Championnat du monde de hockey sur glace 2016

Le 80e championnat du monde de hockey sur glace se dispute du 6 mai au dans les villes de Moscou et Saint-Pétersbourg en Russie.

Russie 2016
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) Fédération internationale de hockey sur glace
Édition 80e
Lieu(x) Moscou et Saint-Pétersbourg (Russie)
Date du 6 mai au
Nations 16 (pour le groupe Élite)
Matchs joués 64
Affluence 417 415 spectateurs
(6 522 par match)
Site(s) VTB Ice Palace (en)
Palais des sports Ioubileïny
Site web officiel iihfworlds2016.com (en)(ru)
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Vainqueur Canada (26e titre)
Finaliste Finlande
Troisième Russie
Relégué(s)
Hongrie
Kazakhstan
Buts 363 (5,6 par match)
Meilleur joueur Patrik Laine
Meilleur(s) pointeur(s) Vadim Chipatchiov (18 points)

Navigation

Format de la compétition

Nations participant au Championnat du monde de hockey sur glace 2016, par division.

Le Championnat du monde de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite. Cette Division regroupe 16 équipes réparties en deux poules de 8 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale et les derniers sont relégués en Division IA à l'exception de l'Allemagne et de la France, co-organisateurs de l'édition 2017, qui ne peuvent être relégués même s'ils terminent à la dernière place du groupe B. Si l'Allemagne et la France terminent aux 7e et 8e places de leur groupe, seule la huitième équipe du groupe A est reléguée.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III qui en compte 7), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • 3 points pour une victoire dans le temps réglementaire ;
  • 2 points pour une victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • 1 point pour une défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade ;
  • aucun point pour une défaite dans le temps réglementaire.

La prolongation est de 5 minutes à 4 joueurs contre 4 (plus les gardiens).

Division Élite

Patinoires

RUSSIE

Localisation de Moscou et Saint-Pétersbourg en Russie occidentale.

VTB Ice Palace (en)
à Moscou
Palais des sports Ioubileïny
à Saint-Pétersbourg
Capacité : 12 100 Capacité : 7 012

Diffusion télévisée

Pays Chaîne
Allemagne ARD
Autriche ORF
Biélorussie BTRK
Canada TSN
Danemark TV 2 Sport
États-Unis NBC Sports Network
Finlande MTV3
France Canal+ Sport
République tchèque ČT
Russie Pierviy Kanal
Match TV
Suède TV4
Suisse SRG SRR

Tour préliminaire

Le groupe principal regroupe 16 équipes, réparties en deux groupes (entre parenthèses le classement IIHF) :

Groupe A (à Moscou)

Groupe B (à Saint-Pétersbourg)


Résultats

Groupe A
Pays
Danemark
Kazakhstan1-4
Lettonie2-3 TF2-1
Norvège0-34-23-1
République tchèque1-2 TF3-14-3 TF7-0
Russie10-16-44-03-00-3
Suède5-27-32-1 Pr.3-22-41-4
Suisse3-2 Pr.2-3 TF5-43-4 Pr.4-51-52-3 TF
Groupe B
Pays
Allemagne
Biélorussie2-5
Canada5-28-0
États-Unis2-36-31-5
Finlande5-16-24-03-2
France3-2 TF0-30-40-41-3
Hongrie2-45-21-71-50-32-6
Slovaquie1-52-40-53-2 Pr.0-55-14-1

Pr. : Prolongation - TF : Tirs de fusillade

Groupe A

Matches
6 mai Suède 2-1 (Pr)
(1-0, 0-0, 0-1, 1-0)
Lettonie VTB Ice Palace, Moscou
4 420 spectateurs


6 mai République tchèque 3-0
(1-0, 1-0, 1-0)
Russie VTB Ice Palace, Moscou
9 693 spectateurs


7 mai Suisse 2-3 (Fus)
(1-0, 0-1, 1-1, 0-0, 0-1)
Kazakhstan VTB Ice Palace, Moscou
5 420 spectateurs


7 mai Norvège 0-3
(0-0, 0-2, 0-1)
Danemark VTB Ice Palace, Moscou
6 668 spectateurs


7 mai Lettonie 3-4 (Fus)
(0-2, 1-0, 2-1, 0-0, 1-0)
République tchèque VTB Ice Palace, Moscou
4 650 spectateurs


8 mai Kazakhstan 4-6
(3-3, 0-1, 1-2)
Russie VTB Ice Palace, Moscou
10 122 spectateurs


8 mai Norvège 4-3 (Pr)
(1-1, 2-0, 0-2, 1-0)
Suisse VTB Ice Palace, Moscou
4 515 spectateurs


8 mai Suède 5-2
(0-1, 4-0, 1-1)
Danemark VTB Ice Palace, Moscou
5 385 spectateurs


9 mai Lettonie 0-4
(0-0, 0-2, 0-2)
Russie VTB Ice Palace, Moscou
10 440 spectateurs


9 mai Suède 2-4
(2-0, 0-3, 0-1)
République tchèque VTB Ice Palace, Moscou
7 780 spectateurs


10 mai Suisse 3-2 (Pr)
(0-2, 0-0, 2-0, 1-0)
Danemark VTB Ice Palace, Moscou
5 962 spectateurs


10 mai Kazakhstan 2-4
(1-1, 1-2, 0-1)
Norvège VTB Ice Palace, Moscou
7 384 spectateurs


11 mai Suisse 5-4
(0-0, 3-3, 2-1)
Lettonie VTB Ice Palace, Moscou
5 692 spectateurs


11 mai Suède 7-3
(3-1, 3-0, 1-2)
Kazakhstan VTB Ice Palace, Moscou
8 729 spectateurs


12 mai République tchèque 7-0
(3-0, 4-0, 0-0)
Norvège VTB Ice Palace, Moscou
5 124 spectateurs


12 mai Russie 10-1
(3-0, 4-1, 3-0)
Danemark VTB Ice Palace, Moscou
11 022 spectateurs


13 mai République tchèque 3-1
(1-0, 0-0, 2-1)
Kazakhstan VTB Ice Palace, Moscou
8 234 spectateurs


13 mai Danemark 3-2 (Fus)
(1-1, 1-1, 0-0, 0-0, 1-0)
Lettonie VTB Ice Palace, Moscou
7 788 spectateurs


14 mai Norvège 2-3
(0-0, 0-1, 2-2)
Suède VTB Ice Palace, Moscou
6 221 spectateurs


14 mai Russie 5-1
(1-0, 1-0, 3-1)
Suisse VTB Ice Palace, Moscou
11 222 spectateurs


14 mai Kazakhstan 1-2
(1-0, 0-1, 0-1)
Lettonie VTB Ice Palace, Moscou
7 305 spectateurs


15 mai Danemark 2-1 (Fus)
(0-0, 0-1, 1-0, 0-0, 1-0)
République tchèque VTB Ice Palace, Moscou
8 107 spectateurs


15 mai Suisse 2-3 (Fus)
(1-0, 0-1, 1-1, 0-0, 0-1)
Suède VTB Ice Palace, Moscou
8 214 spectateurs


16 mai Russie 3-0
(0-0, 2-0, 1-0)
Norvège VTB Ice Palace, Moscou
12 116 spectateurs


16 mai Danemark 4-1
(3-0, 1-1, 0-0)
Kazakhstan VTB Ice Palace, Moscou
7 097 spectateurs


17 mai République tchèque 5-4
(1-1, 1-0, 3-3)
Suisse VTB Ice Palace, Moscou
7 101 spectateurs


17 mai Lettonie 1-3
(1-1, 0-2, 0-0)
Norvège VTB Ice Palace, Moscou
6 037 spectateurs


17 mai Russie 4-1
(2-0, 2-0, 0-1)
Suède VTB Ice Palace, Moscou
12 181 spectateurs


Classement
Classement du Groupe A de la Division Élite[1]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, République tchèque751012712+1518
+002, Russie760103210+2218
+003, Suède732202318+513
+004, Danemark722211722-511
+005, Norvège721401322-9 8
+006, Suisse711232026-6 8
+007, Lettonie710331322-9 6
+008, Kazakhstan701601528-13 2
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Relégué en Division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe B

Matches
6 mai États-Unis 1-5
(1-2, 0-1, 0-2)
Canada Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 236 spectateurs


6 mai Finlande 6-2
(0-0, 4-1, 2-1)
Biélorussie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 877 spectateurs


7 mai Slovaquie 4-1
(2-1, 1-0, 1-0)
Hongrie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
2 830 spectateurs


7 mai France 3-2 (Fus)
(1-0, 1-2, 0-0, 0-0, 1-0)
Allemagne Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 750 spectateurs


7 mai Biélorussie 3-6
(0-2, 2-3, 1-1)
États-Unis Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 762 spectateurs


8 mai Hongrie 1-7
(1-2, 0-4, 0-1)
Canada Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 825 spectateurs


8 mai Finlande 5-1
(2-0, 2-1, 1-0)
Allemagne Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 409 spectateurs


8 mai France 1-5
(1-2, 0-2, 0-1)
Slovaquie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 850 spectateurs


9 mai Biélorussie 0-8
(0-1, 0-4, 0-3)
Canada Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 536 spectateurs


9 mai Finlande 3-2
(2-1, 0-0, 1-1)
États-Unis Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 830 spectateurs


10 mai Slovaquie 1-5
(1-0, 0-3, 0-2)
Allemagne Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 715 spectateurs


10 mai Hongrie 2-6
(1-3, 0-1, 1-2)
France Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 340 spectateurs


11 mai Slovaquie 2-4
(0-0, 2-0, 0-4)
Biélorussie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 172 spectateurs


11 mai Finlande 3-0
(0-0, 1-0, 2-0)
Hongrie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 794 spectateurs


12 mai États-Unis 4-0
(0-0, 3-0, 1-0)
France Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 287 spectateurs


12 mai Canada 5-2
(1-0, 1-2, 3-0)
Allemagne Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 369 spectateurs


13 mai États-Unis 5-1
(0-0, 3-0, 2-1)
Hongrie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
3 598 spectateurs


13 mai Allemagne 5-2
(3-0, 1-1, 1-1)
Biélorussie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 275 spectateurs


14 mai France 1-3
(0-0, 0-3, 1-0)
Finlande Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 278 spectateurs


14 mai Hongrie 5-2
(2-1, 2-1, 1-0)
Biélorussie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 539 spectateurs


14 mai Canada 5-0
(2-0, 2-0, 1-0)
Slovaquie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 512 spectateurs


15 mai Allemagne 3-2
(2-1, 0-1, 1-0)
États-Unis Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 798 spectateurs


15 mai Slovaquie 0-5
(0-0, 0-2, 0-3)
Finlande Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 679 spectateurs


16 mai Canada 4-0
(1-0, 1-0, 2-0)
France Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 219 spectateurs


16 mai Allemagne 4-2
(0-1, 1-0, 3-1)
Hongrie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 039 spectateurs


17 mai États-Unis 2-3 (Pr)
(0-1, 1-0, 1-1, 0-1)
Slovaquie Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 080 spectateurs


17 mai Biélorussie 3-0
(0-0, 0-2, 0-1)
France Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
4 895 spectateurs


17 mai Canada 0-4
(0-0, 3-0, 1-0)
Finlande Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 890 spectateurs


Classement
Classement du Groupe B de la Division Élite[1]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Finlande77000296+2321
+002, Canada76010348+2618
+003, Allemagne740212220+213
+004, États-Unis730312218+410
+005, Slovaquie721401523-8 8
+006, Biélorussie720501632-16 6
+007, France711501123-12 5
+008, Hongrie710601231-19 3
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Relégué en Division IA

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Phase finale

Tableau

Quarts de finale Demi-finales Finale
 VTB Ice Palace, Moscou, 19 mai      VTB Ice Palace, Moscou, 21 mai      VTB Ice Palace, Moscou, 22 mai
  République tchèque  1
  États-Unis  2TF  
  États-Unis  3
 Ioubileïny, Saint-Pétersbourg, 19 mai
    Canada  4  
  Canada  6
  Suède  0  
  Canada  2
 Ioubileïny, Saint-Pétersbourg, 19 mai
    Finlande  0
  Finlande  5
 VTB Ice Palace, Moscou, 21 mai
  Danemark  1  
  Finlande  3
 VTB Ice Palace, Moscou, 19 mai Troisième place
    Russie  1  
  Russie  4  VTB Ice Palace, Moscou, 22 mai
  Allemagne  1     États-Unis 2
  Russie 7

TF : tirs de fusillade

Quarts de finale

République tchèque 1-2 (Fus)
(1-0, 0-1, 0-0, 0-0, 0-1)
États-Unis VTB Ice Palace, Moscou
7 853 spectateurs


Canada 6-0
(1-0, 3-0, 2-0)
Suède Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
6 090 spectateurs


Finlande 5-1
(1-0, 2-1, 2-0)
Danemark Palais des sports Ioubileïny,
Saint-Pétersbourg
5 038 spectateurs


Russie 4-1
(0-1, 3-0, 1-0)
Allemagne VTB Ice Palace, Moscou, 19 mai
12 199 spectateurs


Demi-finales

États-Unis 3-4
(0-2, 3-1, 0-1)
Canada VTB Ice Palace, Moscou
10 455 spectateurs


Finlande 3-1
(0-1, 3-0, 0-0)
Russie VTB Ice Palace, Moscou
12 215 spectateurs


Match pour la troisième place

États-Unis 2-7
(0-2, 1-3, 1-2)
Russie VTB Ice Palace, Moscou
12 043 spectateurs


Finale

Canada 2-0
(1-0, 0-0, 1-0)
Finlande VTB Ice Palace, Moscou
11 509 spectateurs


Classement final

Place Équipe Résultat final
CanadaChampion du monde
FinlandeVice-champion du monde
RussieTroisième place
4 États-UnisQuatrième place
5 République tchèqueÉliminé en
quart de finale
6 Suède
7 Allemagne
8 Danemark
9 SlovaquieÉliminé en
phase de groupe
10 Norvège
11 Suisse
12 Biélorussie
13 Lettonie
14 France
15 HongrieRelégué en
Division IA en 2017
16 Kazakhstan

Médaillés

Champions du monde
Canada[2]
Derick Brassard, Cody Ceci, Max Domi, Matt Duchene, Matt Dumba, Ryan Ellis, Brendan Gallagher, Taylor Hall, Ben Hutton, Boone Jenner, Brad Marchand, Mike Matheson, Connor McDavid, Ryan Murray, Ryan O'Reilly, Calvin Pickard, Corey Perry, Sam Reinhart, Morgan Rielly, Mark Scheifele, Mark Stone, Cam Talbot et Christopher Tanev
Entraîneur : Bill Peters
Entraîneurs assistants : Dave Cameron et Mike Yeo
Sebastian Aho, Niklas Bäckström, Aleksander Barkov, Mikael Granlund, Juuso Hietanen, Topi Jaakola, Jussi Jokinen, Tommi Kivistö, Mikko Koivu, Leo Komarov, Mikko Koskinen, Jarno Koskiranta, Lasse Kukkonen, Patrik Laine, Jani Lajunen, Esa Lindell, Atte Ohtamaa, Antti Pihlström, Ville Pokka, Teemu Pulkkinen, Mika Pyörälä, Mikko Rantanen, Tomi Sallinen, Anssi Salmela et Juuse Saros
Entraîneur : Kari Jalonen
Entraîneurs assistants : Ari Moisanen, Ville Peltonen et Jukka Rautakorpi
Bronze
Russie[4]
Viktor Antipine, Anton Belov, Sergueï Bobrovski, Aleksandr Bourmistrov, Igor Chestiorkine, Vadim Chipatchiov, Sergueï Chirokov, Ievgueni Dadonov, Pavel Datsiouk, Alekseï Iemeline, Sergueï Kalinine, Ievgueni Kouznetsov, Roman Lioubimov, Alekseï Martchenko, Sergueï Moziakine, Dmitri Orlov, Aleksandr Ovetchkine, Artemi Panarine, Sergueï Plotnikov, Stepan Sannikov, Ilia Sorokine, Maksim Tchoudinov, Ivan Teleguine, Viatcheslav Voïnov et Nikita Zaïtsev
Entraîneur : Oļegs Znaroks
Entraîneurs assistants : Igor Nikitine, Rashit Davydov, Harijs Vītoliņš et Ilia Vorobiov

Récompenses individuelles

Médias[5] :

IIHF[6] :

  • Meilleur gardien : Mikko Koskinen (FIN)
  • Meilleur défenseur : Mike Matheson (CAN)
  • Meilleur attaquant : Patrik Laine (FIN)

Statistiques individuelles

Classement des meilleurs pointeurs de la Division Élite[7]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1Vadim Chipatchiov Russie10612188+10
2Artemi Panarine Russie1069154+9
3Ievgueni Dadonov Russie1067136+10
4Patrik Laine Finlande1075124+4
5Mikael Granlund Finlande1048122+6
6Derick Brassard Canada1056114+9
7Pavel Datsiouk Russie10110110+6
8Matt Duchene Canada1055102+10
9Mikko Koivu Finlande10461012+8
9Mark Stone Canada1046106+8

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs gardiens de la Division Élite[8]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1Dominik Furch République tchèque4255 min 0 s40,9496,002
2Mikko Koskinen Finlande8479 min 1 s91,1394,671
3Cameron Talbot Canada8480 min 0 s101,2594,014
4Sebastian Dahm Danemark7434 min 4 s162,2193,551
5Sergueï Bobrovski Russie9520 min 51 s151,7393,121
6Vitali Kolesnik Kazakhstan6324 min 24 s193,5191,980
7Elvis Merzļikins Lettonie5268 min 0 s132,9191,220
8Lars Haugen Norvège4207 min 33 s92,6090,430
9Thomas Greiss Allemagne4240 min 0 s102,5090,380
10Pavel Francouz République tchèque4244 min 56 s102,4589,580

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IA

La compétition se déroule à Katowice en Pologne du 23 au .

Classement de la Division IA[9]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Slovénie (R)54010188+1012
+002, Italie530201110+19
+003, Pologne530201712+59
+004, Autriche (R)52120118+38
+005, Corée du Sud (P)52021111107
+006, Japon50050726-190
  • Promu en Division Élite en 2017
  • Relégué en Division IB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IB

La compétition se déroule à Zagreb en Croatie du 17 au .

Classement de la Division IB[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Ukraine (R)54010206+1412
+002, Grande-Bretagne53110237+1611
+003, Lituanie530111514+110
+004, Croatie521202117+48
+005, Estonie510311223-114
+006, Roumanie (P)50050832-240
  • Promu en Division IA en 2017
  • Relégué en Division IIA en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIA

La compétition se déroule à Jaca en Espagne du 9 au .

Classement de la Division IIA[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Pays-Bas (R)54100246+1814
+002, Espagne53101179+812
+003, Belgique512201518-37
+004, Serbie520211614+27
+005, Islande510311623-74
+006, Chine (P)50041624-181
  • Promu en Division IB en 2017
  • Relégué en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIB

La compétition se déroule à Mexico au Mexique du 9 au .

Classement de la Division IIB[12]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Australie (R)541005810+4814
+002, Mexique540013013+1713
+003, Israël520302233-116
+004, Nouvelle-Zélande520302719+86
+005, Corée du Nord (P)520302442-186
+006, Bulgarie50050852-440
  • Promu en Division IIA en 2017
  • Relégué en Division III en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division III

La compétition se déroule à Istanbul en Turquie du 31 mars au . Deuxième à l'issue du tournoi, la Géorgie voit ses résultats transformés en défaites 5-0 sur tapis vert pour avoir aligné des joueurs non-éligibles[13],[14].

Classement final de la Division III[14]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Turquie55000357+2815
+002, Afrique du Sud (R)540102910+1912
+003, Luxembourg530202914+159
+004, Bosnie-Herzégovine520301235-236
+005, Hong Kong510401226-143
+006, Géorgie50050025-250
  • Promu en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Références et feuilles de matches

Références

  1. (en) « Tournament progress », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  2. (en) « Team roster CAN - Canada », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  3. (en) « Team roster FIN - Finland », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  4. (en) « Team roster RUS - Russia », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  5. (en) « Media all stars », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  6. (en) « Best players selected by the directorate », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  7. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  8. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  9. (en) « Final ranking (Div. I A) », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2016)
  10. (en) « Final ranking (Div. I B) », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 avril 2016)
  11. (en) « Final ranking (Div. II A) », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 avril 2016)
  12. (en) « Final ranking (Div. II B) », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 avril 2016)
  13. (en) « Final ranking (Div. III) », sur stats.iihf.com, (consulté le 10 septembre 2016)
  14. (en) « 2016 IIHF Ice Hockey World Championship Division III - Standings », sur www.iihf.com (consulté le 10 septembre 2016)

Feuilles de matches

  1. (en) « SWE - LAT : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2016)
  2. (en) « CZE - RUS : 3-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  3. (en) « SUI - KAZ : 2-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  4. (en) « NOR - DEN : 0-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  5. (en) « LAT - CZE : 3-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2016)
  6. (en) « KAZ - RUS : 4-6 », sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2016)
  7. (en) « NOR - SUI : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2016)
  8. (en) « SWE - DEN : 5-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 8 mai 2016)
  9. (en) « LAT - RUS : 0-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  10. (en) « SWE - CZE : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  11. (en) « SUI - DEN : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2016)
  12. (en) « KAZ - NOR : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2016)
  13. (en) « SUI - LAT : 5-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  14. (en) « SWE - KAZ : 7-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  15. (en) « CZE - NOR : 7-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  16. (en) « RUS - DEN : 10-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  17. (en) « CZE - KAZ : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2016)
  18. (en) « DEN - LAT : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2016)
  19. (en) « NOR - SWE : 2-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  20. (en) « RUS - SUI : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  21. (en) « KAZ - LAT : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  22. (en) « DEN - CZE : 2-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2016)
  23. (en) « SUI - SWE : 2-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2016)
  24. (en) « RUS - NOR : 3-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2016)
  25. (en) « DEN - KAZ : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2016)
  26. (en) « CZE - SUI : 5-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  27. (en) « LAT - NOR : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  28. (en) « RS - SWE : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  29. (en) « USA - CAN : 1-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 6 mai 2016)
  30. (en) « FIN - BLR : 6-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  31. (en) « SVK - HUN : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  32. (en) « FRA - GER : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  33. (en) « BLR - USA : 3-6 », sur stats.iihf.com, (consulté le 7 mai 2016)
  34. (en) « HUN - CAN : 1-7 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  35. (en) « FIN - GER : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  36. (en) « FRA - SVK : 1-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  37. (en) « BLR - CAN : 0-8 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  38. (en) « FIN - USA : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 9 mai 2016)
  39. (en) « SVK - GER : 1-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2016)
  40. (en) « HUN - FRA : 2-6 », sur stats.iihf.com, (consulté le 11 mai 2016)
  41. (en) « SVK - BLR : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  42. (en) « FIN - HUN : 3-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  43. (en) « USA - FRA : 4-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  44. (en) « CAN - GER : 5-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 12 mai 2016)
  45. (en) « USA - HUN : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2016)
  46. (en) « GER - BLR : 5-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 13 mai 2016)
  47. (en) « FRA - FIN : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  48. (en) « HUN - BLR : 5-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  49. (en) « CAN - SVK : 5-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 14 mai 2016)
  50. (en) « GER - USA : 3-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2016)
  51. (en) « SVK - FIN : 0-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 15 mai 2016)
  52. (en) « CAN - FRA : 4-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2016)
  53. (en) « GER - HUN : 4-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 16 mai 2016)
  54. (en) « USA - SVK : 2 - 3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  55. (en) « BLR - FRA : 3-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  56. (en) « CAN - FIN : 0-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 mai 2016)
  57. (en) « CZE - USA : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2016)
  58. (en) « CAN - SWE : 6-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2016)
  59. (en) « FIN - DEN : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2016)
  60. (en) « RUS - GER : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 19 mai 2016)
  61. (en) « CAN - USA : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2016)
  62. (en) « FIN - RUS : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mai 2016)
  63. (en) « RUS - USA : 7-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)
  64. (en) « CAN - FIN : 2-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 22 mai 2016)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des années 2010
  • Portail de Moscou
  • Portail de Saint-Pétersbourg
  1. Compétition annulée en raison de la pandémie de coronavirus.
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.