Char Mark III

Le Mark III est un char de combat britannique qui fut produit à 50 exemplaires en 1917 en tant que chars d'entrainement. Il est le successeur du Mark I et du Mark II.

Mark III (char)
Caractéristiques de service
Type Char d'assaut
Utilisateurs Royaume-Uni
Production
Année de conception 1917
Production 50 exemplaires
Caractéristiques générales
Équipage 8 (chef de char, conducteur et 6 tireurs)
Longueur 9,92 m
Largeur 4,33 m
Hauteur 2,44 m
Masse au combat Male : 28,4 tonnes
Femelle : 27,5 tonnes
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Frontal (caisse) mm à 16 mm
Latéral (caisse) 12 mm
Dessus (caisse) mm
Armement
Armement principal Male : 2 canons QF 6 pounder 6 cwt Hotchkiss L/23 de 57 mm
Femelle : 4 mitrailleuses Vickers de 7,7 mm
Armement secondaire Male : 4 mitrailleuses Hotchkiss M1909 Benet-Mercie de 7,7 mm
Femelle : 1 mitrailleuse Hotchkiss M1909 Benet-Mercie de 7,7 mm
Mobilité
Moteur Propulsion Foster-Daimler Knight moteur à soupape à manchon
Puissance 105 ch
Vitesse sur route 3 km/h
Puissance massique 3,75 ch/tonne
Autonomie 48 km

Historique

Le Mark III fut développé pour l'entraînement, tout comme son prédécesseur le Mark II, en attendant le Mark IV, véritable successeur du Mark I. Aucun Mark III ne quitta le Royaume-Uni, contrairement au Mark II dont environ 25 chars furent envoyés en France pour les tester sur le champ de bataille. Le Mark III resta cantonné aux entraînements jusqu'à la fin de la première mondiale où tous les exemplaires furent démontés.

Caractéristiques

Le Mark III est assez similaire au Mark I et au Mark II, il se distingue par un poids légèrement inférieur du fait d'un blindage plus léger (en raison de son utilisation réservée aux entraînements) et de mitrailleuses plus légères également. Autre différence avec ses prédécesseurs, les canons du Mark III furent raccourcis pour éviter qu'ils ne s'accrochent dans des obstacles et gênent l'avancée du véhicule.

Caractéristiques générales

  • Équipage : 8
  • Longueur : 9,92 m
  • Largeur : 4,33 m
  • Hauteur : 2,44 m
  • Masse au combat : 28,4 t (male) / 27,5 t (femelle)
  • Blindage : 5 à 16 mm (blindage avant) / 12 mm (blindage latéral) / mm (toit)

Armement

  • Armement principal : 2 canons Hotchkiss 57 mm (male) / 4 mitrailleuses Vickers 7,7 mm (femelle)
  • Armement secondaire : 3 mitrailleuses Hotchkiss 7,7 mm (male) / une mitrailleuse Hotchkiss 7,7 mm (femelle)

Mobilité

  • Moteur : Propulsion Foster-Daimler Knight moteur à soupape à manchon
  • Puissance : 105 ch
  • Vitesse : 3 km/h
  • Autonomie : 45 km

Notes et références

    • David Fletcher OBE, Chars et tranchées
    • Brevet-Col J.F.C. Fuller DSO, chars dans la Grande Guerre 1914-1918
    • John Glanfield, Les Chariots du diable: Les origines et les batailles secrètes des chars de la Première Guerre mondiale
    • Ralph E. Jones, Les chars de combat depuis 1916
    • Lieutenant-colonel Sir Albert G. Stern, chars 1914-1918, le journal de bord d'un pionnier
    • Portail des chars de combat
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.