Championnat du monde masculin de handball 1997

Le XVe championnat du monde de handball masculin a eu lieu du 17 mai au au Japon. C'est la première fois que la compétition se tient hors d'Europe.

Championnat du monde
masculin de handball 1997
Généralités
Sport handball
Éditions XVe
Lieu(x) Japon
Date du 17 mai au
Participants 24 qualifiés
Épreuves 80 matchs
Site(s) 4 (dans 3 villes)

Palmarès
Tenant du titre  France
Vainqueur  Russie (3)
Finaliste  Suède
Troisième  France
Meilleur joueur Talant Dujshebaev
Meilleur(s) buteur(s) Yoon Kyung-shin (62)

Navigation

La Russie y remporte son 3e titre aux dépens de la Suède. La France, tenante du titre mais à l'effectif très remanié à la suite de la fin des Barjots, échoue en demi-finale après prolongations face à la Russie, mais remporte malgré tout la médaille de bronze face à la Hongrie. L'Espagnol Talant Dujshebaev a été élu meilleur joueur et le coréen Yoon Kyung-shin a été le meilleur marqueur avec 62 buts.

Présentation

Qualifications

Places par continent et équipes qualifiées
Continent Nombre Moyen de qualification Date Qualifié(s)
-1Organisateur? Japon
-1Tenant du titre21 mai 1995 France
Europe (EHF)4Championnat d'Europe 19962 juin 1996 Russie, Espagne, RF Yougoslavie et Suède
6Tournois de qualification européens[1]1er décembre 1996 Rép. tchèque, Hongrie, Islande, Italie, Norvège et Portugal
1Inconnu[2]- Croatie
1Play-off avec la Océanie (OHF)[1]2 février 1997 Lituanie
Afrique (CAHB)4Championnat d'Afrique 199618 décembre 1996 Algérie, Tunisie, Égypte et Maroc
Asie (AHF)3Tournoi de qualification asiatique[3]4 décembre 1996 Arabie saoudite, Chine et Corée du Sud
Amériques (PATHF)3Championnat panaméricain 1996[4]13 octobre 1996 Cuba, Argentine, États-Unis[5] et Brésil

Parmi les équipes non qualifiées, on peut noter l'absence de :

Lieux de compétition

La compétition s'est déroulée sur quatre lieux :

  • le Parc Dome de Kumamoto pour les matchs du groupe A et la moitié des matchs de la phase finale dont le match pour le match pour la 3e place et la finale ;
  • le gymnase municipal de Kumamoto pour les matchs du groupe B et la moitié des matchs de la phase finale ;
  • le gymnase municipal de Yamaga pour les matchs du groupe C ;
  • le gymnase municipal de Yatsushiro pour les matchs du groupe D.

Tour préliminaire

Groupe A

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Islande 9 5 4 1 0 124 10618
2 Yougoslavie 8 5 4 0 1 129 11118
3 Lituanie 5 5 2 1 2 110 1028
4 Japon 4 5 2 0 3 101 104-3
5 Algérie 4 5 1 2 2 103 112-9
6 Arabie saoudite 0 5 0 0 5 94 126-32

Groupe B

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 France 8 5 4 0 1 127 11413
2 Suède 8 5 4 0 1 141 10140
3 Corée du Sud 7 5 3 1 1 128 1271
4 Norvège 4 5 1 2 2 104 109-5
5 Italie 3 5 1 1 3 100 105-5
6 Argentine 0 5 0 0 5 96 140-44

Groupe C

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Espagne 9 5 4 1 0 141 10338
2 Égypte 9 5 4 1 0 129 9435
3 Rép. tchèque 6 5 3 0 2 119 10514
4 Tunisie 4 5 2 0 3 92 108-16
5 Portugal 2 5 1 0 4 119 123-4
6 Brésil 0 5 0 0 5 65 132-67

Groupe D

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Russie 10 5 5 0 0 150 8466
2 Hongrie 8 5 4 0 1 128 10325
3 Cuba 5 5 2 1 2 128 11711
4 Croatie 5 5 2 1 2 123 1158
5 Chine 2 5 1 0 4 101 160-59
6 Maroc 0 5 0 0 5 90 141-51

Finales

  Huitièmes de finale   Quarts de finale   Demi-finales   Finale
                             
             
 
  Islande 32
 
  Norvège 28  
  Islande 25
 
    Hongrie 26  
  Rép. tchèque 19
 
  Hongrie 20  
  Hongrie 19
 
    Suède 31  
  Espagne 31
 
  Croatie 25  
  Espagne 24(21)
 
    Suède 28(21)ap  
  Lituanie 20
 
  Suède 32  
  Suède 21
 
    Russie 23
  Cuba 20
   
  Égypte 24  
  Égypte 19
 
    France 22  
  France 22
 
  Japon 21  
  France 24(21)
 
    Russie 25(21)ap  
  Corée du Sud 37(30)ap
   
  Yougoslavie 33(30)   Troisième place
  Corée du Sud 15
 
    Russie 32  
  Russie 20 Hongrie 27
   
  Tunisie 14   France 28
 

Place de 5 à 8

Demi-finales de classement Match pour la 5e place
       
  Islande  32
  Espagne  23  
  Islande  23
 
    Égypte  20
  Corée du Sud  27
  Égypte  28  
Match pour la 7e place
 
  Espagne 23
  Corée du Sud 32

Classement final

RangÉquipeMJVNDBPBCDiff
Russie 9 9 0 0 250158 +92
Suède 9 7 0 2 253187 +66
France 9 7 0 2 223206 +17
4 Hongrie 9 6 0 3 220206 +14
5 Islande 9 7 1 1 236203 +33
6 Égypte 9 6 1 2 220186 +34
7 Espagne 9 6 1 2 252214 +38
8 Corée du Sud 9 4 1 4 233253 -20
9 RF Yougoslavie 6 4 0 2 162148 +14
10 Lituanie 6 2 1 3 130134 -04
11 Rép. tchèque 6 3 0 3 138125 +13
12 Norvège 6 1 2 3 132141 -09
13 Croatie 6 2 1 3 148146 +02
14 Cuba 6 2 1 3 148141 +07
15 Japon 6 2 0 4 122126 -04
16 Tunisie 6 2 0 4 106128 -22
17 Algérie 5 1 2 2 103112 -09
18 Italie 5 1 1 3 100105 -05
19 Portugal 5 1 0 4 119123 -04
20 Chine 5 1 0 4 101160 -59
21 Arabie saoudite 5 0 0 5 094126 -32
22 Argentine 5 0 0 5 096140 -44
23 Maroc 5 0 0 5 090141 -51
24 Brésil 5 0 0 5 065132 -67

Statistiques et récompenses

Équipe-type

À l'issue du tournoi, l'équipe-type du tournoi a été désignée[6] :

Meilleurs buteurs

Les meilleurs buteurs de la compétition sont[7] :

RangJoueurNationButsTirs%Ch.7 m
1Yoon Kyung-shin Corée du Sud6211056,4 %5012
2József Éles Hongrie597974,7 %4217
3Valdimar Grímsson Islande527668,4 %3418
4Ashraf Mabrouk Awaad Égypte506972,5 %2822
Stefan Lövgren Suède507071,4 %3218
Stéphane Stoecklin France509055,6 %3713
7Talant Dujshebaev Espagne497466,2 %490
8Carlos Pérez Cuba487960,8 %3216
9Vassili Koudinov Russie435874,1 %??
Enric Masip Espagne435972,9 %??

Meilleurs gardiens de but

Les meilleurs gardiens de but de la compétition sont[8] :

RangJoueurNationArrêtsTirs%
1Lee Suik-houng (en) Corée du Sud8930129,6 %
2Yukihiro Hashimoto (en) Japon7019436,1 %
3Andreï Lavrov Russie6416339,3 %
4Vladimir Rivero (es) Cuba6217535,4 %
5János Szathmári (en) Hongrie6121128,9 %
6Peter Gentzel Suède5212541,6 %
7Mats Olsson Suède5215234,2 %
8Guðmundur Hrafnkelsson (en) Islande4915531,6 %
9Pavel Soukossian Russie4810744,9 %
10Bergsveinn Sig Bergsveinsson Islande4213830,4 %
11Steinar Ege (en) Norvège3913728,5 %
12Mahmoud Soliman Égypte3810735,5 %
13Riadh Sanaa Tunisie3815025,3 %
14M. Al Saeed Arabie saoudite3713327,8 %
15Valter Matošević Croatie3614824,3 %
16David Barrufet Espagne3410133,7 %
17Christian Gaudin France3412926,4 %
18Michael Niederwieser Italie319333,3 %
19Jaume Fort Espagne3113223,5 %
20Dejan Perić RF Yougoslavie2910727,1 %

Effectif des équipes sur le podium

Champion du monde : Russie

L'effectif de l'équipe de Russie, championne du monde, est[9],[10] :

Entraineur : Vladimir Maksimov

Médaille d'argent : Suède

L'effectif de l'équipe de Suède, vice-championne du monde, est[10] :

Entraineur : Bengt Johansson

Médaille de bronze : France

L'effectif de l'équipe de France, médaille de bronze, est[10],[11],[12] :

Entraineur : Daniel Costantini

Liens externes

Notes et références

  1. (en) « Tournois de qualification européens », sur todor66 (consulté le 11 juillet 2018)
  2. La Croatie a obtenu sa qualification soit grâce à sa 2e place au championnat du monde 1995, soit grâce à sa victoire aux Jeux olympiques 1996, soit grâce à sa 5e place au Championnat d'Europe 1996. Elle n'a en tout cas pas participé aux tournois de qualification européens[1].
  3. (en) « Tournoi de qualification asiatique 1996 », sur todor66 (consulté le 11 juillet 2018)
  4. (en) « Championnat panaméricain 1996 », sur todor66 (consulté le 11 juillet 2018)
  5. Les États-Unis ont déclaré forfait le 17 mars 2017 et sont remplacés par le Brésil[4].
  6. « Hand mag n°18 : Le sept majeur du mondial », Fédération française de handball, (consulté le 6 mai 2019), p. 13
  7. « Hand mag n°18 : Les meilleurs buteurs », Fédération française de handball, (consulté le 5 mars 2020), p. 15.
  8. « Hand mag n°18 : Les meilleurs gardiens de but », Fédération française de handball, (consulté le 5 mars 2020), p. 15.
  9. (en) « Compte-rendu officiel du championnat du monde » [PDF], sur Site officiel de l'IHF, (consulté le 9 septembre 2017)
  10. (en) « 2015 World Handball Championship - Men - Event guide » [PDF], sur infostradasports.com, (consulté le 9 septembre 2017), p. 131
  11. « La sélection française pour le mondial », sur Le Télégramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 9 septembre 2017)
  12. « Les nouveaux Bleus ont déjà des couleurs », sur L'Humanité.fr, L'Humanité, (consulté le 9 septembre 2017)
  • Portail du handball
  • Portail des années 1990
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.