Championnat du monde de hockey sur glace 2011

Le 75e championnat du monde de hockey sur glace s'est disputé en Slovaquie du 29 avril au dans les villes de Bratislava et Košice. La compétition est remportée par la Finlande, qui bat en finale la Suède par 6 buts à 1. Il s'agit du second titre de champion du monde de l'équipe finlandaise, après celui obtenus en 1995.

Slovaquie 2011
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Éditions 75e édition
Lieu(x) BratislavaKošice (Slovaquie)
Date 29 avril au
Nations 16 (pour le groupe Élite)
Site web officiel www.iihf.com

Palmarès
Vainqueur Finlande
Finaliste Suède
Troisième République tchèque

Navigation

Élite

Choix du pays organisateur

Quatre pays, tous situés en Europe, ont déposé leur candidature pour accueillir le championnat du monde 2011. Ces pays sont :

Avant le vote, la Finlande se retire afin de présenter sa candidature pour l'édition 2012 qu'elle remportera[1],[2]. Il est plus tard décidé que les championnats du monde 2012 et 2013, dont la Suède a obtenu l'organisation, seront coorganisés par les deux pays nordiques[3].

Après un tour de vote, les résultats sont annoncés le par le président de la Fédération internationale de hockey sur glace, René Fasel, lors du congrès annuel de l'IIHF à Riga en Lettonie. La Slovaquie reçoit 70 votes, suivi par la Suède avec 20 votes et la Hongrie avec 14 votes. Les 50 % de voix nécessaires sont atteints dès le premier tour, ce qui finalise le choix de la Slovaquie, dont le président de la république Ivan Gašparovič est venu personnellement apporter son soutien[1].

Villes et stades

Bratislava, capitale et plus grande ville de Slovaquie, accueille le championnat du monde élite pour la troisième fois après ceux de 1959 et 1992, à chaque fois avec Prague et en tant que part de la Tchécoslovaquie. En 1995, elle avait également reçu le Groupe B, nom du second échelon mondial à l'époque, à l'issue duquel l'équipe locale s'était imposée[4].

Les rencontres disputées dans cette ville ont lieu au Zimný štadión Ondreja Nepelu, également appelé Samsung Arena pour raison de partenariat mais qui porte le nom de Orange Arena pour la durée de la compétition[5]. Cette aréna, ouverte en 1940 et utilisée lors des championnats 1992 et 1995, a connu pour l'occasion d'importantes rénovations et peut accueillir jusqu'à 9 765 spectateurs. Cependant, sa capacité est limitée à 9 245 durant la durée de l'évènement. 32 parties y sont jouées dont la finale le 15 mai[6].

Bratislava Košice
Orange Arena Steel Aréna
48° 08′ 38″ N, 17° 06′ 35″ E 48° 42′ 53″ N, 21° 14′ 53″ E
Capacité : 9 246 Capacité : 7 628

Košice, deuxième plus grande ville du pays, accueille le championnat du monde pour la première fois[7].

Les matchs joués dans cette ville ont lieu à la Steel Aréna, aussi connu sous le nom de Košický štadión Ladislava Trojáka, après le nom d'un joueur local et premier slovaque champion du monde en 1947, Ladislav Troják. Cette aréna a ouvert ses portes en 2006, construite à l'emplacement d'une patinoire dont les fondations datées de 1868. Sa capacité d'accueil est de 8 347 places mais est réduite à 7 628 durant la durée de l'évènement. 24 parties du championnat y sont jouées[8].

Matériel promotionnel

Goooly
  • Mascotte
    • La mascotte officielle du championnat du monde 2011 est Goooly, un loup. Igor Nemeček, directeur-général du championnat a indiqué qu'il a été choisi car « les loups sont des animaux typiques en Slovaquie, associés étroitement avec nos forêts et campagnes ». Son créateur est Peter Hrevuš de Vaculík Advertising. Le nom a été choisi parmi plus 14 000 entrées enregistrées lors d'un concours national organisé par la Rádio Expres en association avec la fédération de Slovaquie de hockey sur glace[9].
  • Hymne
    • La chanson officielle du championnat du monde 2011 est intitulée Life is a game et est interprétée par la chanteuse slovaque Kristina[10].
  • Autres
    • Des pièces de monnaie commémorant l'évènement ont été frappées pour l'occasion[11]. Les services postaux slovaques ont mis en circulation deux timbres célébrant le championnat[12].

Tour préliminaire

Le groupe principal regroupe seize équipes, réparties en quatre groupes de quatre (de A à D).
(Toutes les heures sont indiquées en Heure avancée de l'est : UTC - 5H)

Groupe A (Bratislava)

Groupe B (Košice)

Groupe C (Košice)

Groupe D (Bratislava)

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe A (Bratislava)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Allemagne 32100106+48
2 Russie 32001109+16
3 Slovaquie 310029903
4 Slovénie 30012813−51

Groupe B (Košice)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Canada 32100175+128
2 Suisse 3111085+36
3 France 30111311−83
4 Biélorussie 30012310−71

Groupe C (Košice)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Suède 32010137+67
2 États-Unis 32001119+26
3 Norvège 31101128+45
4 Autriche 30003113-120

Groupe D (Bratislava)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 République tchèque 33000123+99
2 Finlande 3110195+45
3 Danemark 30102413-92
4 Lettonie 30021610-42

Tour de qualification

Groupe E (Bratislava)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 République tchèque 55000197+1215
2 Finlande 522011510+510
3 Allemagne 520211517−28
4 Russie 520121213−17
5 Slovaquie 510041314−13
6 Danemark 50104922−132

Groupe F (Košice)

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Canada 532002311+1213
2 Suède 530111810+810
3 Norvège 521021715+28
4 États-Unis 520121519−47
5 Suisse 511121112−16
6 France 50014522−171

Tour de relégation

Le tour de relégation est nommé Groupe G. L'Autriche et la Slovénie sont reléguées en Division 1 pour l'édition 2012.

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Lettonie 32001129+36
2 Biélorussie 32001179+86
3 Autriche 31002613-73
4 Slovénie 31002812-43

Phase finale

Quarts de finale Demi-finales Finale
             
  République tchèque  4
  États-Unis  0  
  République tchèque  2
 
    Suède  5  
  Suède  5
  Allemagne  2  
  Suède  1
 
    Finlande  6
  Canada  1
 
  Russie  2  
  Russie  0
  Troisième place
    Finlande  3  
  Finlande  4  
  Norvège  1     République tchèque 7
  Russie 4

Classement final

Classement final
Place Équipe
Finlande
Suède
République tchèque
4 Russie
5 Canada
6 Norvège
7 Allemagne
8 États-Unis
9 Suisse
10 Slovaquie
11 Danemark
12 France
13 Lettonie
14 Biélorussie
15 Autriche
16 Slovénie

Médaillés

Or
Finlande
Juhamatti Aaltonen, Mikael Granlund, Niko Hovinen, Jarkko Immonen, Topi Jaakola, Jesse Joensuu, Niko Kapanen, Mikko Koivu, Leo Komarov, Lasse Kukkonen, Janne Lahti, Jani Lajunen, Teemu Lassila, Sami Lepistö, Janne Niskala, Petteri Nokelainen, Janne Pesonen, Antti Pihlström, Pasi Puistola, Mika Pyörälä, Tuomo Ruutu, Anssi Salmela, Ossi Väänänen, Jyrki Välivaara, Petri Vehanen
Entraîneur : Jukka Jalonen
Argent
Suède
Mikael Backlund, Patrik Berglund, Oliver Ekman Larsson, Jimmie Ericsson, Loui Eriksson, Tim Erixon, Erik Ersberg, Viktor Fasth, Daniel Fernholm, Nicklas Grossman, Carl Gunnarsson, Andreas Jämtin, Staffan Kronwall, Marcus Krüger, Anders Nilsson, Robert Nilsson, Magnus Pääjärvi-Svensson, Niklas Persson, David Petrasek, David Rundblad, Jakob Silfverberg, Mattias Sjögren, Mattias Tedenby, Martin Thörnberg, Rickard Wallin
Entraîneur : Pär Mårts
Bronze
République tchèque
Petr Čáslava, Roman Červenka, Patrik Eliáš, Michael Frolík, Martin Havlát, Petr Hubáček, Jaromír Jágr, Jakub Kovář, Lukáš Krajíček, Jan Marek, Radek Martínek, Milan Michálek, Zbyněk Michálek, Ondřej Němec, Jiří Novotný, Ondřej Pavelec, Tomáš Plekanec, Petr Průcha, Karel Rachůnek, Tomáš Rolinek, Martin Škoula, Jakub Štěpánek, Petr Vampola, Jakub Voráček, Marek Židlický
Entraîneur : Alois Hadamczik

Honneurs individuels

GardienViktor Fasth (Suède)
DéfenseDavid Petrasek (Suède)Marek Židlický (République tchèque)
AttaquePatrik Berglund (Suède)Jarkko Immonen (Finlande)Jaromír Jágr (République tchèque)

Meilleurs pointeurs

Classement des pointeurs
Joueur  PJ   B  A  Pts  +/-  Pun
Jarkko Immonen99312+22
Patrik Berglund98210+68
Tomáš Plekanec86410+36
Roman Červenka94610+74
John Tavares7549+612
Jaromír Jágr9549+54
Patrik Eliáš9459+46
Mikael Granlund9279+32
Mathis Olimb718904
Marius Holtet7628+64

Meilleurs gardiens de but

Nota : PJ = parties jouées, MIN = temps de glace (minutes), V= victoires, D = défaites, TFJ = fusillades jouées, BC = buts contre, BL = blanchissages, ARR% = pourcentage d'efficacité, MOY= moyenne de buts alloués

Classement des gardiens de but
Joueur  MIN  Arr.   BC  MOY  ARR%  BL
Petri Vehanen388 min 13 s17581.2495.431
Viktor Fasth420 min 0 s221121.7194.573
Ondřej Pavelec479 min 16 s247151.8893.932
Tobias Stephan240 min 48 s11171.7493.690
Lars Haugen422.18257192.7092.611

Division I

Groupe A

À Budapest en Hongrie. Le Japon n'a pas participé en raison d'un cas de force majeure : le séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku. Sa place pour l'édition 2012 est conservée et le cinquième de la poule est donc relégué.

Matches

Classement

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Italie 43100155+1011
2 Hongrie 430102911+1810
3 Corée du Sud 410121118-74
4 Pays-Bas 410031618-23
5 Espagne 40103625-192

Honneurs personnels

  • Meilleur gardien de but : Hyun Seung Eum (Corée du Sud)
  • Meilleur défenseur : Armin Helfer (Italie)
  • Meilleur attaquant : István Sofron (Hongrie)
  • Meilleur pointeur : Balázs Ladányi (Hongrie), 12 points.
  • Meilleur buteur : István Sofron (Hongrie), 6 buts.
  • Meilleur passeur : Balázs Ladányi (Hongrie), 10 assistances.
  • Meilleur +/- : Balázs Ladányi (Hongrie), +7.

Groupe B

À Kiev en Ukraine.

Matches

Résultat des matchs
Date Équipe Score Équipe Score par période
17 avrilEstonie1-5Kazakhstan0-2, 1-1, 0-2
17 avrilLituanie1-5Pologne1-2, 0-2, 0-1
17 avrilGrande-Bretagne5-3Ukraine0-1, 3-2, 2-0
18 avrilPologne8-3Estonie1-0, 2-1, 5-2
18 avrilKazakhstan2-1Grande-Bretagne0-1, 1-0, 1-0
18 avrilUkraine5-1Lituanie2-0, 1-1, 2-0
20 avrilKazakhstan7-0Lituanie2-0, 3-0, 2-0
20 avrilEstonie0-7Grande-Bretagne0-7, 0-0, 0-0
20 avrilUkraine4-1Pologne1-0, 3-1, 0-0
21 avrilGrande-Bretagne5-2Lituanie4-0, 1-1, 0-1
21 avrilPologne2-4Kazakhstan0-2, 0-1, 2-1
21 avrilUkraine5-2Estonie1-0, 4-2, 0-0
23 avrilLituanie5-2Estonie2-1, 1-1, 2-0
23 avrilPologne2-3Grande-Bretagne1-2, 1-0, 0-1
23 avrilKazakhstan3-2 a.p.Ukraine0-0, 1-1, 1-1, 1-0

Classement

Classement
Équipe PJ V VP DP D BP BC Diff. Pts
1 Kazakhstan 54100216+1514
2 Grande-Bretagne 54001219+1212
3 Ukraine 530111912+710
4 Pologne 520031815+36
5 Lituanie 51004924-153
6 Estonie 50005830-220

Honneurs personnels

Division II

Groupe A

Le groupe A de la Division II s'est déroulée du 4 au 10 avril 2011 à la Ice House à Melbourne en Australie. La Corée du Nord déclare forfait peu de temps avant le tournoi en raison de difficultés financières. Elle est reléguée en Division III pour l'édition 2012, chacune de ses rencontres étant comptabilisée comme des défaites sur le score de 5-0[79].

À domicile, l'Australie domine chacun de ses adversaires et accède à la Division I[80],[81].

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts Bp Bc Diff
1 Australie 5500015276+21
2 Nouvelle-Zélande 530029198+11
3 Serbie 5300292211+11
4 Belgique 5300291914+5
5 Mexique 510043831-23
6 Corée du Nord 500050025-25
  • Honneurs personnels
    • Meilleur gardien de but : Zak Nothling (Nouvelle-Zélande)
    • Meilleur défenseur : Nikola Bibic (Serbie)
    • Meilleur attaquant : Joseph Hugues (Australie)
    • Meilleur pointeur : Joseph Hugues (Australie), 11 pts (7 buts et 4 aides)

Groupe B

Le groupe B de la Division II s'est déroulée du 10 au 16 avril 2011 à la Dom športova à Zagreb en Croatie.

En remportant toutes ses rencontres, la Roumanie termine première et est promue en Division I pour la saison suivante. De son côté, l'Irlande, défaite à cinq reprises en autant de parties disputées, est reléguée en Division III, un an après s'y être imposée[92],[93].

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts Bp Bc Diff
1 Roumanie 5500015478+39
2 Croatie 54001125310+43
3 Islande 5300292418+6
4 Chine 5200362625+1
5 Bulgarie 5100431742–25
6 Irlande 500050468–64
  • Honneurs personnels
    • Meilleur gardien de but : Mate Tomljenovic (Croatie)
    • Meilleur défenseur : Szabolcs Papp (Roumanie)
    • Meilleur attaquant : Marko Lovrencic (Croatie)
    • Meilleur pointeur : Marko Lovrencic (Croatie), 18 pts (8 buts et 10 aides)

Division III

La Division III s'est déroulée à la Grandwest Ice Arena au Cap en Afrique du Sud. Peu de temps avant le tournoi, la Mongolie déclare forfait en raison de difficultés financières. Toutes ses rencontres sont comptabilisées comme des défaites sur le score de 5-0[109].

L'équipe d'Israël, vainqueur de toutes ses parties, termine première devant les hôtes sud-africains. Ces deux sélections sont promues en Division II pour l'édition suivante[110],[111].

Classement
Équipe PJ V  VP DP D Pts Bp Bc Diff
1 Israël 5410014579+48
2 Afrique du Sud 5401013439+34
3 Turquie 5300292825+3
4 Luxembourg 5200363322+11
5 Grèce 510043779−72
6 Mongolie 500050025-25
  • Honneurs personnels
    • Meilleur gardien de but : David Berger (Afrique du Sud)
    • Meilleur défenseur : Daniel Spivak (Israël)
    • Meilleur attaquant : Eliezer Sherbatov (Israël)
    • Meilleur pointeur : Eliezer Sherbatov (Israël), 36 pts (14 buts et 12 aides)

Voir aussi

Références

  1. (en) « Victory in the first round », sur www.iihf.com (consulté le 19 avril 2011)
  2. (en) « 2012 WC going to Finland », sur www.eurohockey.net (consulté le 19 avril 2011)
  3. (en) « FIN-SWE to co-host two Worlds », sur www.iihf.com (consulté le 19 avril 2011)
  4. (en) « Bratislava », sur www.iihf.com (consulté le 20 avril 2011)
  5. (sk) « Zimný štadión dostane nové meno. Len na šampionát », sur bratislava.sme.sk (consulté le 20 avril 2011)
  6. (en) « Arena Bratislava », sur www.iihf.com (consulté le 20 avril 2011)
  7. (en) « Košice », sur www.iihf.com (consulté le 20 avril 2011)
  8. (en) « Arena Košice », sur www.iihf.com (consulté le 20 avril 2011)
  9. (en) « The official 2011 IIHF WM mascot is called Goooly », sur www.iihf.com (consulté le 21 avril 2011)
  10. (en) « The official 2011 IIHF WM anthem sung by Kristina », sur www.iihf.com (consulté le 21 avril 2011)
  11. (en) « Special coin minted for 2011 IIHF WM », sur www.iihf.com (consulté le 21 avril 2011)
  12. (en) « Slovak Post Office presents 2011 IIHF WM stamps », sur www.iihf.com (consulté le 21 avril 2011)
  13. (en) « Game Summary GER - RUS 2 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  14. (en) « Game Summary SVK - SLO 3 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  15. (en) « Game Summary RUS - SLO 6 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  16. (en) « Game Summary SVK - GER 3 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  17. (en) « Game Summary SLO - GER 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  18. (en) « Game Summary RUS - SVK 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  19. (en) « Game Summary SUI - FRA 1 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  20. (en) « Game Summary BLR - CAN 1 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  21. (en) « Game Summary CAN - FRA 9 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  22. (en) « Game Summary SUI - BLR 4 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  23. (en) « Game Summary CAN - SUI 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  24. (en) « Game Summary FRA - BLR 2 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  25. (en) « Game Summary USA - AUT 5 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  26. (en) « Game Summary NOR - SWE 5 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  27. (en) « Game Summary USA - NOR 4 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  28. (en) « Game Summary SWE - AUT 3 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  29. (en) « Game Summary AUT - NOR 0 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  30. (en) « Game Summary SWE - USA 6 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  31. (en) « Game Summary FIN - DEN 5 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  32. (en) « Game Summary CZE - LAT 4 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  33. (en) « Game Summary CZE - DEN 6 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  34. (en) « Game Summary LAT - FIN 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  35. (en) « Game Summary DEN - LAT 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  36. (en) « Game Summary FIN - CZE 1 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  37. (en) « Game Summary RUS - DEN 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  38. (en) « Game Summary GER - FIN 4 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  39. (en) « Game Summary CZE - SVK 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  40. (en) « Game Summary DEN - GER 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  41. (en) « Game Summary FIN - SVK 2 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  42. (en) « Game Summary CZE - RUS 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  43. (en) « Game Summary SVK - DEN 4 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  44. (en) « Game Summary RUS - FIN 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  45. (en) « Game Summary GER - CZE 2 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  46. (en) « Game Summary SUI - NOR 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  47. (en) « Game Summary CAN - USA 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  48. (en) « Game Summary SWE - FRA 4 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  49. (en) « Game Summary NOR - CAN 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  50. (en) « Game Summary USA - FRA 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  51. (en) « Game Summary SWE - SUI 2 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  52. (en) « Game Summary FRA - NOR 2 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  53. (en) « Game Summary SUI - USA 5 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  54. (en) « Game Summary CAN - SWE 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  55. (en) « Game Summary SLO - LAT 5 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  56. (en) « Game Summary BLR - AUT 7 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  57. (en) « Game Summary AUT - SLO 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  58. (en) « Game Summary BLR - LAT 3 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  59. (en) « Game Summary SLO - BLR 1 - 7 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  60. (en) « Game Summary LAT - AUT 4 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  61. (en) « Game Summary CZE - USA 4 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  62. (en) « Game Summary SWE - GER 5 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  63. (en) « Game Summary FIN - NOR 4 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  64. (en) « Game Summary CAN - RUS 1 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  65. (en) « Game Summary CZE - SWE 2 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  66. (en) « Game Summary FIN - RUS 3 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  67. (en) « Game Summary CZE - RUS 7 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  68. (en) « Game Summary SWE - FIN 1 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  69. (en) « Game Summary ESP - ITA 0 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  70. (en) « Game Summary NED - HUN 3 - 7 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  71. (en) « Game Summary ITA - NED 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  72. (en) « Game Summary HUN - KOR 6 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  73. (en) « Game Summary ESP - NED 2 - 8 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  74. (en) « Game Summary ITA - KOR 6 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  75. (en) « Game Summary NED - KOR 3 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  76. (en) « Game Summary HUN - ESP 13 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  77. (en) « Game Summary KOR - ESP 2 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  78. (en) « Game Summary ITA - HUN 4 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  79. (en) « Withdrawals from Division II », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  80. (en) « Mighty Roos win gold », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  81. (en) « 2011 World Championship - Division II (Group A)'s statistics », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  82. (en) « Game Summary BEL - SRB 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  83. (en) « Game Summary AUS - MEX 11 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  84. (en) « Game Summary SRB - NZL 6 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  85. (en) « Game Summary AUS - BEL 5 - 3 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  86. (en) « Game Summary SRB - MEX 7 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  87. (en) « Game Summary BEL - NZL 0 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  88. (en) « Game Summary MEX - BEL 2 - 8 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  89. (en) « Game Summary NZL - AUS 0 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  90. (en) « Game Summary NZL - MEX 5 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  91. (en) « Game Summary SRB - AUS 2 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  92. (en) « Romania back to Division I », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  93. (en) « 2011 World Championship - Division II (Groupe B)'s statistics », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  94. (en) « Game Summary ROU - CHN 9 - 4 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  95. (en) « Game Summary IRL - BUL 0 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  96. (en) « Game Summary ISL - CRO 0 - 9 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  97. (en) « Game Summary CHN - IRL 5 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  98. (en) « Game Summary ROU - ISL 4 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  99. (en) « Game Summary CRO - BUL 17 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  100. (en) « Game Summary ISL - BUL 3 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  101. (en) « Game Summary ROU - IRL 22 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  102. (en) « Game Summary CRO - CHN 5 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  103. (en) « Game Summary BUL - ROU 1 - 10 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  104. (en) « Game Summary CHN - ISL 3 - 5 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  105. (en) « Game Summary IRL - CRO 4 - 21 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  106. (en) « Game Summary BUL - CHN 6 - 12 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  107. (en) « Game Summary ISL - IRL 14 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  108. (en) « Game Summary CRO - ROU 1 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  109. (en) « Mongolia cancels trips », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  110. (en) « Israel wins Div. III », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  111. (en) « 2011 World Championchip - Division III's statistics », sur www.iihf.com (consulté le 28 avril 2011)
  112. (en) « Game Summary GRE - LUX 0 - 20 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  113. (en) « Game Summary RSA - ISR 5 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  114. (en) « Game Summary ISR - LUX 11 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  115. (en) « Game Summary TUR - RSA 1 - 11 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  116. (en) « Game Summary TUR - GRE 16 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  117. (en) « Game Summary RSA - LUX 5 - 2 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  118. (en) « Game Summary LUX - TUR 5 - 6 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  119. (en) « Game Summary GRE - ISR 2 - 26 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  120. (en) « Game Summary ISR - TUR 9 - 1 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)
  121. (en) « Game Summary RSA - GRE 17 - 0 », sur www.iihf.com (consulté le 29 mars 2013)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des années 2010
  • Portail de Bratislava
  • Portail de Košice
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.