Championnat du monde de hockey sur glace 2015

Le Championnat du monde de hockey sur glace est la 79e édition de cette compétition organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF).

République tchèque 2015
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Éditions 79e édition
Lieu(x) Prague et Ostrava (République tchèque)
Date 1er au
Nations 47 réparties dans 6 divisions
Participants 16 (pour le groupe Élite)
Matchs joués 64
Affluence 742 155
(11 596 par match)
Site(s) O2 Arena, Prague
ČEZ Aréna, Ostrava
Site web officiel Site de l'IIHF
Site de la compétition

Palmarès
Vainqueur Canada (25e titre)
Finaliste Russie
Troisième États-Unis
Relégué(s)
Autriche
Slovénie
Buts 353 (5,5 par match)
Meilleur(s) pointeur(s) Jason Spezza
(14 points)

Navigation

Le tournoi de la Division élite, regroupant les meilleures nations, a lieu du 1er au à Prague et Ostrava en République tchèque. Les cinq divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe Élite.

Aperçu de l'ensemble de la compétition

Le Championnat du monde de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

Nations participant au Championnat du monde de hockey sur glace 2015, par division.
Aperçu de l'ensemble de la compétition
Tournoi Lieu Dates Nombre de
participants
Matches joués
Division élite Prague et Ostrava1er au 17 mai 20151664
Division IA Cracovie19 au 25 avril 2015615
Division IB Eindhoven13 au 19 avril 2015615
Division IIA Reykjavik13 au 19 avril 2015615
Division IIB Le Cap13 au 19 avril 2015615
Division III Izmir3 au 12 avril 2015721

Format de la compétition

Le groupe principal (Division élite) regroupe 16 équipes réparties en deux poules de 8 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en Division IA.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III qui en compte 7), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • victoire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade : 1 point ;
  • défaite : 0 point.

Division Élite

Patinoires

ALLEMAGNE
POLOGNE
AUTRICHE
SLOVAQUIE
HONGRIE
RÉP. TCHÈQUE
O2 Arena de Prague ČEZ Aréna de Ostrava
Capacité : 17 383 Capacité : 8 812

Diffusion télévisée

Canada: RDS et TSN ont les droits de diffusions.

Tour préliminaire

Le groupe principal regroupe 16 équipes, réparties en deux groupes (entre parenthèses le classement IIHF) :

Groupe APrague)

Groupe BOstrava)

Groupe A

Canada 6-1
(3-0, 2-0, 1-1)
Lettonie O2 Arena
16 013 spectateurs


République tchèque 5-6 (Fus)
(1-2, 0-1, 4-2, 0-0, 0-1)
Suède O2 Arena
17 383 spectateurs


Suisse 3-4 (Fus)
(1-0, 1-1, 1-2, 0-0, 0-1)
Autriche O2 Arena
13 953 spectateurs


France 1-2
(0-1, 0-0, 1-1)
Allemagne O2 Arena
14 903 spectateurs


Lettonie 2-4
(1-0, 1-3, 0-1)
République tchèque O2 Arena
17 383 spectateurs


Autriche 1-6
(0-3, 0-3, 1-0)
Suède O2 Arena
14 051 spectateurs


Canada 10-0
(4-0, 5-0, 1-0)
Allemagne O2 Arena
15 046 spectateurs


France 1-3
(0-1, 0-1, 1-1)
Suisse O2 Arena
8 780 spectateurs


Lettonie 1-8
(0-1, 1-3, 0-4)
Suède O2 Arena
15 315 spectateurs


Canada 6-3
(2-1, 1-1, 3-1)
République tchèque O2 Arena
17 383 spectateurs


Suisse 1-0
(0-0, 0-0, 1-0)
Allemagne O2 Arena
10 253 spectateurs


Autriche 0-2
(0-0, 0-0, 0-2)
France O2 Arena
5 857 spectateurs


Suisse 1-2 (Pr)
(0-0, 0-1, 1-0, 0-1)
Lettonie O2 Arena
10 856 spectateurs


Suède 4-6
(3-0, 1-3, 0-3)
Canada O2 Arena
16 695 spectateurs


France 1-5
(0-0, 1-2, 0-3)
République tchèque O2 Arena
17 110 spectateurs


Suède 4-3
(2-1, 0-1, 2-1)
Allemagne O2 Arena
16 137 spectateurs


République tchèque 4-0
(0-0, 3-0, 1-0)
Autriche O2 Arena
17 383 spectateurs


Allemagne 2-1
(0-1, 0-0, 2-0)
Lettonie O2 Arena
15 494 spectateurs


France 3-4
(1-2, 0-1, 2-1)
Canada O2 Arena
15 300 spectateurs


Autriche 1-2 (Pr)
(1-0, 0-1, 0-0, 0-1)
Lettonie O2 Arena
12 735 spectateurs


Suède 2-1 (Pr)
(1-0, 0-0, 0-1, 1-0)
Suisse O2 Arena
15 201 spectateurs


Allemagne 2-4
(1-1, 1-2, 0-1)
République tchèque O2 Arena
17 383 spectateurs


Suisse 2-7
(1-2, 0-3, 1-2)
Canada O2 Arena
17 003 spectateurs


Allemagne 2-3 (Fus)
(0-0, 0-1, 2-1, 0-0, 0-1)
Autriche O2 Arena
11 302 spectateurs


Suède 4-2
(1-0, 1-2, 2-0)
France O2 Arena
12 490 spectateurs


Canada 10-1
(4-0, 2-0, 4-1)
Autriche O2 Arena
16 031 spectateurs


Lettonie 2-3 (Fus)
(1-0, 1-0, 0-2, 0-0, 0-1)
France O2 Arena
15 167 spectateurs


République tchèque 2-1 (Fus)
(0-1, 0-0, 1-0, 0-0, 1-0)
Suisse O2 Arena
17 383 spectateurs


Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement du Groupe A de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Canada770004914+3521
+002, Suède742103419+1516
+003, République tchèque741112618+815
+004, Suisse720141217-510
+005, Allemagne720411124-137
+006, France711501320-75
+007, Lettonie702411125-145
+008, Autriche702411029-195
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Relégué en Division IA

Groupe B

États-Unis 5-1
(1-0, 2-1, 2-0)
Finlande ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Russie 6-2
(4-0, 2-2, 0-0)
Norvège ČEZ Aréna
6 314 spectateurs


Slovaquie 4-3 (Fus)
(0-0, 0-1, 3-2, 0-0, 1-0)
Danemark ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Biélorussie 4-2
(2-1, 1-0, 1-1)
Slovénie ČEZ Aréna
5 995 spectateurs


Norvège 1-2
(1-1, 0-1, 0-0)
États-Unis ČEZ Aréna
6 301 spectateurs


Russie 5-3
(3-0, 1-2, 1-1)
Slovénie ČEZ Aréna
7 557 spectateurs


Biélorussie 1-2 (Pr)
(0-0, 0-0, 1-1, 0-1)
Slovaquie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Danemark 0-3
(0-0, 0-3, 0-0)
Finlande ČEZ Aréna
8 353 spectateurs


Russie 2-4
(0-1, 1-1, 1-2)
États-Unis ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Norvège 0-5
(0-1, 0-2, 0-2)
Finlande ČEZ Aréna
6 634 spectateurs


Danemark 1-5
(1-0, 0-3, 0-2)
Biélorussie ČEZ Aréna
4 796 spectateurs


Slovaquie 3-1
(0-1, 0-0, 3-0)
Slovénie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Russie 5-2
(2-0, 1-1, 2-1)
Danemark ČEZ Aréna
7 682 spectateurs


Slovaquie 2-3
(1-0, 1-2, 0-1)
Norvège ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


États-Unis 2-5
(0-0, 1-3, 1-2)
Biélorussie ČEZ Aréna
6 648 spectateurs


Finlande 4-0
(2-0, 2-0, 0-0)
Slovénie ČEZ Aréna
6 450 spectateurs


Slovénie 1-3
(0-1, 1-2, 0-0)
Norvège ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


États-Unis 1-0
(0-0, 1-0, 0-0)
Danemark ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Biélorussie 0-7
(0-1, 0-3, 0-3)
Russie ČEZ Aréna
8 363 spectateurs


Finlande 3-0
(0-0, 0-0, 3-0)
Slovaquie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Danemark 4-1
(2-1, 1-0, 1-0)
Norvège ČEZ Aréna
7 316 spectateurs


Slovénie 1-3
(0-2, 1-0, 0-1)
États-Unis ČEZ Aréna
8 202 spectateurs


Slovaquie 2-3 (Pr)
(1-0, 0-1, 1-1, 0-1)
Russie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Finlande 3-2 (Fus)
(0-0, 0-0, 2-2, 0-0, 1-0)
Biélorussie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Slovénie 1-0
(1-0, 0-0, 0-0)
Danemark ČEZ Aréna
6 768 spectateurs


Norvège 2-3
(0-1, 1-2, 1-0)
Biélorussie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


États-Unis 5-4 (Pr)
(2-0, 2-4, 0-0, 1-0)
Slovaquie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Finlande 3-2 (Fus)
(0-1, 1-0, 1-1, 0-0, 1-0)
Russie ČEZ Aréna
8 812 spectateurs


Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement du Groupe B de la Division Élite[2]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, États-Unis751102214+817
+002, Finlande74210229+1316
+003, Russie741113016+1415
+004, Biélorussie740122019+114
+005, Slovaquie712221719-29
+006, Norvège720501223-116
+007, Danemark710511020-104
+008, Slovénie71060922-133
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Relégué en Division IA

Phase finale

Tableau

Quarts de finale Demi-finales Finale
 O2 Arena, Prague, 14 mai      O2 Arena, Prague, 16 mai      O2 Arena, Prague, 17 mai
  Canada  9
  Biélorussie  0  
  Canada  2
 O2 Arena, Prague, 14 mai
    République tchèque  0  
  Finlande  3
  République tchèque  5  
  Canada  6
 ČEZ Aréna, Ostrava, 14 mai
    Russie  1
  États-Unis  3
 O2 Arena, Prague, 16 mai
  Suisse  1  
  États-Unis  0
 ČEZ Aréna, Ostrava, 14 mai Troisième place
    Russie  4  
  Suède  3  O2 Arena, Prague, 17 mai
  Russie  5     République tchèque 0
  États-Unis 3

Quarts de finale

Canada 9-0
(4-0, 2-0, 3-0)
Biélorussie O2 Arena
15 126 spectateurs


Finlande 3-5
(1-1, 1-2, 1-2)
République tchèque O2 Arena
17 383 spectateurs


États-Unis 3-1
(0-1, 2-0, 1-0)
Suisse ČEZ Aréna
6 495 spectateurs


Suède 3-5
(0-2, 1-1, 2-2)
Russie ČEZ Aréna
7 248 spectateurs


Demi-finales

Canada 2-0
(1-0, 1-0, 0-0)
République tchèque O2 Arena
17 383 spectateurs


États-Unis 0-4
(0-0, 0-0, 0-4)
Russie O2 Arena
14 938 spectateurs


Match pour la troisième place

République tchèque 0-3
(0-2, 0-1, 0-0)
États-Unis O2 Arena
15 007 spectateurs


Finale

Canada 6-1
(1-0, 3-0, 2-1)
Russie O2 Arena
17 383 spectateurs


Classement final

Place Équipe
Canada
Russie
États-Unis
4 République tchèque
5 Suède
6 Finlande
7 Biélorussie
8 Suisse
9 Slovaquie
10 Allemagne
11 Norvège
12 France
13 Lettonie
14 Danemark
15 Autriche
16 Slovénie

Médaillés

Champions du monde
Canada
Tyson Barrie, Brent Burns, Sean Couturier, Sidney Crosby, Matt Duchene, Cody Eakin, Jordan Eberle, Aaron Ekblad, Tyler Ennis, Claude Giroux, Taylor Hall, Dan Hamhuis, Martin Jones, Nathan MacKinnon, Jake Muzzin, Ryan O'Reilly, David Savard, Brayden Schenn, Tyler Seguin, Mike Smith, Jason Spezza, Tyler Toffoli et Patrick Wiercioch
Entraîneur : Todd McLellan
Entraîneurs assistants : Peter Deboer, Bill Peters, Jay Woodcroft
Argent
Russie
Artiom Anissimov, Viktor Antipine, Konstantin Barouline, Anton Belov, Ievgueni Birioukov, Sergueï Bobrovski, Vadim Chipatchiov, Sergueï Chirokov, Ievgueni Dadonov, Iegor Iakovlev, Anton Khoudobine, Dmitri Koulikov, Nikolaï Kouliomine, Ilia Kovaltchouk, Ievgueni Malkine, Ievgueni Medvedev, Andreï Mironov, Sergueï Moziakine, Aleksandr Ovetchkine, Artemi Panarine, Sergueï Plotnikov, Vladimir Tarassenko, Maksim Tchoudinov, Viktor Tikhonov et Danis Zaripov
Entraîneur : Oļegs Znaroks
Entraîneurs assistants : Harijs Vītoliņš
Mark Arcobello, Nick Bonino, Jack Campbell, Charlie Coyle, Jack Eichel, Justin Faulk, Jake Gardiner, Connor Hellebuyck, Matt Hendricks, Seth Jones, Torey Krug, Dylan Larkin, Anders Lee, Trevor Lewis, Alex Lyon, John Moore, Jeremy Morin, Steve Moses, Connor Murphy, Brock Nelson, Zach Redmond, Mike Reilly, Dan Sexton, Ben Smith et Jimmy Vesey
Entraîneur : Todd Richards
Entraîneurs assistants : Dan Bylsma, Greg Carvel

Honneurs individuels

GardienConnor Hellebuyck (États-Unis)
DéfenseBrent Burns (Canada)Oliver Ekman-Larsson (Suède)
AttaqueJaromír Jágr (Rép. tchèque)Jason Spezza (Canada)Taylor Hall (Canada)

Statistiques individuelles

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs pointeurs de la Division Élite[5]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1Jason Spezza Canada1068142+7
2Jordan Eberle Canada1058130+8
3Taylor Hall Canada1075126+8
4Sergueï Moziakine Russie1066120+8
5Matt Duchene Canada1048122+10
6Oliver Ekman-Larsson Suède8210126+4
7Sidney Crosby Canada947112+1
8Ievgueni Dadonov Russie1047112+4
9Jussi Jokinen Finlande838110+3
10Brent Burns Canada1029114+12
Classement des meilleurs gardiens de la Division Élite[6]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1Connor Hellebuyck États-Unis8482 min 0 s111,3794,792
2Sebastian Dahm Danemark5297 min 19 s112,2293,170
3Mike Smith Canada8480 min 0 s121,5093,022
4Pekka Rinne Finlande7427 min 16 s121,6992,773
5Cristobal Huet France5287 min 46 s102,0992,251
6Ondřej Pavelec République tchèque10517 min 28 s171,9791,191
7Edgars Masaļskis Lettonie7403 min 48 s202,9790,830
8Sergueï Bobrovski Russie10542 min 16 s212,3290,581
9Timo Pielmeier Allemagne4176 min 57 s93,0590,110
10Ján Laco Slovaquie7308 min 50 s122,3389,740

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division IA[7]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Kazakhstan (R)55000236+1715
+002, Hongrie540101411+312
+003, Pologne (P)520309906
+004, Japon520301016-66
+005, Italie (R)51130712-55
+006, Ukraine50041817-91
  • Promu en Division Élite en 2016
  • Relégué en Division IB en 2016

Division IB

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division IB[8]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Corée du Sud (R)540103011+1912
+002, Grande-Bretagne531101310+311
+003, Lituanie530201112-19
+004, Croatie520211720-37
+005, Estonie (P)510401021-113
+006, Pays-Bas51040916-73
  • Promu en Division IA en 2016
  • Relégué en Division IIA en 2016

Division IIA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division IIA[9]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Roumanie (R)541002711+1614
+002, Belgique521202215+78
+003, Serbie511121822-47
+004, Espagne (P)520211620-47
+005, Islande520211713+47
+006, Australie501401130-192
  • Promu en Division IB en 2016
  • Relégué en Division IIB en 2016

Division IIB

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division IIB[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Chine541003315+1814
+002, Nouvelle-Zélande530202117+49
+003, Mexique530202415+99
+004, Bulgarie (P)520301730-136
+005, Israël (R)510312029-94
+006, Afrique du Sud510401120-93
  • Promu en Division IIA en 2016
  • Relégué en Division III en 2016

Division III

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement de la Division III[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Corée du Nord65100509+4117
+002, Turquie (R)650015911+4816
+003, Luxembourg640203919+2012
+004, Hong Kong63030303009
+005, Géorgie611402056-365
+006, Émirats arabes unis610411444-304
+007, Bosnie-Herzégovine60060346-430
  • Promu en Division IIB en 2016

Références et feuilles de matches

Références

  1. « Le mondial de hockey sur glace 2015 sur Sport+. », sur www.mediasportif.fr (consulté le 29 avril 2015)
  2. (en) « Tournament Progress », sur http://stats.iihf.com (consulté le 12 mai 2015)
  3. (en) « Best players selected by the directorate », sur stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  4. (en) « Media all stars », sur stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  5. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  6. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  7. (en) « Final ranking (Division IA) », sur stats.iihf.com (consulté le 25 avril 2015)
  8. (en) « Final ranking (Division IB) », sur stats.iihf.com (consulté le 20 avril 2015)
  9. (en) « Tournament progress (Division IIA) », sur stats.iihf.com (consulté le 20 avril 2015)
  10. (en) « Tournament progress (Division IIB) », sur stats.iihf.com (consulté le 20 avril 2015)
  11. (en) « Final ranking (Division III) », sur stats.iihf.com (consulté le 17 avril 2015)

Feuilles de matches

  1. (en) « Game Summary CAN-LAT 6-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 1er mai 2015)
  2. (en) « Game Summary CZE-SWE 5-6 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 1er mai 2015)
  3. (en) « Game Summary SUI-AUT 3-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 2 mai 2015)
  4. (en) « Game Summary FRA-GER 1-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 2 mai 2015)
  5. (en) « Game Summary LAT-CZE 2-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 3 mai 2015)
  6. (en) « Game Summary AUT-SWE 1-6 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 3 mai 2015)
  7. (en) « Game Summary CAN-GER 10-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 3 mai 2015)
  8. (en) « Game Summary FRA-SUI 1-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  9. (en) « Game Summary LAT-SWE 1-8 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  10. (en) « Game Summary CAN-CZE 6-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  11. (en) « Game Summary SUI-GER 1-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 5 mai 2015)
  12. (en) « Game Summary AUT-FRA 0-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 5 mai 2015)
  13. (en) « Game Summary SUI-LAT 1-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 6 mai 2015)
  14. (en) « Game Summary SWE-CAN 4-6 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 6 mai 2015)
  15. (en) « Game Summary CZE-FRA 5-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 7 mai 2015)
  16. (en) « Game Summary SWE-GER 4-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 7 mai 2015)
  17. (en) « Game Summary CZE-AUT 4-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 8 mai 2015)
  18. (en) « Game Summary GER-LAT 2-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 8 mai 2015)
  19. (en) « Game Summary FRA-CAN 3-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  20. (en) « Game Summary AUT-LAT 1-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  21. (en) « Game Summary SWE-SUI 2-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  22. (en) « Game Summary GER-CZE 2-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 10 mai 2015)
  23. (en) « Game Summary SUI-CAN 2-7 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 10 mai 2015)
  24. (en) « Game Summary GER-AUT 2-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 11 mai 2015)
  25. (en) « Game Summary SWE-FRA 4-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 11 mai 2015)
  26. (en) « Game Summary CAN-AUT 10-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 13 mai 2015)
  27. (en) « Game Summary LAT-FRA 2-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 13 mai 2015)
  28. (en) « Game Summary CZE-SUI 2-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 13 mai 2015)
  29. (en) « Game Summary USA-FIN 5-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  30. (en) « Game Summary RUS-NOR 6-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 1er mai 2015)
  31. (en) « Game Summary SVK-DEN 4-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 2 mai 2015)
  32. (en) « Game Summary BLR-SLO 4-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  33. (en) « Game Summary NOR-USA 1-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 3 mai 2015)
  34. (en) « Game Summary RUS-SLO 5-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  35. (en) « Game Summary BLR-SVK 1-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  36. (en) « Game Summary DEN-FIN 0-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  37. (en) « Game Summary RUS-USA 2-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  38. (en) « Game Summary NOR-FIN 0-5 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 4 mai 2015)
  39. (en) « Game Summary DEN-BLR 1-5 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 5 mai 2015)
  40. (en) « Game Summary SVK-SLO 3-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 5 mai 2015)
  41. (en) « Game Summary RUS-DEN 5-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 6 mai 2015)
  42. (en) « Game Summary SVK-NOR 2-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 6 mai 2015)
  43. (en) « Game Summary USA-BLR 2-5 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 7 mai 2015)
  44. (en) « Game Summary FIN-SLO 4-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 7 mai 2015)
  45. (en) « Game Summary SLO-NOR 1-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 8 mai 2015)
  46. (en) « Game Summary USA-DEN 1-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 8 mai 2015)
  47. (en) « Game Summary BLR-RUS 0-7 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  48. (en) « Game Summary FIN-SVK 3-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  49. (en) « Game Summary DEN-NOR 4-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 9 mai 2015)
  50. (en) « Game Summary SLO-USA 1-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 10 mai 2015)
  51. (en) « Game Summary SVK-RUS 2-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 10 mai 2015)
  52. (en) « Game Summary FIN-BLR 3-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 11 mai 2015)
  53. (en) « Game Summary SLO-DEN 1-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 11 mai 2015)
  54. (en) « Game Summary NOR-BLR 2-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 12 mai 2015)
  55. (en) « Game Summary USA-SVK 5-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 12 mai 2015)
  56. (en) « Game Summary FIN-RUS 3-2 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 12 mai 2015)
  57. (en) « Game Summary CAN-BLR 9-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 14 mai 2015)
  58. (en) « Game Summary FIN-CZE 3-5 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 15 mai 2015)
  59. (en) « Game Summary USA-UI 3-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 14 mai 2015)
  60. (en) « Game Summary SWE-RUS 3-5 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 15 mai 2015)
  61. (en) « Game Summary CAN-CZE 2-0 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 16 mai 2015)
  62. (en) « Game Summary USA-RUS 0-4 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  63. (en) « Game Summary CZE-USA 0-3 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)
  64. (en) « Game Summary CAN-RUS 6-1 », sur http://stats.iihf.com (consulté le 17 mai 2015)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des années 2010
  • Portail de Prague
  • Portail de la République tchèque
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.