Championnat du monde d'échecs junior

Le championnat du monde d'échecs junior est une compétition annuelle réservée aux jeunes joueurs qui ont moins de 20 ans au 1er janvier de l'année en cours. Elle est organisée par la Fédération internationale des échecs (FIDE).

Pour le championnat du monde des moins de dix-huit ans, voir Championnat du monde d'échecs de la jeunesse.
Le podium du championnat du monde junior en 2012 : Ding Liren (bronze), Aleksandr Ipatov (or) et Richárd Rapport (argent).

Historique

Le podium du championnat du monde de 1980 : Ivan Morovic (bronze), Garry Kasparov (or) et Nigel Short (argent).
Les vainqueurs du championnat du monde de 2008 : Gupta et Dronavali.

Le championnat du monde junior eut lieu pour la première fois en 1951 à Birmingham à l'initiative du Britannique William Ritson-Morry. Il a ensuite été organisé tous les deux ans jusqu'en 1973 où il est devenu annuel. Depuis 1983, une compétition féminine est également organisée.

Chaque fédération membre de la FIDE peut choisir un représentant, sauf pour le pays hôte qui peut en choisir deux. Certains joueurs accèdent à la compétition en fonction de leur classement Elo ou de leur résultat dans l'édition précédente. Depuis 1975, le format du tournoi est un système suisse.

À l'origine, le vainqueur recevait le titre de maître international. Actuellement, le vainqueur du tournoi reçoit le titre de grand maître international (ou grand maître international féminin pour le tournoi féminin), les deuxième et troisième reçoivent le titre de maître international (mixte ou féminin).

Cinq gagnants de ce tournoi sont devenus champions du monde d'échecs : chez les femmes Zhu Chen (victorieuse par deux fois), et chez les hommes : les Russes Boris Spassky, Anatoli Karpov, Garry Kasparov et l'Indien Viswanathan Anand.

Palmarès masculin (1951-1982)

Édition
Année
Lieu Champion Fédération Deuxième Troisième
1 1951 Coventry et Birmingham Borislav Ivkov Yougoslavie Malcolm Barker Raúl Ceferino Cruz
2 1953 Copenhague Óscar Panno Argentine Klaus Darga Borislav Ivkov
3 1955 Anvers Boris Spassky Union soviétique Edmar Mednis Miguel Farré Mallofré
4 1957 Toronto William Lombardy États-Unis Mathias Gerusel Alexander Jongsma
5 1959 Münchenstein Carlos Bielicki Argentine Josif Stefanov David Rumens
6 1961 La Haye Bruno Parma Yougoslavie Florin Gheorghiu Aleksandr Kouindji
7 1963 Vrnjacka Banja Florin Gheorghiu Roumanie Michal Janata Bojan Kurajica
8 1965 Barcelone Bojan Kurajica Yougoslavie Robert Hartoch Vladimir Toukmakov
9 1967 Jérusalem Julio Kaplan Porto Rico Raymond Keene Jan Timman
10 1969 Stockholm Anatoli Karpov Union soviétique András Adorján Aurel Urzică
11 1971 Athènes Werner Hug Suisse Zoltán Ribli Kenneth Rogoff
12 1973 Teesside Aleksandr Beliavski Union soviétique Tony Miles Michael Stean
13 1974 Manille Tony Miles Angleterre Roy Dieks Slavoljub Marjanović
14 1975 Tjentiste Valeri Tchekhov Union soviétique Larry Christiansen Jonathan Mestel
15 1976 Groningue Mark Diesen États-Unis Ľubomír Ftáčnik Nir Grinberg
16 1977 Innsbruck Arthur Youssoupov Union soviétique Alonso Zapata Petar Popović
17 1978 Graz Sergueï Dolmatov Union soviétique Arthur Youssoupov Jens Ove Fries-Nielsen
18 1979 Skien Yasser Seirawan États-Unis Aleksandr Tchernine Predrag Nikolić
19 1980 Dortmund Garry Kasparov Union soviétique Nigel Short Iván Morovic
20 1981 Mexico Ognjen Cvitan Yougoslavie Jaan Ehlvest Nigel Short
21 1982 Groningue Andreï Sokolov Union soviétique Igor Štohl Joel Benjamin

Palmarès mixte depuis 1983

Édition
Année
Lieu Champion Fédération Deuxième Troisième
22 1983 Belfort Kiril Georgiev Bulgarie Valeri Salov Saeed-Ahmed Saeed
23 1984 Kiljava Curt Hansen Danemark Alekseï Dreïev Kiril Georgiev
24 1985 Charjah Maxim Dlugy États-Unis Pavel Blatný Josef Klinger
25 1986 Gausdal Walter Arencibia Cuba Simen Agdestein Ferdinand Hellers
26 1987 Baguio Viswanathan Anand Inde Vassili Ivantchouk Grigori Serper
27 1988 Adelaïde Joël Lautier France Vassili Ivantchouk Grigori Serper
28 1989 Tunja Vassil Spassov Bulgarie Jacek Gdański Mikhaïl Oulybine
29 1990 Santiago Ilia Gourevitch États-Unis Alekseï Chirov Vladimir Akopian
30 1991 Mamaia Vladimir Akopian Arménie Mikhaïl Oulybine Sergei Tiviakov
31 1992 Buenos Aires Pablo Zarnicki Argentine Vadim Milov George Michelakis
32 1993 Kozhikode Igor Miladinović Yougoslavie Vlastimil Babula Sergueï Roublevski
33 1994 Caiobá Helgi Grétarsson Islande Zsófia Polgár Giovanni Vescovi
34 1995 Halle Roman Slobodjan Allemagne Alexander Onischuk Hugo Spangenberg
35 1996 Medellín Emil Sutovsky Israël Zhang Zhong Zoltán Gyimesi
36 1997 Żagań Tal Shaked États-Unis Vigen Mirumian Hristos Banikas
37 1998 Kozhikode Darmen Sadvakassov Kazakhstan Zhang Zhong Hristos Banikas
38 1999 Erevan Aleksandr Galkine Russie Rustam Qosimjonov Karen Asrian
39 2000 Erevan Lázaro Bruzón Cuba Kamil Mitoń Karen Asrian
40 2001 Athènes Péter Ács Hongrie Merab Gagounachvili Levon Aronian
41 2002 Goa Levon Aronian Arménie Luke McShane Surya Ganguly
42 2003 Nakhitchevan Shakhriyar Mamedyarov Azerbaïdjan Sergueï Azarov Aleksandr Zoubov
43 2004 Cochin Pentala Harikrishna Inde Tigran L. Petrossian Zhao Jun
44 2005 Istanbul Shakhriyar Mamedyarov Azerbaïdjan Ferenc Berkes Evgueni Alekseïev
45 2006 Erevan Zaven Andriasian Arménie Nikita Vitiugov Youriï Krivoroutchko
46 2007 Erevan Ahmed Adly Égypte Ivan Popov Wang Hao
47 2008 Gaziantep Abhijeet Gupta Inde Parimarjan Negi Arik Braun
48 2009 Puerto Madryn Maxime Vachier-Lagrave France Siarheï Jyhalka Michał Olszewski
49 2010 Chotowa Dmitri Andreïkine Russie Sanan Siouguirov Dariusz Świercz
50 2011 Chennai Dariusz Świercz Pologne Robert Hovhannissian Sahaj Grover
51 2012 Athènes Alexander Ipatov Turquie Richárd Rapport Ding Liren
52 2013 Izmit[1] Yu Yangyi Chine Alexander Ipatov Vidit Santosh Gujrathi
53 2014 Pune Lu Shanglei Chine Wei Yi Vladimir Fedosseïev
54 2015 Khanty-Mansiïsk Mikhaïl Antipov Russie Jan-Krzysztof Duda Matthias Blübaum
55 2016 Bhubaneswar[2],[3] Jeffery Xiong États-Unis Vladislav Artemiev S. L. Narayanan
56 2017 Tarvisio Aryan Tari[4] Norvège Manuel Petrossian Aravindh Chithambaram
57 2018 Gebze Parham Maghsoodloo[5] Iran Abhimanyu Puranik Sergueï Lobanov
58 2019 New Delhi Evgueni Chtembouliak[6] Ukraine Shant Sargsian Aram Hakobian

Palmarès féminin depuis 1982

Édition
Année
Lieu Championne Fédération
1 1982 Senta Agnieszka Brustman Pologne
2 1983 Mexico Flioura Khassanova Union soviétique
3 1985 Dobrna Ketevan Arakhamia Union soviétique
4 1986 Gausdal Ildikó Mádl Hongrie
5 1987 Baguio Camilla Baginskaite Union soviétique
6 1988 Adelaide Alissa Galliamova Union soviétique
7 1989 Tunja Ketino Kachiani Union soviétique
8 1990 Santiago du Chili Ketino Kachiani Union soviétique
9 1991 Mamaia Nataša Bojković Yougoslavie
10 1992 Buenos Aires Krystyna Dąbrowska Pologne
11 1993 Kozhikode Nino Khourtsidzé Géorgie
12 1994 Caiobá Zhu Chen Chine
13 1995 Halle Nino Khourtsidze Géorgie
14 1996 Medellín Zhu Chen Chine
15 1997 Żagań Harriet Hunt Angleterre
16 1998 Kozhikode Hoang Thanh Trang Viêt Nam
17 1999 Erevan Maria Kouvatsou Grèce
18 2000 Erevan Xu Yuanyuan Chine
19 2001 Athènes Humpy Koneru Inde
20 2002 Goa Zhao Xue Chine
21 2003 Nakhitchevan Nana Dzagnidzé Géorgie
22 2004 Cochin Ekaterina Korbout Russie
23 2005 Istanbul Elisabeth Pähtz Allemagne
24 2006 Erevan Shen Yang Chine
25 2007 Erevan Vera Nebolsina Russie
26 2008 Gaziantep Harika Dronavalli Inde
27 2009 Puerto Madryn Swaminathan Soumya Inde
28 2010 Chotowa Anna Mouzytchouk Slovénie
29 2011 Chennai Deysi Cori Pérou
30 2012 Athènes Guo Qi Chine
31 2013 Izmit Aleksandra Goriatchkina Russie
32 2014 Pune Aleksandra Goriatchkina Russie
33 2015 Khanty-Mansiïsk Nataliïa Bouksa Ukraine
34 2016 Bhubaneswar Dinara Saduakassova Kazakhstan
35 2017 Tarvisio Zhansaya Abdumalik[7] Kazakhstan
36 2018 Gebze Aleksandra Maltsevskaïa Russie
37 2019 New Delhi Polina Chouvalova Russie

Notes et références

  1. (en)site officiel du championnat du monde 2013
  2. Championnat 2016 sur chess-results.com.
  3. Jean-Michel Péchiné, « Xiong en relève », Europe Échecs, Paris, Promotion Jeux de L'Esprit, no 669, , p. 5 (ISSN 0014-2794).
  4. Championnat 2017 sur chess-results.com.
  5. Championnat 2018 sur chess-results.com.
  6. Championnat 2019
  7. Championnat féminin 2017 sur chess-results.com.

Voir aussi

  • Portail des échecs
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.