Charles Combes

Charles Pierre Mathieu Combes, né le 26 décembre 1801 à Cahors, mort à Paris le , est un ingénieur et scientifique français.

Charles Combes
Charles Combes, en habit d'académicien
Fonctions
Vice-président du Conseil général des mines
-
Directeur
École nationale supérieure des mines de Paris
-
Président
Académie des sciences
depuis
Biographie
Naissance
Décès
(à 70 ans)
Paris
Sépulture
Nom de naissance
Charles-Pierre-Mathieu Combes
Nationalité
Formation
Activités
Conjointe
Louise Pauline Bousquet (d)
Enfant
Louise Salomé Combes (d)
Autres informations
Membre de
Distinctions

Biographie

Admis major à l'École polytechnique[1] en 1818, sorti 5e en 1820, il entre au Corps des mines en 1820.

En 1823, il enseigne les mathématiques et la mécanique appliquée à l'École des mines de Saint-Étienne. En 1826, il dirige les mines de Lacroix et de Sainte-Marie.

En 1832, il enseigne à l'École des mines de Paris. À partir de son cours, un grand traité d'exploitation des mines est publié de 1841 à 1845.

Il entre à l'Académie des sciences en 1847 et en devient le président en 1854.

En 1857, il dirige l'École des mines de Paris.

En 1867, il publie un Exposé des principes de la théorie mécanique de la chaleur et de ses applications principales.

Il est président du Conseil général des mines de 1869 jusqu'à sa mort en 1872.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (8e division)[2].

Décorations

Il est nommé officier de la Légion d'honneur en 1847 et commandeur en 1860.

Famille

Il épouse Mademoiselle Louise Pauline Bousquet en 1830. Leur fille Louise Salomé est la seconde épouse de Charles Friedel.

Hommage

Son nom est inscrit sur la tour Eiffel.

Notes et références

  1. Site de la bibliothèque de l'École polytechnique, onglet « Catalogues de la BCX –> Famille polytechnicienne », recherche « Charles Combes », résultat : « Combes, Charles Pierre Mathieu (X 1818 ; 1801-1872) ».
  2. Jules Moiroux, Le cimetière du Père Lachaise, Paris, S. Mercadier, (lire en ligne), p. 111

Annexes

Bibliographie

  • Joseph Bertrand, Éloge historique de M. Charles Combes, lu dans la séance publique annuelle de l'Académie des sciences du 21 décembre 1885, dans Mémoires de l'Académie des sciences de l'Institut de France, Gauthier-Villars, Paris, 1888, tome 44, p. CXXIII-CXXXV (lire en ligne)

Liens externes

  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.