Charles E. Mees

Charles Edward Kenneth Mees (né le à Wellingborough au Royaume-Uni, mort le à Honolulu aux États-Unis), membre de la Royal Society[1], est un scientifique britannique et chercheur en photographie.

Charles E. Mees
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Honolulu
Nationalités
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Biographie

Il obtient son doctorat en sciences en 1906 avec un travail sur la théorie de la photographie. De 1906 jusqu'en 1912, il travaille pour Wratten and Wainwright, assistant Frederick Wratten dans le développement de la première plaque panchromatique, ainsi que des filtres photographiques et ampoules pour chambre noire.

En 1912, la compagnie Eastman Kodak acquiert Wratten and Wainwright car ils sont intéressés par les développements apportés par Mees. Il déménage alors aux États-Unis et s'installe dans les laboratoires de recherche de Kodak à Rochester dans l'état de New York, et en devient le premier directeur. Après l'attaque de Pearl Harbor, il devient citoyen américain afin d'avoir accès aux projets et informations militaires de haute sécurité[2]. Par la suite, il est nommé vice-président chargé de la Recherche et du Développement pour Eastman-Kodak, et restera à ce poste jusqu'à sa retraite en 1955.

Au cours de sa carrière, il publie une centaine de papiers scientifiques et une soixantaine d'autres travaux. Parmi ses travaux se trouve notamment le développement d'émulsions photographiques sensibles utilisées en astronomie. Il fut le premier président du bureau des loyaux de la George Eastman House de 1947 à 1954[3].

Récompenses et hommages

Récompenses

Hommages

  • Membre de la Royal Photographic Society
  • Membre de la Royal Society, en 1939[1]
  • Nommé à l'International Photography Hall of Fame, en 1972.
  • Le C.E.K. Mees Award est le plus grand honneur en recherche donné par la Kodak Company.
  • La Médaille C.E.K. Mees, décernée toutes les années impaires par la Optical Society of America, a ainsi été nommé en son hommage
  • L'Observatoire C.E.K. Mees de l'Université de Rochester a ainsi été nommé en son hommage
  • Le cratère lunaire Mees a ainsi été nommé en son hommage
  • L'Observatoire solaire Mees sur le sommet de Haleakala a ainsi été nommé en son hommage

Bibliographie

  • C.E. Kenneth Mees, An Atlas of Absorption Spectra, 1909.
  • C.E. Kenneth Mees, The Photography of Colored Objects, 1909.
  • C.E. Kenneth Mees, Photography, Macmillan Co., New York, 1942.
  • C.E. Kenneth Mees, The Theory of the Photographic Process, Macmillan Co., New York, 1942.
  • C.E. Kenneth Mees & S. Sheppard, Investigations on the Theory of the Photographic Process.
  • C.E. Kenneth Mees, The Path of Science, J. Wiley & sons, inc., 1946.
  • C.E. Kenneth Mees and John A. Leermakers, The Organization of Industrial Scientific Research, McGraw-Hill, 1950.
  • C.E. Kenneth Mees, From dry plates to ektachrome film : a story of photographic research, Ziff-Davis Pub. Co., 1961.

Références

  1. DOI:10.1098/rsbm.1961.0014
  2. « Photoresearcher », European Society for the History of Photography, nos 1–6, , p. 87 :
    « Mees then took up US citizenship to become more involved in activities concerning the evaluation and supply of equipment and materials. »
  3. « Dr. C. E. Kenneth Mees », Image (The Bulletin of the George Eastman House) (consulté le 12 décembre 2010)
  4. « Henry Draper Medal », National Academy of Sciences (consulté le 24 février 2011)

Liens externes

  • Portail des États-Unis
  • Portail de la photographie
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.