Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace 2016

Le Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace 2016 est la 18e édition de cette compétition de hockey sur glace organisée par la Fédération internationale de hockey sur glace. Il a lieu du 14 au à Grand Forks aux États-Unis.

Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace 2016
Généralités
Sport Hockey sur glace
Organisateur(s) IIHF
Édition 18e
Catégorie Junior (moins de 18 ans)
Lieu(x) Grand Forks (États-Unis)
Date 14 au
Participants 10 équipes
Matchs joués 31
Affluence 71 505 spectateurs
(2 307 par match)
Site(s) Ralph Engelstad Arena
et Purpur Arena
Hiérarchie
Niveau supérieur -
Niveau inférieur Division IA

Palmarès
Vainqueur Finlande (3e titre)
Finaliste Suède
Troisième États-Unis
Buts 233 (7,5 par match)
Meilleur joueur Clayton Keller[1]
Meilleur(s) pointeur(s) Tyson Jost (15 points)

Navigation

Six divisions inférieures sont disputées indépendamment du groupe élite.

Format de la compétition

Pays participant au Championnat du monde moins de 18 ans de hockey sur glace 2016.

Le groupe principal (Division Élite) regroupe 10 équipes réparties en deux poules de 5 qui disputent un tour préliminaire. Les 4 premiers de chaque poule sont qualifiés pour les quarts de finale. Les derniers de chaque poule disputent une poule de maintien jouée au meilleur des 3 matches. Le perdant est relégué en Division IA pour l'édition 2017.

Pour les autres divisions qui comptent 6 équipes (sauf la Division III B qui en compte 3), les équipes s’affrontent entre elles et, à l'issue de cette compétition, le premier est promu dans la division supérieure et le dernier est relégué dans la division inférieure.

Lors des phases de poule, les points sont attribués ainsi :

  • victoire : 3 points ;
  • victoire en prolongation ou aux tirs de fusillade : 2 points ;
  • défaite en prolongation ou aux tirs de fusillade : 1 point ;
  • défaite : 0 point.

Division Élite

Localisation de Grand Forks aux États-Unis
Ralph Engelstad Arena Icon Sports Center
Capacité : 11 643 Capacité : 500

La préparation de la division élite est marquée par le remplacement, début avril, de tous les joueurs de l'équipe de Russie, ainsi que l'entraineur-chef, par le ministre des sport Vitaly Mutko. La raison est la généralisation de la consommation de Meldonium, produit déclaré dopant depuis le [2].

Tour préliminaire

Le groupe principal regroupe 10 équipes, réparties en deux groupes :

Groupe A

Groupe B

Groupe A

14 avril 2016 Lettonie 4-5 (Pr)
(0-1, 1-3, 2-1, 0-1)
Suisse Ralph Engelstad Arena
2 538 spectateurs


14 avril 2016 Russie 2-8
(1-2, 1-2, 0-4)
États-Unis Ralph Engelstad Arena
4 137 spectateurs


15 avril 2016 Suède 4-3 (Pr)
(2-0, 0-1, 1-2, 1-0)
Lettonie Ralph Engelstad Arena
2 282 spectateurs


16 avril 2016 Suisse 1-2 (Pr)
(0-0, 0-1, 1-0, 0-1)
Russie Ralph Engelstad Arena
2 538 spectateurs


16 avril 2016 États-Unis 6-1
(1-0, 3-0, 2-1)
Suède Ralph Engelstad Arena
3 401 spectateurs


17 avril 2016 Lettonie 1-12
(0-2, 1-6, 0-4)
États-Unis Ralph Engelstad Arena
2 560 spectateurs


18 avril 2016 Russie 7-0
(4-0, 2-0, 1-0)
Lettonie Ralph Engelstad Arena
2 754 spectateurs


18 avril 2016 Suisse 1-8
(1-1, 0-3, 0-4)
Suède Ralph Engelstad Arena
2 787 spectateurs


19 avril 2016 Suède 5-1
(1-0, 3-0, 1-1)
Russie Ralph Engelstad Arena
2 619 spectateurs


19 avril 2016 États-Unis 4-0
(2-0, 1-0, 1-0)
Suisse Ralph Engelstad Arena
2 267 spectateurs


Classement du Groupe A[3]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, États-Unis44000304+2612
+002, Suède421101811+78
+003, Russie411201214-25
+004, Suisse40121718-113
+005, Lettonie40022828-202
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Dispute la poule de maintien

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Groupe B

14 avril 2016 Slovaquie 5-4
(4-3, 0-1, 1-0)
Danemark Ralph Engelstad Arena
2 557 spectateurs


14 avril 2016 République tchèque 3-4 (Fus)
(1-3, 0-0, 2-0, 0-0, 0-1)
Finlande Icon Sports Center
406 spectateurs


15 avril 2016 Danemark 2-10
(2-2, 0-5, 0-3)
Canada Ralph Engelstad Arena
2 475 spectateurs


16 avril 2016 Finlande 4-2
(1-0, 2-2, 1-0)
Slovaquie Icon Sports Center
427 spectateurs


16 avril 2016 Canada 3-1
(2-0, 1-0, 0-1)
République tchèque Ralph Engelstad Arena
2 478 spectateurs


17 avril 2016 Danemark 1-4
(1-2, 0-1, 0-1)
Finlande Ralph Engelstad Arena
2 644 spectateurs


18 avril 2016 République tchèque 9-2
(1-0, 2-1, 6-1)
Danemark Icon Sports Center
417 spectateurs


18 avril 2016 Canada 3-1
(0-0, 3-0, 0-1)
Slovaquie Ralph Engelstad Arena
2 122 spectateurs


19 avril 2016 Finlande 1-3
(0-2, 0-0, 1-1)
Canada Ralph Engelstad Arena
2 832 spectateurs


19 avril 2016 Slovaquie 4-3
(1-2, 1-1, 2-0)
République tchèque Icon Sports Center
463 spectateurs


Classement du Groupe B[3]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Canada44000195+1412
+002, Finlande42110139+48
+003, Slovaquie420201214-26
+004, République tchèque410211613+34
+005, Danemark40040928-190
  • Qualifié pour les quarts de finale
  • Dispute la poule de maintien

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Poule de relégation

21 avril 2016 Lettonie 5-1
(1-1, 1-0, 3-0)
Danemark Icon Sports Center
101 spectateurs


22 avril 2016 Danemark 4-1
(1-0, 1-0, 2-1)
Lettonie Ralph Engelstad Arena
3 703 spectateurs


24 avril 2016 Lettonie 4-3 (Fus)
(0-1, 0-1, 3-1, 0-0, 1-0)
Danemark Ralph Engelstad Arena
3 039 spectateurs


Phase finale

Quarts de finale Demi-finales Finale
 21 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
     23 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
     24 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
  États-Unis  8
  République tchèque  0  
  États-Unis  2
 21 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
    Finlande  4  
  Finlande  4
  Russie  3  
  Finlande  6
 21 avril 2016, Icon Sports Center
    Suède  1
  Canada  9
 23 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
  Suisse  1  
  Canada  5
 21 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
Troisième place
    Suède  6  
  Suède  7  24 avril 2016,
Ralph Engelstad Arena
  Slovaquie  2     États-Unis 10
  Canada 3

Quarts de finale

21 avril 2016 États-Unis 8-0
(0-0, 3-0, 5-0)
République tchèque Ralph Engelstad Arena
2 381 spectateurs


21 avril 2016 Finlande 4-3
(1-0, 3-2, 0-1)
Russie Icon Sports Center
2 117 spectateurs


21 avril 2016 Canada 9-1
(2-0, 3-1, 4-0)
Suisse Ralph Engelstad Arena
2 164 spectateurs


21 avril 2016 Suède 7-2
(0-0, 3-0, 5-0)
Slovaquie Ralph Engelstad Arena
301 spectateurs


Demi-finales

23 avril 2016 États-Unis 2-4
(1-1, 0-0, 1-3)
Finlande Ralph Engelstad Arena
2 931 spectateurs


23 avril 2016 Canada 5-6 (Fus)
(1-1, 1-2, 3-2, 0-0, 0-1)
Suède Ralph Engelstad Arena
3 073 spectateurs


Match pour la troisième place

24 avril 2016 États-Unis 10-3
(6-1, 1-0, 3-2)
Canada Ralph Engelstad Arena
3 448 spectateurs


Finale

24 avril 2016 Suède 1-6
(0-3, 1-1, 0-2)
Finlande Ralph Engelstad Arena
3 543 spectateurs


Classement final

Classement final
Place Équipe
Finlande
Suède
États-Unis
4 Canada
5 Slovaquie
6 Russie
7 République tchèque
8 Suisse
9 Lettonie
10 Danemark
  • Relégué en Division IA en 2017

Récompenses et statistiques individuelles

Meilleurs joueurs[4] :

  • Meilleur gardien : Filip Gustavsson (Suède)
  • Meilleur défenseur : Adam Fox (États-Unis)
  • Meilleur attaquant : Tyson Jost (Canada)

Meilleur joueur des médias[1] : Clayton Keller (États-Unis)

Équipe type des médias[1] :

  • Gardien : Ukko-Pekka Luukkonen (Finlande)
  • Défenseurs : Adam Fox (États-Unis) et David Quenneville (Canada)
  • Attaquants : Tyson Jost (Canada), Jesse Puljujärvi (Finlande) et Clayton Keller (États-Unis)

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Classement des meilleurs pointeurs de la Division Élite[5]
Clt Joueur Équipe PJ B A Pts Pun +/-
1Tyson Jost Canada769152+7
2Clayton Keller États-Unis7410142+11
3Kailer Yamamoto États-Unis7761312+7
4Logan Brown États-Unis739122+6
5Alexander Nylander Suède738110+5
6Joey Anderson États-Unis77292+12
6Eeli Tolvanen Finlande77290+6
8Lias Andersson Suède75498+3
9Casey Mittelstadt États-Unis74592+6
10Aapeli Räsänen Finlande736912+8
Classement des meilleurs gardiens de la Division Élite[6]
Clt Joueur Équipe PJ Min BC Moy %Arr Bl
1Joseph Woll États-Unis3179 min 31 s41,3494,671
2Jake Oettinger États-Unis4240 min 0 s61,5093,411
3Danil Tarasov Russie5227 min 48 s82,1192,081
4Ukko-Pekka Luukkonen Finlande3180 min 0 s62,0091,670
5Filip Gustavsson Suède5289 min 21 s132,7090,580
6Leevi Laakso Finlande4244 min 42 s81,9689,740
7Evan Fitzpatrick Canada5302 min 32 s163,1789,540
8Kasper Krog Danemark6269 min 18 s173,7988,960
9Roman Durny Slovaquie5294 min 26 s183,6788,890
10Josef Kořenář République tchèque5287 min 20 s193,9788,120
11Gustavs Grigals Lettonie5265 min 43 s204,5285,710
12Matteo Ritz Suisse3176 min 16 s134,4383,750

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Nota : seuls sont classés les gardiens ayant joué au minimum 40 % du temps de glace de leur équipe.

Division IA

La compétition se déroule du 9 au à Minsk en Biélorussie.

Classement de la Division I A[7]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Biélorussie540102315+812
+002, Allemagne (R)531102014+611
+003, Kazakhstan521111716+19
+004, France52030181806
+005, Norvège510311622-64
+006, Autriche (P)510401120+93
  • Promu en Division Élite en 2017
  • Relégué en Division IB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IB

La compétition se déroule du 18 au à Asiago en Italie.

Classement de la Division I B[8]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Hongrie (R)550002811+1715
+002, Japon54010139+412
+003, Ukraine530201715+29
+004, Slovénie520301917+26
+005, Italie510401220-83
+006, Corée du Sud (P)500501027-170
  • Promu en Division IA en 2017
  • Relégué en Division IIA en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIA

La compétition se déroule du 4 au à Brașov en Roumanie.

Classement de la Division II A[9]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Pologne55000438+3515
+002, Roumanie540102715+1212
+003, Lituanie (R)530201719-29
+004, Grande-Bretagne520301823-56
+005, Croatie51040825-173
+006, Pays-Bas (P)50050629-230
  • Promu en Division I B en 2017
  • Relégué en Division II B en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIB

La compétition se déroule du 26 mars au à Valdemoro en Espagne.

Classement de la Division II B[10]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Estonie (R)550003811+2715
+002, Espagne540102614+1212
+003, Serbie530201210+29
+004, Islande (P)510401130-193
+005, Belgique510401529-143
+006, Chine510401220-83
  • Promu en Division IIA en 2017
  • Relégué en Division IIIA en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIIA

La compétition se déroule du 14 au à Sofia en Bulgarie.

Classement de la Division III A[11]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Australie (R)540102522+312
+002, Turquie (P)531102213+911
+003, Bulgarie530202013+79
+004, Israël52020151508
+005, Taipei chinois510221726-95
+006, Mexique500501020-100
  • Promu en Division IIB en 2017
  • Relégué en Division IIIB en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Division IIIB

La compétition se déroule du 14 au au Cap en Afrique du Sud.

Classement de la Division III B[12]
Clt Équipe PJ  V VP  D DP BP BCDiffPts
+001, Nouvelle-Zélande44000309+2112
+002, Afrique du Sud (R)410301119-83
+003, Hong Kong410301225-133
  • Promu en Division IIIA en 2017

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Références et feuilles de matches

Références

  1. (en) « Media all stars », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 avril 2016)
  2. « Sur le meldonium à 14 ans », sur tvasports.ca, (consulté le 10 avril 2016)
  3. (en) « Préliminary round - Tournament progress », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 avril 2016)
  4. (en) « Best players selected by the directorate », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 avril 2016)
  5. (en) « Scoring leaders », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 avril 2016)
  6. (en) « Goalkeepers », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 avril 2016)
  7. (en) « Final ranking (Div. I A) », sur stats.iihf.com, (consulté le 15 avril 2016)
  8. (en) « Final ranking (Div. I B) », sur stats.iihf.com, (consulté le 24 avril 2016)
  9. (en) « Final ranking (Div. II A) », sur stats.iihf.com, (consulté le 17 avril 2016)
  10. (en) « Final ranking (Div. II B) », sur stats.iihf.com, (consulté le 1er avril 2016)
  11. (en) « Final ranking (Div. III A) », sur stats.iihf.com, (consulté le 21 mars 2016)
  12. (en) « Final ranking (Div. III B) », sur stats.iihf.com, (consulté le 2 mars 2016)

Feuilles de matches

  1. (en) « LAT - SUI : 4-5 », sur stats.iihf.com, (consulté le 25 avril 2016)
  2. (en) « RUS - USA : 2-8 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  3. (en) « SWE - LAT : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  4. (en) « SUI - RUS : 1-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  5. (en) « USA - SWE : 6-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  6. (en) « LAT - USA : 1-12 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  7. (en) « RUS - LAT : 7-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  8. (en) « SUI - SWE : 1-8 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  9. (en) « SWE - RUS : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  10. (en) « USA - SUI : 4-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 26 avril 2016)
  11. (en) « SVK - DEN : 5-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  12. (en) « CZE - FIN : 3-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  13. (en) « DEN - CAN : 2-10 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  14. (en) « FIN - SVK : 4-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  15. (en) « CAN - CZE : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  16. (en) « DEN - FIN : 1-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  17. (en) « CZE - DEN : 9-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  18. (en) « CAN - SVK : 3-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  19. (en) « FIN - CAN : 1-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  20. (en) « SVK - CZE : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  21. (en) « LAT - DEN : 5-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  22. (en) « DEN - LAT : 4-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  23. (en) « LAT - DEN : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  24. (en) « USA - CZE : 8-0 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  25. (en) « FIN - RUS : 4-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  26. (en) « CAN - SUI : 9-1 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  27. (en) « SWE - SVK : 7-2 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  28. (en) « USA - FIN : 2-4 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  29. (en) « CAN - SWE : 5-6 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  30. (en) « USA - CAN : 10-3 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)
  31. (en) « SWE - FIN : 1-6 », sur stats.iihf.com, (consulté le 29 avril 2016)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail des années 2010
  • Portail du Dakota du Nord
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.