anand – Guelfand ½½ en 22 coups (12e partie[7])

, 1. e4 c5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 e6 4. Fxc6 bxc6 5. d3 Ce7 6. b3 d6 7. e5 Cg6 8. h4 Cxe5 9. Cxe5 dxe5 10. Cd2 c4 11. 11. Cxc4 Fa6 12. Df3 Dd5 13. Dxd5 cxd5 14. Cxe5 f6 15. Cf3 e5 16. O-O Rf7 17. c4 Fe7 18. Fe3 Fb7 19. cxd5 Fxd5 20. Tfc1 a5 21. Fc5 Thd8 22. Fxe7 nulle.

Parties de départage

Les parties de départage ont eu lieu le mercredi 30 mai.

PartieAnandGuelfandOuvertureNombre
de coups
Score
1½½Défense semi-slave
(code ECO B46)
32Égalité 0,5 – 0,5
210Sicilienne Rossolimo
(code ECO B30)
77Anand mène 1,5 – 0,5
3½½Défense semi-slave
(code ECO D12)
59Anand mène 2 – 1
4½½Défense sicilienne
(code ECO B51)
56Anand gagne 2,5 – 1,5
Partie 2 : la partie décisive
Partie 2 (départage) Anand – Guelfand 1 – 0
abcdefgh
8
8
77
66
55
44
33
22
11
abcdefgh
Position finale après 77. Tb8 venant de g8
Anand – Guelfand 1 – 0 en 77 coups

1. e4 c5 2. Cf3 Cc6 3. Fb5 e6 4. Fxc6 bxc6 5. b3 e5 6. Cxe5 De7 7. d4 d6 8. Cxc6 Dxe4+ 9. De2 Dxe2+ 10. Rxe2 Fb7 11. Ca5 Fxg2 12. Tg1 Fh3 13. dxc5 dxc5 14. Cc3 0–0–0 15. Ff4 Fd6 16. Fxd6 Txd6 17. Tg5 Cf6 18. Txc5+ Rb8 19. Cc4 Te8+ 20. Ce3 Cg4 21. Ccd5 Cxe3 22. Cxe3 Fg4+ 23. f3 Fc8 24. Te1 Th6 25. Th1 The6 26. Tc3 f5 27. Rd2 f4 28. Cd5 g5 29. Td3 Te2+ 30. Rc1 Tf2 31. h4 Tee2 32. Tc3 Fb7 33. Td1 gxh4 34. Cxf4 Te8 35. Th1 Tc8 36. Txc8+ Fxc8 37. Txh4 Ff5 38. Th5 Fxc2 39. Tb5+ Ra8 40. Cd5 a6 41. Ta5 Rb7 42. Cb4 Fg6 43. Cxa6 Txf3 44. Cc5+ Rb6 45. b4 Tf4 46. a3 Tg4 47. Rd2 h5 48. Cd7+ Rb7 49. Ce5 Tg2+ 50. Rc3 Fe8 51. Cd3 h4 52. Te5 Fg6 53. Cf4 Tg3+ 54. Rd4 Fc2 55. Th5 Txa3 56. Txh4 Tg3 57. Cd5 Tg5 58. b5 Ff5 59. Th6 Fg4 60. Tf6 Tf5 61. Tb6+ Ra7 62. Tg6 Ff3 63. Tg7+ Rb8 64. Cc3 Fb7 65. Rc4 Ff3 66. Rb4 Fd5 67. Ca4 Tf7 68. Tg5 Ff3 69. Cc5 Rc7 70. Tg6 Rd8 71. Ra5 Tf5 72. Ce6+ Rc8 73. Cd4 Tf8 74. Cxf3 Txf3 75. Rb6 Tb3 76. Tg8+ Rd7 77. Tb8 1-0.

Tournoi des candidats de 2011

Le challenger de Viswanathan Anand, champion du monde en titre, a été désigné à la suite d'un tournoi à élimination directe. Les parties ont été disputées à Kazan, en Russie, du 3 au 27 mai 2011[8]. C'est finalement l’Israélien Boris Guelfand qui l'emporte, et gagne le droit de rencontrer Anand en 2012.

Participants au tournoi des candidats

Les huit candidats au championnat du monde sont :

En juillet 2010, Veselin Topalov menace de se retirer du cycle si son quart de finale est organisé en Russie, mais décide finalement de participer.

Début novembre 2010, Magnus Carlsen, alors no 2 mondial, annonce lui aussi qu'il se retire du cycle[9], et il est remplacé par Aleksandr Grichtchouk, no 15 mondial au 1er janvier 2010[10].

Plan des rencontres

Un système de têtes de série est mis en place (à partir de la liste Elo du 1er janvier 2010) afin de désigner les oppositions des quarts de finale.

Quarts de finale Demi-finales Finale
             
  Veselin Topalov  1.5
  Gata Kamsky  2.5  
  Gata Kamsky  2 (2)
 
    Boris Guelfand  2 (4)  
  Boris Guelfand  2.5
  Shakhriyar Mamedyarov  1.5  
  Boris Guelfand  3.5
 
    Aleksandr Grichtchouk  2.5
  Levon Aronian  2 (1.5)
 
  Aleksandr Grichtchouk  2 (2.5)  
  Aleksandr Grichtchouk  2 (3.5)
 
    Vladimir Kramnik  2 (2.5)  
  Vladimir Kramnik  2 (5)
  Teimour Radjabov  2 (3)  

Quarts de finale

Le vainqueur de chaque quart de finale est le meilleur d'un match en quatre parties classiques (et si nécessaire, un match de départage au meilleur de quatre parties rapides, puis éventuellement des parties blitz). Les surprises sont les éliminations de Levon Aronian et Veselin Topalov, no 3 et no 7 mondiaux.

Demi-finales

Le format est le même que pour les quarts de finale. L'ancien champion du monde Vladimir Kramnik est défait par Aleksandr Grichtchouk dans les départages en parties blitz. Et Boris Guelfand se défait de Gata Kamsky.

Finale

Après 5 parties nulles, l’Israélien Boris Guelfand gagne la sixième et dernière partie, et donc le droit de défier Anand en 2012 pour le titre mondial.

Notes et références

Bibliographie

  • (en) Andre Schulz, The Big Book of World Chess Championships : 46 Title Fights — from Steinitz to Carlsen, Alkmaar, New in Chess, , 351 p. (ISBN 978-90-5691-635-0), p. 302-310

Liens externes

  • Portail des échecs
  • Portail des années 2010
  • Portail de Moscou
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.