Chemaudin

Chemaudin est une ancienne commune française située dans le département du Doubs, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Chemaudin

L'église Saint-Alban.
Administration
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Doubs
Arrondissement Besançon
Canton Besançon-1
Intercommunalité Grand Besançon Métropole
Commune Chemaudin et Vaux
Maire délégué Gilbert Gavignet
Code postal 25320
Code commune 25147
Démographie
Gentilé Chemaudinois
Population 1 500 hab. (2014)
Densité 205 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 29″ nord, 5° 53′ 34″ est
Altitude Min. 233 m
Max. 310 m
Superficie 7,3 km2
Historique
Date de fusion
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Chemaudin
Géolocalisation sur la carte : Doubs
Chemaudin
Géolocalisation sur la carte : France
Chemaudin
Géolocalisation sur la carte : France
Chemaudin

    Le , elle fusionne avec Vaux-les-Prés pour former la commune nouvelle de Chemaudin et Vaux[1].

    Géographie

    Situation de Chemaudin.

    Localisation

    Chemaudin est à une dizaine de kilomètres au sud-ouest de Besançon.

    Villers-Buzon (Vaux-les-Prés)
    Dannemarie-sur-Crète N Franois
    O    Chemaudin
    (Cne de Chemaudin et Vaux) 
      E
    S
    Grandfontaine

    Géologie et relief

    Transport

    La commune est desservie par les lignes 57 58  du réseau de transport en commun Ginko.

    Toponymie

    Chemadein au XIIe siècle ; Chemaden, Chemadein ou Chemadin au XIIIe siècle ; Chimadain ou Chamadaint au XIVe siècle ; Chemauldain au XVe siècle ; Chimaudain en 1664 ; Chemaudain au XVIIIe siècle[2].

    Histoire

    Politique et administration

    Liste des maires

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    1790 1791 Jean-Pierre Corne    
    1791 1792 Léonard Jeannin    
    1792 1793 Vincent Galliot    
    1793 1800 Léonard Jeannin    
    1800 1805 Jean-Pierre Corne    
    1805 1815 Jean-Joseph Groyon    
    1815 1817 Claude Tissot    
    1817 1833 Claude-Pierre Galliot    
    1833 1837 Jean-François Berthod    
    1837 1846 Vincent Sevy    
    1846 1849 François Corne    
    1849 1870 Joseph Jeannin    
    1870 1881 Alexandre Galliot    
    1881 1884 Urbain Pointurier    
    1884 1900 Alexandre Galliot    
    1900 1913 Nicolas Barçon    
    1913 1922 Félix Galliot    
    1922 1927 Eugène Cuppilard    
    1927 1928 Célestin Pointurier    
    1928 1929 Edmond Galliot    
    1929 1935 André Berthod    
    1935 1945 Edmond Galliot    
    1945 1971 André Berthod    
    1971 1989 René Galliot    
    1989 2001 Geneviève Vacheret    
    2001 décembre 2016 Gilbert Gavignet[3] DVD Agriculteur retraité

    Population et société

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

    En 2014, la commune comptait 1 500 habitants, en augmentation de 5,12 % par rapport à 2009 (Doubs : 2 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

               Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    434418476518543507545551511
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    476454448427450457383376395
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    381368330345330317329340388
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
    4094876007029411 2221 4301 4301 500
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Manifestations culturelles et festivités

    • Marché de Noël (artisanat local, animation enfants) : le deuxième samedi de décembre, les années paires.
    • Vide-grenier au village : le troisième dimanche de septembre, les années impaires.

    Économie

    Culture locale et patrimoine

    La fontaine de la République surmontée d’une Marianne.

    Lieux et monuments

    Le clocher-porche, rare dans la région, est surmonté d'une croix et d'un coq fixé par un piédouche exceptionnel. Dès sa conception, la couverture du clocher a été réalisée en zinc ou en fer blanc. Le clocher a été restauré en 1995[10].
    L'église abrite notamment un retable de 1750, dessiné par Nicolas Nicole ainsi que trois tableaux du peintre Guillot.
    • La fontaine de la République surmontée d’une Marianne.

    Personnalités liées à la commune

    Voir aussi

    Bibliographie

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

    Références


    • Portail du Doubs
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.