Chris Mavinga

Chris Mavinga est un footballeur international congolais né le à Meaux. Évoluant au poste de défenseur, il joue actuellement au Toronto FC en Major League Soccer.

Chris Mavinga

Chris Mavinga en mai 2013.
Situation actuelle
Équipe Toronto FC
Numéro 23
Biographie
Nationalité Congolais
Français
Nat. sportive Congolais
Naissance
Lieu Meaux (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Défenseur central / Arrière gauche
Parcours junior
Années Club
1997-2004 CA Combs-la-Ville
2004-2005 US Sénart-Moissy
2005-2006 ES Viry-Châtillon
2006-2009 Paris Saint-Germain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2009-2011 Liverpool FC000 0(0)
2010-2011 Racing Genk009 0(0)
2011-2013 Stade rennais053 0(0)
2013-2017 Rubin Kazan015 0(0)
2014-2015 Stade de Reims011 0(0)
2015-2016 ES Troyes AC023 0(0)
2017- Toronto FC086 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009 France -18 ans004 0(0)
2009-2010 France -19 ans012 0(0)
2010-2011 France -20 ans004 0(0)
2011-2012 France espoirs009 0(0)
2015- Rép. dém. du Congo 004 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 28 décembre 2019

Biographie

En club

International en équipe de France jeune, il est formé au Centre de formation du PSG[1]. Chris Mavinga est convoité par de nombreux clubs, mais c'est finalement Liverpool qui parvient à enrôler le jeune défenseur, durant l'été 2009, au détriment de son club formateur qui perçoit tout de même les indemnités de formation.

Durant la saison 2009-2010, il joue dans l'équipe réserve de Liverpool et n'apparaît pas une seule fois avec l'équipe première. Il remporte tout de même le Championnat d'Europe des moins de 19 ans avec la France, en étant titulaire au poste de défenseur axial gauche.

Il n'obtient pas plus de temps de jeu la saison suivante, et en décembre 2010, il est prêté pour la seconde partie de saison au KRC Genk en Belgique afin d'acquérir du temps de jeu.

Lors du dernier match des Play-offs 1 du Championnat de Belgique 2010-2011 contre le Standard de Liège, il blesse (involontairement) gravement Mehdi Carcela au visage, lui cassant le nez, plusieurs dents et lui fracturant la mâchoire, l'arbitre Frank De Bleeckere le sanctionnant d'un carton jaune. Cette blessure fait grand bruit en Belgique[2]. Mehdi Carcela est hospitalisé pendant dix mois.

Le , il signe un contrat de quatre ans en faveur du Stade rennais[3].

Transféré au Rubin Kazan à l'été 2013, il revient en France une année plus tard[4]. Prêté avec option d'achat au Stade de Reims le , il a pour but de retrouver une condition après ne pas avoir joué pendant une demi-saison en Russie[5]. Malgré une saison difficile, conclue par seulement 7 titularisations en championnat, il retrouve les pelouses de Ligue 1 pour la saison 2015-2016, prêté cette fois à l'ESTAC[6]. Il se fait exclure dès la 32e minute à la suite de deux cartons jaunes pour son premier match avec Troyes, le 15 août 2015, face à l'OGC Nice (3-3). Titulaire lors de son retour de suspension lors de la 4e journée de championnat, il connait un nouveau match compliqué la semaine suivante, face au SM Caen (défaite 1-3), remplacé dès la 40e minute par Quentin Othon.

De retour en Russie à l'été 2016, il ne participe à aucune rencontre pour Rubin Kazan. Il est alors libéré fin janvier 2017 avant de signer le 31 janvier 2017 au Toronto FC évoluant en Major League Soccer[7],[8].

International

Le sélectionneur des moins de 20 ans, Francis Smerecki, le présente comme « un défenseur moderne, costaud, malin et agressif »[9].

Le 18 octobre 2012, il est convoqué par la commission de discipline de la fédération française de football en compagnie de Yann M'Vila, Antoine Griezmann, Wissam Ben Yedder et M'Baye Niang, après une virée nocturne (boite de nuit parisienne) trois jours avant un match décisif pour une qualification de l'équipe de France espoirs pour l'euro 2013, ce match est perdu contre la Norvège (3-5) et entraine la non-qualification de l'équipe de France pour l'Euro espoirs 2013[10]. Le 8 novembre 2012, il est suspendu de toutes sélections en équipes nationales à compter du 12 novembre 2012 jusqu'au 31 décembre 2013[11].

D'origine congolaise par son père et angolaise par sa mère, il annonce fin 2014 vouloir défendre les couleurs de la République démocratique du Congo, et est sélectionné en mars 2015 par Florent Ibenge pour un stage à Dubaï avec les léopards, ponctué d'un match amical contre l'Irak le 26 mars.

Statistiques

Statistiques de Chris Mavinga au 14 février 2020[12]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueCompétition(s)
continentale(s)
Séries Rép. dém. du CongoTotal
Division MB MBMBCMBMBMBMB
2009-2010 Liverpool FC Premier League 0 0 0 000C1+C300---- 00
2010-2011 Liverpool FC Premier League 0 0 0 000C300---- 00
2010-2011 KRC Genk (prêt) Jupiler Pro League 9 0 - ---------- 90
2011-2012 Stade rennais FC Ligue 1 14 0 2 010C350---- 220
2012-2013 Stade rennais FC Ligue 1 27 0 1 030------- 310
2013-2014 FK Rubin Kazan Premier-Liga 7 0 0 0--C380---- 150
2014-2015 Stade de Reims (prêt) Ligue 1 9 0 1 010-----30 140
2015-2016 ES Troyes AC (prêt) Ligue 1 20 0 2 010-----10 240
2016-2017 FK Rubin Kazan Premier-Liga 0 0 0 0--------- 00
2017 Toronto FC MLS 26 0 3 0-----50-- 340
2018 Toronto FC MLS 12 0 3 0--LCC40---- 190
2019 Toronto FC MLS 26 0 1 0--LCC2040-- 330
2020 Toronto FC MLS 0 0 0 0--------- 00
Total sur la carrière 150013060-1909040 2010

Palmarès

En sélection nationale

En club

Références

  1. « Fiche de Chris Mavinga », sur FFF.fr
  2. Lors d'un match de Jupiler League en Belgique, un joueur confond le football avec du kick-boxing
  3. « Mavinga a signé pour quatre ans », (consulté le 19 juillet 2011)
  4. « Officiel : Chris Mavinga en renfort ! », sur stade-de-reims.com, (consulté le 31 août 2014)
  5. « Foot. Mavinga : « J'ai quitté Rennes contre mon gré » » (consulté le 7 août 2015)
  6. « Troyes officialise le prêt de Chris Mavinga (Rubin Kazan) » (consulté le 7 août 2015)
  7. Chris Mavinga (Rubin Kazan) signe trois ans au Toronto FC, L'Équipe, 31 janvier 2017
  8. (en) Sam Stejskal, Toronto FC sign DR Congo international defender Chris Mavinga, Major League Soccer, 31 janvier 2017
  9. Baptiste Chaumier, « Smerecki fait les présentations », France Football, no 3407 bis, , p. 36-37 (ISSN 0015-9557)
  10. La commission de discipline saisie, lequipe.fr, 18 octobre 2012.
  11. M'Vila suspendu jusqu'en juin 2014, francefootball.fr, le 8 novembre 2012.
  12. « Fiche de Chris Mavinga », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la république démocratique du Congo
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.