Championnat du monde junior de hockey sur glace 2016

Le Championnat du monde junior de hockey sur glace 2016 est la 40e édition de cette compétition de hockey sur glace junior organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF).

Championnat du monde junior de hockey sur glace 2016
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) IIHF
Édition 40e
Lieu(x) Helsinki (Finlande)
Date du
au
Participants 10 équipes
Matchs joués 30
Affluence 215 226 (7 174 par match)
Site(s) Hartwall Arena
Helsingin Jäähalli
Site web officiel www.worldjunior2016.com
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Tenant du titre Canada
Vainqueur Finlande
Finaliste Russie
Troisième États-Unis
Plus titré(s) Canada (16)
Relégué(s) Biélorussie
Buts 193 (6,43 par match)
Meilleur joueur Jesse Puljujärvi
Meilleur(s) pointeur(s) Jesse Puljujärvi
(17 points)

Navigation

Le tournoi de la Division Élite, regroupant les meilleures nations, a lieu du au à Helsinki en Finlande. Les cinq divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe Élite.

Format de la compétition

Le Championnat du monde junior de hockey sur glace est un ensemble de plusieurs tournois regroupant les nations en fonction de leur niveau. Les meilleures équipes disputent le titre dans la Division Élite.

Pays participant au Championnat du monde junior de hockey sur glace 2016.

Les 10 équipes de la Division Élite sont scindées en deux poules de 5 où elles disputent un tour préliminaire. Les 4 meilleures sont qualifiées pour les quarts de finale. Les derniers de chaque poule s'affrontent dans un tour de relégation, au meilleur des 3 matches. Le perdant est relégué en Division I A.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III qui en compte 7), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • victoire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade : 1 point ;
  • défaite : 0 point.

Joueurs pouvant prendre part à la compétition

Un joueur est éligible pour participer à la compétition si[1] :

  • il est de sexe masculin ;
  • il est né au plus tôt en 1996, et au plus tard, en 2001 ;
  • il est un citoyen du pays qu'il représente ;
  • il dépend d'une association nationale qui est membre de l'IIHF.

Division Élite

Lieu de la compétition

Localisation de la ville d'Helsinki, capitale de la Finlande.

Hartwall Arena Helsingin Jäähalli
Capacité : 13 506 Capacité : 8 200

Tour préliminaire

Groupe A

26 décembre 2015 Suisse 3-8
(1-3, 1-3, 1-2)
Suède Helsingin Jäähalli
5 600 spectateurs


26 décembre 2015 États-Unis 4-2
(0-0, 1-1, 3-1)
Canada Helsingin Jäähalli
6 112 spectateurs


27 décembre 2015 Danemark 2-1
(0-1, 0-0, 2-0)
Suisse Helsingin Jäähalli
1 596 spectateurs


28 décembre 2015 Suède 1-0
(0-0, 1-0, 0-0)
États-Unis Helsingin Jäähalli
5 415 spectateurs


28 décembre 2015 Canada 6-1
(1-1, 4-0, 1-0)
Danemark Helsingin Jäähalli
5 891 spectateurs


29 décembre 2015 Suisse 2-3 (Fus)
(2-1, 0-1, 0-0, 0-0, 0-1)
Canada Helsingin Jäähalli
3 522 spectateurs


30 décembre 2015 Suède 5-0
(2-0, 1-0, 2-0)
Danemark Helsingin Jäähalli
4 193 spectateurs


30 décembre 2015 États-Unis 10-1
(6-0, 4-1, 0-0)
Suisse Helsingin Jäähalli
3 701 spectateurs


31 décembre 2015 Danemark 1-4
(1-1, 0-1, 0-2)
États-Unis Helsingin Jäähalli
5 128 spectateurs


31 décembre 2015 Canada 2-5
(1-2, 0-1, 1-2)
Suède Helsingin Jäähalli
7 003 spectateurs


Classement
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Suède44000195+1412
+002, États-Unis43010185+139
+003, Canada411201312+15
+004, Danemark41030416-123
+005, Suisse40031723-161
  • Qualifiés pour les quarts de finale

Groupe B

26 décembre 2015 République tchèque 1-2 (Fus)
(0-0, 1-0, 0-1, 0-0, 0-1)
Russie Hartwall Arena
10 106 spectateurs


26 décembre 2015 Finlande 6-0
(0-0, 1-0, 5-0)
Biélorussie Hartwall Arena
12 222 spectateurs


27 décembre 2015 Biélorussie 2-4
(1-1, 1-1, 0-2)
Slovaquie Hartwall Arena
1 472 spectateurs


28 décembre 2015 Slovaquie 0-2
(0-0, 0-1, 0-1)
République tchèque Hartwall Arena
8 998 spectateurs


28 décembre 2015 Russie 6-4
(1-2, 4-1, 1-1)
Finlande Hartwall Arena
12 526 spectateurs


29 décembre 2015 Biélorussie 1-4
(0-3, 0-0, 1-1)
Russie Hartwall Arena
2 342 spectateurs


30 décembre 2015 République tchèque 5-3
(1-0, 1-3, 3-0)
Biélorussie Hartwall Arena
8 456 spectateurs


30 décembre 2015 Slovaquie 3-8
(2-1, 0-2, 1-5)
Finlande Hartwall Arena
12 723 spectateurs


31 décembre 2015 Russie 2-1
(1-0, 1-1, 0-0)
Slovaquie Hartwall Arena
6 497 spectateurs


31 décembre 2015 Finlande 5-4
(0-0, 3-3, 2-1)
République tchèque Hartwall Arena
12 198 spectateurs


Classement
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Russie43100147+711
+002, Finlande430102313+109
+003, République tchèque420111210+27
+004, Slovaquie41030814-63
+005, Biélorussie (P)40040619-130
  • Qualifiés pour les quarts de finale

Tour de relégation

2 janvier 2016 Suisse 5-1
(1-1, 2-0, 2-0)
Biélorussie Helsingin Jäähalli
453 spectateurs


3 janvier 2016 Biélorussie 2-6
(2-3, 0-3, 0-0)
Suisse Helsingin Jäähalli
748 spectateurs


Tour final

Tableau

Quarts de finale Demi-finales Finale
 2 janvier 2016, Helsingin Jäähalli      4 janvier 2016, Hartwall Arena      5 janvier 2016, Hartwall Arena
  Suède  6
  Slovaquie  0  
  Suède  1
 2 janvier 2016, Hartwall Arena
    Finlande  2  
  Finlande  6
  Canada  5  
  Finlande  4
 2 janvier 2015, Hartwall Arena
    Russie  3
  Russie  4
 4 janvier 2016, Hartwall Arena
  Danemark  3  
  Russie  2
 2 janvier 2016, Helsingin Jäähalli Troisième place
    États-Unis  1  
  États-Unis  7  5 janvier 2016, Hartwall Arena
  Rép. tchèque  0     Suède 3
  États-Unis 8

Quarts de finale

2 janvier 2016 Russie 4-3 (Pr)
(1-0, 0-2, 2-1, 1-0)
Danemark Hartwall Arena
8 869 spectateurs


2 janvier 2016 Suède 6-0
(2-0, 1-0, 3-0)
Slovaquie Helsingin Jäähalli
3 796 spectateurs


2 janvier 2016 Finlande 6-5
(1-2, 3-1, 2-2)
Canada Hartwall Arena
13 016 spectateurs


2 janvier 2016 États-Unis 7-0
(2-0, 3-0, 2-0)
République tchèque Helsingin Jäähalli
3 113 spectateurs


Demi-finales

4 janvier 2016 Suède 1-2
(1-0, 0-2, 0-0)
Finlande Hartwall Arena
13 340 spectateurs


4 janvier 2016 Russie 2-1
(0-1, 2-0, 0-0)
États-Unis Hartwall Arena
11 812 spectateurs


Match pour la troisième place

5 janvier 2016 Suède 3-8
(2-2, 0-4, 1-2)
États-Unis Hartwall Arena
10 899 spectateurs


Finale

5 janvier 2016 Russie 3-4 (Pr)
(1-0, 0-0, 2-3, 0-1)
Finlande Hartwall Arena
13 479 spectateurs


Classement final

Classement[2]
Place Équipe
Finlande
Russie
États-Unis
4 Suède
5 Rép. tchèque
6 Canada
7 Slovaquie
8 Danemark
9 Suisse
10 Biélorussie
  • Relégué en Division IA

Médaillés

Sebastian Aho, Kasper Björkqvist, Roope Hintz, Kaapo Kähkönen, Antti Kalapudas, Kasperi Kapanen, Miro Keskitalo, Olli Juolevi, Patrik Laine, Emil Larmi, Juho Lammikko, Niko Mikkola, Julius Nättinen, Sami Niku, Jesse Puljujärvi, Mikko Rantanen, Sebastian Repo, Aleksi Saarela, Vili Saarijärvi, Miska Siikonen, Eetu Sopanen, Joni Tuulola, Veini Vehviläinen
Entraîneur : Jukka Jalonen
Argent
Russie
[4]
Sergueï Boïkov, Damir Charipzianov, Aleksandr Dergatchiov, Radel Fazleïev, Aleksandr Gueorguiev, Nikita Jouldikov, Vladislav Kamenev, Kirill Kaprizov, Iegor Korchkov, Andreï Kouzmenko, Pavel Kraskovski, Artour Laouta, Maksim Lazarev, Aleksandr Mikoulovitch, Aleksandr Polounine, Ivan Provorov, Iegor Rykov, Ilia Samsonov, Dmitri Sergueïev, Ievgueni Svetchnikov, Andreï Svetlakov, Maksim Tretiak, Iegor Voronkov
Entraîneur : Valeri Braguine
Louis Belpedio, Anders Bjork, Brock Boeser, Will Borgen, Brandon Carlo, Alex DeBrincat, Ryan Donato, Christian Dvorak, Scott Eansor, Brandon Fortunato, Brandon Halverson, Ryan Hitchcock, Chad Krys, Ryan MacInnis, Auston Matthews, Charlie McAvoy Jr, Sonny Milano, Alex Nedeljkovic, Nick Schmaltz, Matthew Tkachuk, Zach Werenski, Colin White.
Entraîneur : Ron Wilson

Récompenses individuelles

MVP et équipe type

Meilleur joueur[6],[7]

Équipe type[6],[7]
Position Joueur Équipe
Gardien de butLinus Söderström Suède
DéfenseurOlli Juolevi Finlande
Zach Werenski États-Unis
AttaquantJesse Puljujärvi Finlande
Patrik Laine Finlande
Auston Matthews États-Unis

Meilleurs joueurs de l'IIHF[6],[8]

Meilleurs pointeurs

Meilleurs pointeurs[9]
Rang Joueur Pays PJ B A Pts +/− Pun
1Jesse Puljujärvi Finlande751217+80
2Sebastian Aho Finlande75914+94
3Patrik Laine Finlande77613+86
4Auston Matthews États-Unis77411+62
5Matthew Tkachuk États-Unis74711+76
6Alexander Nylander Suède7459+50
7Zach Werenski États-Unis7279+104
8Denis Malgin Suisse6189-16
9Olli Juolevi Finlande6099+54
10Christian Dvorak États-Unis7358+80

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Meilleurs gardiens

Meilleurs gardiens[10]
Rang Joueur Pays Min BC Moy %Arr Bl
1Linus Söderström Suède295 min 28 s71,4294,702
2Alex Nedeljkovic États-Unis325 min 52 s91,6694,271
3Thomas Lillie Danemark185 min 0 s103,2491,450
4Kaapo Kähkönen Finlande214 min 13 s72,5290,910
5Adam Huska Slovaquie292 min 30 s193,9089,890
6Aleksandr Gueorguiev Russie309 min 46 s132,5289,840
7Joren van Pottelberghe Suisse285 min 18 s153,1588,720
8Ivan Koulbakov Biélorussie222 min 52 s184,8588,240
9Vít Vaněček République tchèque263 min 35 s122,7388,121
10MacKenzie Blackwood Canada182 min 30 s123,9585,880

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Nota : seuls sont classés les gardiens ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Division IA

Classement de la Division IA[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Lettonie54100207+1314
+002, Autriche53020181809
+003, Kazakhstan (P)521202113+88
+004, Norvège511122114+77
+005, Allemagne (R)520211014-47
+006, Italie50050529-240
  • Promu en Division Élite en 2017
  • Relégué en Division IB en 2017

Division IB

Classement de la Division IB[12]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, France42110179+88
+002, Pologne421101510+58
+003, Grande-Bretagne (P)421101316-38
+004, Ukraine41012910-15
+005, Slovénie (R)40031615-91
+006, Japon[13]000000000
  • Promu en Division IA en 2017
  • Relégué en Division IIA en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIA

Classement de la Division IIA[14]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Hongrie (R)55000369+2715
+002, Lituanie531101816+211
+003, Estonie530202726+19
+004, Croatie (P)520301321-86
+005, Pays-Bas501401423-92
+006, Corée du Sud500321528-132
  • Promu en Division IB en 2017
  • Relégué en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIB

Classement de la Division IIB[15]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Roumanie (R)541003714+2314
+002, Espagne540103412+2212
+003, Serbie53011349+2510
+004, Belgique520301421-76
+005, Australie510401135-243
+006, Chine (P)50050645-390
  • Promu en Division IIA en 2017
  • Relégué en Division III en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division III

Classement de la Division III[16]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Mexique650102414+1015
+002, Bulgarie640201813+512
+003, Nouvelle-Zélande640202916+1312
+004, Israël630213923+1610
+005, Islande (R)621302421+38
+006, Turquie620402015+56
+007, Afrique du Sud60060759-520
  • Promu en Division IIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Références et feuilles de matches

Références

  1. (en) « IIHF statutes and bylaws », (consulté le 27 décembre 2014)
  2. (en) « Final Ranking » (consulté le 3 janvier 2016)
  3. (en) « Team Rosater - FIN », sur stats.iihf.com (consulté le 5 janvier 2016)
  4. (en) « Team Rosater - RUS », sur stats.iihf.com (consulté le 5 janvier 2016)
  5. (en) « Team Rosater - USA », sur stats.iihf.com (consulté le 5 janvier 2016)
  6. « Puljujärvi MVP », sur http://www.worldjunior2016.com, (consulté le 5 janvier 2016)
  7. Équipe type, sur le site www.http://stats.iihf.com
  8. Meilleurs joueurs choisis par la direction, sur le site www.http://stats.iihf.com
  9. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com (consulté le 5 janvier 2016)
  10. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com (consulté le 5 janvier 2016)
  11. (en) « Division IA - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 19 décembre 2015)
  12. (en) « Division IB - Tournament progress », sur stats.iihf.com (consulté le 18 décembre 2015)
  13. « Mondial U20 - Le Japon forfait » (consulté le 9 décembre 2015)
  14. (en) « Division IIA - Tournament progress », sur stats.iihf.com (consulté le 19 décembre 2015)
  15. (en) « Division IIB - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 25 janvier 2016)
  16. (en) « Division III - Final ranking », sur stats.iihf.com (consulté le 25 janvier 2016)

Feuilles de matches

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des années 2010
  • Portail d’Helsinki
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.