Charles III de Rohan-Guéméné

Charles III de Rohan, duc de Montbazon, prince de Guéméné () est un aristocrate français, membre de la Maison de Rohan. pair de France.

Charles III de Rohan-Guéméné
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Activité
Aristocrate
Famille
Père
Charles II, duc de Montbazon (d)
Enfants
blason

Biographie

Fils de Charles II de Rohan-Guéméné, prince de Guéméné, il porte le titre de prince de Guéméné sa vie durant, même après avoir reçu de son père le duché de Montbazon en 1678[1].

Sa mère Jeanne Armande de Schomberg est la fille d'Henri de Schomberg, Maréchal de France, dont elle est l'ainée des quatre enfants.

Il possédait en outre les titres de comte de Sainte-Maure, de La Haye et de La Nouatre.

Il meurt au Château de Rochefort-en-Beauce à l'âge de 72 ans. Son fils ainé lui succède. Son troisième fils est le fondateur de la branche Rochefort de la Maison de Rohan. Les descendants de cette branche vivent actuellement en Autriche, depuis qu'ils ont quitté la France à la Révolution française.

Famille et descendance

Le , il épouse Marie-Anne d'Albert (fille de Louis, duc de Luynes et d'Anne de Rohan-Montbazon), dont la sœur est Jeanne Baptiste d'Albert de Luynes, maîtresse de Victor-Amédée II de Savoie. Marie-Anne est à la fois la petite-fille paternelle et la nièce maternelle de Marie de Rohan, la célèbre duchesse de Chevreuse ! Mais elle meurt en 1679 à l'âge de 16 ans, sans laisser de descendance.

Le , neuf mois seulement après le décès de sa première épouse, Charles III se remarie avec Charlotte Élisabeth de Cochefilet (1657-1719), surnommée Mademoiselle de Vauvineux avant son mariage, fille de Charles de Cochefilet comte de Vauvineux (1657-1719). Il a 14 enfants du deuxième mariage :

Notes et références

  1. Christophe Levantal, Ducs et pairs et duchés-pairies laïques à l'époque moderne (1519-1790), Paris, Maisoneuve et Larose, 1996, p. 771.
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail du royaume de France
  • Portail de la France du Grand Siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.